Avignon : le tribunal autorise l’usage thérapeutique du cannabis

 

Le tribunal correctionnel a autorisé le cannabis pour soulager les douleurs d’un malade atteint d’une maladie de Horton. C’est une première en France.

Depuis juin, un décret autorise la mise sur le marché de médicaments contenant du cannabis et ses dérivé

 

HORTON.

Marc est atteint depuis 15 ans de la maladie de Horton, maladie inflammatoire des vaisseaux sanguins qui se manifeste notamment par douleurs aiguës (mal de tête intense, mastication douloureuse).

« Une décision qui va compter »

Pour soulager ses symptômes, Marc fumait du cannabis. En toute illégalité. Depuis mardi 18 novembre, il y est officiellement autorisé : le tribunal correctionnel d’Avignon a rendu un verdict dans son sens. Une décision qui “va compter” selon Marc.

Les décisions de justice sur le cannabis thérapeutique varient entre les tribunaux depuis plusieurs années. En juillet 2013, la cour d’appel de Besançon avait condamné Dominique Loumachi à 50 euros d’amende avec sursis pour avoir consommé du cannabis. Ce myopathe de 40 ans avait alors confié être “écœuré” de la décision.

Un spray buccal bientôt en pharmacie

Et le gouvernement ? Depuis juin, un décret autorise la mise sur le marché de médicaments contenant du cannabis et ses dérivés, qui pourront alors être délivrées en pharmacie, sur ordonnance pour les patients souffrant de maladies graves et douloureuses. Le Sativex, spray buccal à base de cannabis, devrait d’ailleurs recevoir une autorisation par l’Agence de sécurité du médicament (ANSM) d’ici la fin de l’année et être disponible en pharmacie en 2015.

Mais le décret n’autorise pas la culture du cannabis… ni sa consommation fumée. D’où l’incertitude des tribunaux, entre tolérance et sévérité. A Avignon, le parquet a fait appel.

Source : Science et Avenir – Nouvel Observateur

Auteur: netprauxprin

Partager cet article :