La vaporisation

“La plupart des amateurs de cannabis fument le produit. C’est le moyen le plus simple, le plus rapide pour en obtenir le bénéfice et pour beaucoup le plus agréable. Mais aussi le moins sain surtout en cas d’usage intensif. Et oui, inhaler une fumée est toujours nocif pour le système respiratoire et celle du cannabis ne fait pas exception. D’autant qu’on le mélange généralement à cette drogue dure qu’est le tabac. Un joint d’herbe pure dégage trois fois plus de goudron qu’une cigarette et cinq fois plus de monoxyde de carbone. De plus, la fumée du joint est de température plus élevée et souvent inhalée plus intensément et plus longtemps, ce qui est inutile, un simple passage dans les poumons étant tout aussi efficace. Avec le développement de l’usage médical du cannabis est apparu tout un tas de nouvelles machines destinées à fumer tout en préservant ses poumons.

Le premier de la série est le vaporisateur. Une sorte de décapeur thermique chauffe le cannabis sans combustion et en dégage la substantifique mœlle. Ça marche mais c’est assez frustrant car on ne sent pas la fumée. La drôle de sensation d’aspirer du vide est vite contredite par une bonne montée. C’est un appareil très utile pour les personnes malades ou celles qui ne supportent pas la fumée. (Asud Journal – Ji-Air)

Petit descriptif du principe :

Alors que les principes actifs du cannabis se transforment en vapeur à la température moyenne de 190 °C (de 140° à 230°), la braise d’un joint se situe à une température entre 500°C et 700° C, détruisant 40% des principes actifs et entraînant l’ingestion dans les poumons de tout un tas de produits cancérigènes et irritants.

La vaporisation consiste à faite passer un courant d’air chauffé à 190° (en moyenne) à travers le cannabis réduit en poudre afin d’en extirper ses cannabinoïdes sans qu’il y ait la moindre combustion (la cellulose brûle à 236° C). Les principes actifs sont contenus dans les trichomes présents à la surface de la plante (voir photo – DR).

Une analyse qualitative de la vapeur du cannabis a été sponsorisée par les organismes Américains, California NORML, MAPS et MPP en 2003 : Analyse qualitative vapeur cannabis 

Si l’on s’en tient à une pure utilisation thérapeutique, il faut tenir compte des effets obtenus en contrôlant la température de l’air traversant le végétal.

Températures de vaporisation des principaux cannabinoïdes Cannabis and Cannabis Extracts : Greater Than the Sum of Their Parts ?  John M. McPartland Ethan B. Russo : ICI

THC = 157°C – CBD = 160 – 180° C  – CBN = 190°C – CBC = 220°C – THCV = 220°C

Effets de la vaporisation du cannabis selon la température : 

Source : //vaporpedia.com/wiki/Vaporizing_Effects_by_Temperature

C °

Effets
140 2 x anti-inflammatoires
160 Euphorisant , 2 x antalgique, 3 x anti-inflammatoires, antiémétique,anxiolytiques, antipsychotiques, bronchodilatateur
170 Anxiolytique , 2 x antalgique , antipsychotiques, 2 x anti-inflammatoires
180 Antiémétique , les antidépresseurs, 2 x anti-inflammatoires, anxiolytiques
185 Sédatif
190 2 x sédatives, les antidépresseurs, anxiolytiques
220 Anti-inflammatoires, analgésique, euphorisant, sédatives
225 Sédatif
230 Sédatif

Températures de vaporisation des plantes médicinales courantes :

 

PLANTE MÉDICALE À VAPORISER

TEMPÉ-RATURE

 

 

PARTIES UTILISÉES POUR LA VAPORI-SATION

 

PROPRIÉTÉS MÉDICINALES EN VAPORI-SATION

UTILISATION MÉDICINALE EN AROMATHÉRAPIE

ANGELIQUE BIO 100°C-150°C Racines Digestif, antiseptique, tonique, expectorant, stimulant circulatoire En cas d’asthme, soulage états grippaux ou de fièvre, toux, mal de gorge, bronchites
BASILIC BIO 110°C-150°C Feuilles Carminatif, lactagogue, stomachique, antispasmodique, désinfectant Contre l’indigestion, vermifuge, sédatif, aide en cas de dyspepsie et spasmes, désinfecte
CAMOMILLE MATRICAIRE BIO 170°C-190°C Capitules Antibactérien, cicatrisante, calmante, somnifère, Calme la nervosité et le stress, améliore la digestion, combat les allergies
CAMOMILLE ROMAINE BIO 170°C-190°C Capitules Relaxant, antispasmodique, anti-inflammatoire, calmante Soulage la tension nerveuse et les états allergiques, améliore la digestion
CASSISSIER BIO 175°C-200°C Feuilles Anti-diarrhéique, cicatrisant, circulatoire, anti-rhumatismal Améliore la circulation sanguine, soulage les varices ou jambes lourdes, arthrite
CITRONNELLE BIO 125°C-150°C Plante entière Calmant, anti-bactérien, anti-inflammatoire Soulage douleurs rhumatismales ou lumbago, désinfecte et cicatrise
EUCALYPTUS BIO 120°C-140°C Feuilles Expectorant, rubéfiant, antiseptique, anti-toussif, Soulage états rhumatiques ou grippaux, excellent pour les voies respiratoires
GINSENG BIO 175°C-200°C Racines Energisant, stimulant, anti-inflammatoire, anti-oxydant, adaptogéne En cas de fatigue physique, intelectuelle, améliore concentration, récupération
HYSOPE BIO 100°C-150°C Sommités Carminatif, digestif, tonique, pectoral, diaphorétique Stimule la digestion, contribue à l’évacuation des gaz intestinaux, toux
LAVANDE BIO 115°C-140°C Fleurs Antidépresseur, antiseptique, antibactérien, digestive, calmante Améliore la digestion, soulage les maux de tête, combat l’insomnie
MARJOLAINE BIO 100°C-150°C Feuilles Antiseptique, calmant, anti-stress, tonique, relaxant, réchauffant En cas de stress du travail, nérvosité, insomnie, anxiété, rhumes, bronchites
MELISSE BIO 130°C-150°C Feuilles Tonique, anti-stress, antivirale, antiseptique, calmante Soulage maux de tête, états dépressifs ou anxieux, stress de la vie courante, calme
MENTHE VERTE BIO 100°C-150°C Feuilles Tonique, fortifiant, digestif, aromatique, antiflatulent, antispasmodique Combat les lourdeurs et ballonements, améliore l’évacuation des gaz, digestion
MILLEFEUILLE BIO 100°C-150°C Sommités Cicatrisant, tonique, peptique, antispasmodique, emménagogue En cas de hypotension, maux de ventres, problèmes menstruels, flatulences
MAUVE BIO 125°C-150°C Fleurs Désinfectant buccal, apaisant, emollient, désinfectant Soulage la toux, maux de gorge, bon pour l’hygiène et désinfection buccale
MAUVE BIO 125°C-150°C Feuilles Adoucissant respiratoire, désinfectant, anti-bactérien, apaisant buccal En cas de bronchites, mal de gorge, toux, enrouement, laryngite, aphtes
MENTHE POIVREE BIO 100°C-150°C Feuilles Spasmolitique, aromatique, antiflatulent, digestif, antalgique Améliore la digestion, combat mauvaise haleine, colite, rhume, l’hygiène buccale
MYRTILLE BIO 175°C-200°C Feuilles Antibactérien, antidiarrhéique, astringent Excellent pour les jambes lourdes, colites, cystites, hémorroïdes
OLIVIER BIO 175°C-200°C Feuilles Spasmolitique, hypoglycémiant, hypotenseur Soulage états fiévreux, aide problèmes d’obésité, cholésterol ou hypertension
ORTIE PIQUANTE BIO 125°C-175°C Feuilles Antirhumatismal, diurétique, anti-allergique Aide problèmes urinaires, tonique, calmante, rhume des foins, astringent
PENSEE SAUVAGE BIO 100°C-150°C Plante entière Anti-inflammatoire, purifiant, expectorant, diurétique Soulage la toux, aide en cas d’eczéma ou encore cystite et maladies de la peau
REGLISSE BIO 175°C-200°C Racines Anti-ulcèrique, antispasmodique, laxative, anti-inflammatoire En cas d’ulcère, rhume, bronchites, maux de gorge, aphtes, toux, catarrhes
ROMARIN BIO 150°C-175°C Feuilles Anti-oxydant, diurétique, anti-rhumatismal Soulage maux de tête et migraine, améliore la concentration, en cas de toux
SAUGE BIO 125°C-150°C Feuilles Antidiaporétique, antivirale, antibacterien, anti-inflammatoire Diminue la transpiration, en cas de la toux, mauvaise digestion, bronchites
SOUCI BIO 100°C-150°C Fleurs Hémostatique, anti-inflammatoire, désinfectant, antiseptique En cas de règles douleureuses, mal de gorge, bon pour le foie et inflammations
THYM BIO 170°C-190°C Feuilles Stomachique, expectorant et antispasmodique, antiviral Draine le foie, combat les infections respiratoires, améliore la digestion
THYM CITRON BIO 170°C-190°C Feuilles Antiseptique, antitussif, cicatrisant, antibacterien, tonifiant Soulage la toux, accelère la cicatrisation, rajeunit, combat les rides, tonifie
VERVEINE BIO 150°C-175°C Feuilles Apaisant, calmant, tonique, digestive, diurétique Soulage problèmes gastro-intestinaux, combat l’insomnie, stress du travail
VIGNE ROUGE BIO 150°C-175°C Feuilles Anti-inflammatoire, astrigent, angioprotecteur, circulatoire Améliore la circulation, soulage les jambes lourdes, combat les hémorroides

Source : www.vaporisateur.net

Ci-dessous, une liste de vaporisateurs sous forme de Top 5 des vaporisateurs de salon et de Top 7 pour les vaporisateurs portables, mise à jour en août 2021. 

VAPORISATEURS DE “SALON” 

 1 – LE  VOLCANO :

Le plus connu. La référence en terme de qualité de vapeur made in Germany qui se décline en 3 versions :

  • VOLCANO HYBRID (affichage numérique)
  • VOLCANO CLASSIC (réglage classique manuel)
  • VOLCANO CLASSIC GOLD EDITION

Tous sont livrés avec le système “easy valve” ou le système “solid valve”.

Résistance électrique avec air pulsé et ballons : de 398 à 598 € selon le mode de réglage (classique ou digital). Les températures s’échelonnent jusqu’à 228° c.


Mode d’emploi : Mode d’emploi Volcano

Avantages : Robustesse, facilité d’utilisation et obtention maximale des principes actifs.

Modèle retenu pour l’utilisation hospitalière en Allemagne 

Inconvénient : l’unité de consommation qui est le ballon dans lequel se mélangent les cannabinoïdes relâchés successivement. Inconvénient très minime.

2 – L’HERBORIZER – Un “TOP” du confort made in France

C’est la Rolls de ceux qui ont le temps de vaporiser pendant une soirée voire plus, version sphère ! Version Tube, c’est plus rapide.

Sphère ou Tube basique injecteur classique ou XL* : convection et chaleur tournante  en verre, s’adapte sur un bang, un pipe à eau, voire un narguilé. L’herborizer est constitué de plusieurs pièces en verre soufflé dont la centrale est l’injecteur de chaleur auquel on ajoute un bang ou une pipe à eau. 

* Livré avec variateur de température.

Un deuxième injecteur est né en 2017, adaptable à la sphère ou au tube : le Système TI 14.5 – Nouveau système Ti combo vaporisateur/enail (option) équipé d’un variateur de température, pour un contrôle optimal de la vaporisation.

 

Visitez leur site (https://herborizer.com/fr/) pour pouvoir constituer l’assemblage le plus adapté à votre usage et budget. Le boss est très sympa et prêt à faire un geste envers les malades. Donc, notre meilleur conseil est de lui parler ou de le rencontrer. 

Avantages : L’esthétique alliée à une redoutable efficacité. Le basique est réglé vers 190°. La version XL permet un réglage précis entre 90 et 230°c avec 20°c par graduation. La progressivité de l’absorption et de la consommation à une inspiration près. Si l’on a bien saisi les différents effets obtenus selon la température, la précision du XL permet d’avoir des utilisations thérapeutiques très précises.

Inconvénient : la fragilité du verre. Cet inconvénient est un peu amorti par les prix que fait le fabricant lors du remplacement d’une pièce. 

Mode d’emploi : Herborizer XL..

.

Le tube d’aspiration de la sphère peut être avantageusement remplacé par un long tuyau souple.

Attention à ne pas saisir les pièces “bol” ou “injecteur” à pleine mains mais par les parties destinées à cet effet sous peine de brûlures, l’idéal étant d’attendre le refroidissement du vaporisateur.

 

 

3 – PLENTY de Storz&Bickel

Plenty

Mode d’emploi : Plenty-Operating-Manual

Les avantages : la fiabilité et la facilité d’utilisation des machines allemandes de chez Storz & Bickel. La capacité phénoménale de la chambre qui peut s’adapter à des dosages “normaux” grace au tampon à fluides qui vient compléter le manque de matière. L’astuce géniale de la spirale de refroidissement. Ça marche dès le premier essai. Pas de doute à avoir. On obtient une vapeur refroidie très douce. Réglage des températures de 130 à 202¨c.

Inconvénients : d’abord l’esthétique (c’est subjectif, mais faut aimer ou se forcer à aimer) et ensuite le brûlage des doigts à la fin de l’utilisation (bien laisser refroidir avant de démonter).

4 – De Verdamper – L’origine

Le “De Verdamper” est un vaporisateur de salon, inventé par “Evert Verdamp” en 1995 suite à des expériences avec un décapeur thermique et un bang.

De Verdamper, un vaporisateur fixe haut de gamme, faisant l’alliance entre un vaporisateur et un filtre à eau, pour une expérience

 

5 -Vaporisateur de salon Arizer Extreme Q V5.0 VERSION 2021

Vaporisateur à ballon ou tuyau, diffuseur d’huiles essentielles, le vaporisateur Arizer Extreme Q est un bon choix pour un premier prix qu permet de tester le remplissage d’un ballon ou bien l’aspiration directe : 

         ou                

 

VAPORISATEURS PORTABLE :

1 – LE MIGHTY – Storz&Bickel

X

X

X

X

X

X

X

X

X

X

X

X

….

C’est le modèle de vaporisateur portable qui a été retenu par l’A.N.S.M. pour être distribué aux usagers de fleurs de l’expérimentation actuellement en cours en France jusqu’en 2023. Ce modèle a déjà reçu la certification allemande pour usage médical. La chambre est assez grande pour donner satisfaction à tous. 

 

1 bis – LE CRAFTY Storz&Bickel 

Réglable par un smartphone via bluetooth. Petit frère du Mighty avec juste une batterie en moins. 

 

2 – Le Pax 3 : un très bel objet ! 

Un bijou de la technologie simple avec un réglage possible par bluetooth depuis un téléphone portable et une chambre sous le vaporisateur qui peut contenir 0,4 grammes. Très discret, il tient dans le creux de la main. Son nettoyage est des plus simples et la batterie tient la journée sans problème.

Vraiment très discret et très efficace. 

 

 

 

 

 

 

 

3 :  L’ArGo de chez Arizer

Beau vaporisateur qui tient dans une main et qui monte en température en 15 secondes, donnant une vapeur bien consistante. Un petit reproche commun à bien des portables : la petite taille de la chambre.

 

 

 

 

4 – FIREFLY 2+ :

Le Firefly 2+ est doté de la technologie de convection dynamique qui vaporise à la fois les fleurs séchées et les concentrés.

Attention réglage possible par bluetooth des températures de 93°C à 257°C (donc possibilité de combustion au-dessus de 230°C). Attention aussi à la capacité de la chambre qui est de 0,1 gramme.

5 – ARIZER SOLO 2 :

une batterie lithium rechargeable sur secteur. Permet de choisir sa température sur 7 réglages de 50° à 210°.

Avantages :  rapport qualité prix. Bonne vaporisation grâce au préréglage. 

Inconvénients : Ne permet pas d’utilisation pendant la charge.

Le problème de tenue de la  batterie est inhérent à tout appareil fonctionnant sur batterie.

Mode d’emploi :  Mode emploi Arizer Solo

6 – FOCUS VAPE :  Parmi les premiers prix 

Les températures sont préréglées. Pour quelques dizaines d’euros supplémentaires, le FOCUS VAPE PRO offre un réglage au degré Celsius près avec affichage digital de la température.

Avantages : une qualité de vapeur approchant celle obtenue par les hauts de gamme, une montée en température très rapide et un prix plus que raisonnable.

focusvape-vaporisateur-ifocus-vapepen (1)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

7- LE VAP CAP M

Le vaporisateur Vapcap M de DynaVap est petit, facilement transportable, et parfait pour les budgets serrés avec un prix de 55€. C’est également la version simplifiée, faite d’acier inoxydable, du modèle Omnivap. L’acier inoxydable est une excellente alternative au titane.

Peut s’utiliser avec un accessoire de refroidissement de la vapeur.

….

 

Vaporisation de concentrés 

Nous ne pouvons plus ignorer l’existence des nouveaux concentrés, Wax, Budder, Shatter, Rosine et cristaux purs de THCA et CBDA, etc… tous issus de méthodes d’extraction avec ou sans solvant qui se perfectionnent d’années en années. Pour limiter les risques pulmonaires, il existe, pour ces concentrés, quatre méthodes  :

– Le vaporisateur,

équipé d’un petit accessoire “spécial concentrés” (en général livré avec et identifiable dans le mode d’emploi.

– La E-Cig,

à condition que les E-Liquids consommés soient certifiés conformes aux normes qui existent au niveau européen pour les E-Liquids au CBD et en Amérique du Nord pour les E-Liquids au THC (Canada et certains états ayant légalisé l’usage aux États-Unis). Une grande prudence est de mise, des produits inadaptés pouvant causer des affection pulmonaires aigües graves, voire mortelles.

Le Vap Pen,

c’est un appareil constitué d’une batterie (si possible réglable) qui aliment en courant continu un “atomiser”, constitué d’un bol en céramique ou quartz et d’une résistance électrique, le tout coiffé soit d’un capuchon/embout, soit d’un petit dôme e, verre (borosilicate) et d’un embout d’aspiration. Ne fonctionne qu’avec les concentrés cités en introduction. Les versions avec réglage du voltage sont préférables car l’usager peut choisir le voltage ou la puissance correspondant à une température de vaporisation. 

 

Vap pen simple ou Vap pen avec batterie réglable    

Quarta clearomiser qui vient s’adapter à la batterie réglable pour une bonne vaporisation

ou

Miracle S – Ecapple

      

Se montent comme les autres clearomizers (atomiser) sur une batterie réglable. Il n’y a plus de résistance en titane mais un bol chauffant à quartz

Les Bubblers à BHO et résines ou Dab Rigs :

Le “Dabbing” consiste à déposer une petite quantité de concentré sur/dans un “clou” (généralement en titane ou quartz) préalablement chauffé par un briquet chalumeau ou une alimentation électrique. Ce “clou” étant relié à une pipe à eau, à un bang ou à un “bubbler” permet une aspiration en une seule bouffée de la vapeur, le concentré s’évaporant intégralement en quelques secondes. 

Pour le respect de vos poumons, nous conseillons de vous procurer un clou qui se chauffe électriquement à la température que vous aurez choisie au préalable, ce qui permet d’approcher au plus près  les températures de la vaporisation. Ces clous réglables par leur alimentation électrique sont appelés “E-Nails”.

Auteur: Philippe Sérié

Partager cet article :