Témoignage Philippe

Je m’appelle Philippe, j’ai trente huit ans . J’ai commencé à fumer du cannabis à l’adolescence où j’ai eu une consommation récréative suivi d’une période d’abstinence de plusieurs années.

Il y a trois ans j’ai eu un grave accident de la route, avec traumatisme crânien, polytraumatisme du bassin, des jambes. J’ai passé un an à l’hôpital où j’ai pris des traitement lourds pour palier à toutes mes séquelles. Je me suis peu a peu sevré des médicaments qui traitaient : la spasticité de mes membres inférieurs (myolastan), mes douleurs chroniques (tramadol), mes terreurs nocturnes (laroxil) et mes angoisses (cymbalta) au profit du cannabis. Je comprends tout a fait que j’ai eu besoin des ces traitements mais qui étaient accompagnés d’effets secondaire très gênants. J’ai commencé à consommer du cannabis à l’hôpital où j’ai rencontré d’autres usagers soulageant leur douleurs, les effet de la radiothérapie , ou bien d’autres troubles .Je me suis peu à peu sevré des traitements médicamenteux au profit du cannabis qui est aussi efficace et dont les effets secondaires sont bien moins gênants.

Aujourd’hui je consomme du cannabis sous forme de vaporisation car en variant la température de vaporisation je peut affiner l’effet recherché et cela m’ a aussi permis de ne plus utiliser de tabac. Je sélectionne aussi les variétés (majoritairement Indica) pour leurs effets sédatifs et relaxants.

Je ne comprend pas pourquoi une plante que l’homme a utilisé depuis 5000 ans pour toutes ses vertus et aujourd’hui interdite (depuis même pas 60 ans ). A cause des lobbys et de sa classification au rang de drogue, les personnes se soignant avec cette plante sont considérées comme des criminels , je trouve cela complètement absurde.

Auteur: netprauxprin

Partager cet article :