Un députe se retrouve sur le banc des accusés

DIEKIRCH – Le procès de Jean Colombera, médecin et élu ADR, débute ce lundi après-midi. Le parquet lui reproche d’avoir enfreint la loi en prescrivant du cannabis à plusieurs patients.

Partisan et adepte de la prescription du cannabis à usage médical, Jean Colombera se retrouve devant les juges, à partir de ce lundi, pour une plainte déposée contre lui en juillet 2010. Le médecin et député ADR doit répondre d’infraction à la loi concernant «la vente de substances médicamenteuses et la lutte contre la toxicomanie» et à «la réglementation de la mise sur le marché et de la publicité des médicaments» après la plainte déposée par la famille de l’un des patients. De l’aveu même de l’élu, huit patients ont bénéficié de prescriptions de cannabis médical, des patients atteints notamment de cancer, du sida ou de sclérose en plaques.

Le procès de Jean Colombera pour prescription de cannabis médical débute ce lundi devant le tribunal correctionnel de Diekirch. (editpress)

Militant pour la dépénalisation du cannabis médical, Jean Colombera avait indiqué àL’essentiel Online que «les traitements que j’ai prescrit ont tous apporté un très grand avantage à mes patients, particulièrement pour améliorer la qualité de vie, le moral et l’appétit». En 2010, il indiquait ainsi être «le seul à délivrer de telles prescriptions dans le pays, de nombreuses études à travers le monde démontent le bien-fondé de ma démarche et surtout les effets positifs pour les patients».

Lors de son enquête, la brigade des stupéfiants avait saisi plusieurs dossiers médicaux au sein du cabinet du médecin. Bien que la question de la dépénalisation du cannabis ait été lancée par Déi Gréng en juin dernier, le gouvernement s’est dit opposé à cette solution. La question du cannabis médical, pour sa part, n’a pas été évoquée.

 

Source : lessentiel.lu

26 novembre 2012 11:43

Auteur: netprauxprin

Partager cet article :