Témoignage Lisa

Lisa

 

J’ai 48ans et je suis atteinte par 3 pathologies :

 

  • Séropositive HIV depuis 1983 et en échec thérapeutique,
  • une cirrhose du foie traitée par  différents traitements,
  • et deux cancers en 2010/2011  en rémission depuis deux ans, sous contrôle.

J’utilise donc le cannabis depuis très longtemps.

 

J’ai fait une demande de Nabilone en 1999 qui a été acceptée. N’étant pas réellement intéressée à l’époque déjà, par du THC de synthèse, mais ayant voulu mettre « les pieds dans le plat » et marquer le coup,  ma demande de THC de synthèse a été acceptée moyenant  15000 Francs à l’époque, non remboursés,  pour un comprimé matin et soir alors qu’une simple plante naturelle me soulage de bien des maux :

 

J’ai fait la demande en 2013 de Bedrocan ( plantes séchées) et on m’a donné du Marinol à la place !!!!

 

Je pensais q´avec  le décret sur le cannabis thérapeutique  qui a  été publié en juin dernier nous aurions pu en bénéficier.

 

Nous aurions dû en BÉNÉFICIER !

 

Physiquement : douleurs, anxiété, syndrome de cachexie, maux de tête, neuropathie,….

 

Psychologiquement : il me donne envie de me battre, de ne pas baisser les bras depuis tout ce temps, donc que du positif et je ne vois pas pourquoi , sous prétexte que c’est interdit, je ne l’utiliserais pas.

 

C’est ma vie qui est en jeu, pas celle de ceux qui font les Lois et qui ne veulent pas nous écouter et nous entendre.

 

Encore combien de temps devrons-nous attendre pour pouvoir nous soigner dans des conditions décentes, sans l’angoisse et la crainte d’être traité(e)s comme de petits criminels.

 

Auteur: netprauxprin

Partager cet article :