Bulletins IACM 2014

IACM-Bulletin du 27 Janvier 2014

Uruguay: des firmes étrangères souhaitent étudier le potentiel thérapeutique du cannabis

En Uruguay, des firmes étrangères désirent ouvrir des laboratoires afin d’étudier les usages potentiels du cannabis médicinal, puisque ce produit est désormais légalisé dans ce pays sud-américain. Le parlement uruguayen a récemment approuvé la création du premier marché national de cannabis.


Le porte-parole du Président, Diego Canepa, a indiqué que des compagnies étrangères avaient indiqué leur intention de s’installer dans le pays. Un journal local El Observador rapporte les propos de D. Canepa qui a indiqué « l’Uruguay deviendra un centre de biotechnologie. » Le journal ajoute que le gouvernement du Canada a entamé des pourparlers afin d’importer du cannabis d’Uruguay à des fins médicales. La loi uruguayenne n’envisage pas la possibilité d’exporter du cannabis, bien que cela puisse être réalisé si la commission gouvernementale en décide ainsi en avril.

Associated Press du 6 janvier 2014

Science/Animal: une hormone naturelle protège le cerveau d’une activation excéssive des récepteurs CB1 par le THC

Deux équipes de recherche de l’institut de recherche français de Bordeaux , dirigées par Pier Vincenzo Piazza et Giovanni Marsicano, ont découvert que la prégnènolone, une molécule produite par le cerveau, agit comme un mécanisme de défense naturelle contre quelques effets du THC, sur les rats et les souris. La prégnènolone empêche le THC d’activer la totalité des récepteurs CB1 qui, fortement stimulés, cause les effets intoxicants connus du cannabis. En identifiant ce mécanisme, les équipes de l’INSERM sont déjà en train de développer de nouvelles approches pour traiter l’addiction au cannabis. Ces résultats ont été publiés dans le magazine Science.

Les expériences conduites sur des cultures cellulaires exprimants des récepteurs CB1 humains confirment que la prégnènolone annule l’action moléculaire du THC chez l’homme. Pier Vincenzo Piazza explique que “la prégnènolone ne peut être utilisée comme traitement, car elle est mal absorbéeet, quand administrée oralement, elle est rapidement dégradée dans le sang en d’autres stéroïdes. » Pourtant, les chercheurs indiquent que ces résultats montrent qu’il y a de forts espoirs en le développement d’une nouvelle thérapie. « Nous avons maintenant développé des dérivés de la prégnènolone, qui sont stables, et qui peuvent être absorbés. Nous devrions être en mesure de commencer bientôt les essais cliniques afin de vérifier si nous avons découvert le premier traitement pharmacologique contre la dépendance au cannabis. »

Vallée M, et al. Science. 2014;343(6166):94-8.

Molecule Discovered That Protects Brain from Cannabis Intoxication.

Etats-Unis : les premiers distributeurs de cannabis autorisés ouvrent leurs portes

 Accompagnés par une foule de consommateurs, les premiers dispensaires de cannabis à usage récréatif autorisés au monde, ont ouvert leurs portes dans le Colorado, le 1er janvier. Ils ont ainsi ouvert un nouveau chapitre dans l’histoire des drogues aux Etats-Unis. Environ trois douzaines de dispensaires de cannabis ont accueilli des consommateurs seulement intéressés par les propriétés d’altération de l’état d’esprit et de l’humeur du cannabis.

Des centaines de clients, dont certains sont venus d’Etats lointains, se sont mis en file pendant des heures, luttant contre le froid et la neige, afin d’être parmi les premiers clients. Le jour d’ouverture qui coïncidait avec le Nouvel an a sonné le coup d’envoi du marché de cannabis, marché sans précédent, que l’administration du Colorado évalue à 578 millions de dollars de revenu brut annuel, dont 67 millions de dollars d’impôts pour l’Etat.

Reuters du 1 janvier 2014

En bref

Etats-Unis: 55% de la population favorable à la légalisation du cannabis

Un nouveau sondage indique que la majorité des Américains est favorable à la légalisation du cannabis. Si l’on considère les décades passées, il s’agit d’un véritable revirement de situation.
Le sondage, réalisé par CNN et ORC International, indique que 55% des répondants ont indiqué que le cannabis devrait être légalisé, et 44% ont indiqué leur désaccord. Ces résultats, a indiqué CNN, sont les mêmes que ceux du sondage que Gallup a réalisé en octobre et qui présentait des réponses identiques.
UPI du 7 janvier 2014

Allemagne/Hollande: les mesures de répression au Pays-Bas font immigrer les fermes de cannabis en Allemagne
En Allemagne, de nouvelles plantations de cannabis sont créées dans le nord-est du pays, peu peuplé, à une fréquence plus rapide. En effet, les mesures répressives aux Pays-Bas ont stimulé la production de cannabis de l’autre côté de la frontière. Depuis 2011, la police a découvert une cinquantaine de ferme de cannabis dans des locaux vides du nord-est de la Mecklenburg-Pomeranie de l’Ouest. Avant, leurs découvertes se limitaient à une ou deux par an. Depuis 2011, les autorités des Pays-Bas suivent de très près les cultivateurs de cannabis, indique le bureau chargé des investigations criminelles de Mecklenburg-Pomeranie de l’Ouest, qui a publié les chiffres.
The Local du 2 janvier 2014

Science/Homme: le Sativex est efficace comme monothérapie contre la spasticité de la sclérose en plaques
Sur une période de 15 mois, 120 patients atteints de spasticité due à la sclérose en plaques ont été traités avec du Sativex (THC:CBD spray). Le Sativex a été ajouté à la thérapie de 95 patients et constituait le seul traitement administré à 25 autres. Le but était d’obtenir les meilleurs résultats thérapeutiques possibles. La spasticité moyenne, sur une échelle numérique de 0 à 10, a chuté de 57% dans les dix jours qui ont suivi le début du traitement avec le THC:CBD spray.C’est-à-dire que la mesure de 7.0, avant traitement, est passée à 3.0. Le dosage moyen était de 4 pulvérisations par jour. Les auteurs ont écrit « que cette médication était efficace et bien tolérée comme thérapie additionnelle ou comme monothérapie pour une proportion pertinente de patients présentant une spasticité résistante due à la sclérose en plaques. »
Marianne Strauss Klinik, Berg, Allemagne.
Koehler J, et al. Int J Neurosci. 6 janvier 2014. [in press]

Science/Homme: la sévérité de la sclérose en plaques est associée à une variante du récepteur CB1
Il a été trouvé que des patients atteints d’une sclérose en plaques, avec une certaine variante du récepteur CB1, présentaient une dégénération neuronale plus prononcée en réponse à la lésion inflammatoire de la matière blanche du nerf optique et du cortex. Les chercheurs ont écrit que « les résultats démontrent la pertinence biologique des répétitions de (AAT)n CNR1dans les lésions neurodégénératives inflammatoires de la sclérose en plaques. »
Clinica Neurologica, Dipartimento di Medicina dei Sistemi, Università Tor Vergata, Rome, Italy.
Rossi S, et al. PLoS One 2013;8(12):e82848.

Science/Homme: les changements du système endocannabinoïde sont associés au syndrome du côlon irritable
Les niveaux d’endocannabinoïde et d’acides gras amide associés dans le plasma du sang sont en correlation avec les symptômes de douleur chez des patients présentant un syndrome du côlon irritable et qui souffrent de diarrhée ou de constipation. Les patients présentant un syndrome du côlon irritable et de la diarrhée présentent des niveaux de 2-AG supérieurs et des niveaux d’oléoylethanolamide et de palmitoylethanolamide plus bas. Les chercheurs ont conclu que les changements rapportés ici soutiennent la notion que le système endocannabinoïde (ECS) est impliqué dans la pathophysiologie du syndrome du côlon irritable et du développement des symptômes. »
Snyder Institute for Chronic Diseases, University of Calgary, Canada.
Fichna J, et al. PLoS One. 2013;8(12):e85073.

Science/Animal: le CBD a inhibé le cancer du côlon
Un extrait de cannabis riche en CBD et du CBD pur ont réduit la prolifération cellulaire des cellules tumorales, mais pas des autres. L’effet de l’extrait a été annulé par des antagonistes sélectifs des récepteurs CB1 et CB2. Le CBD pur a réduit la prolifération cellulaire d’une manière seulement antagoniste aux CB1. Les chercheurs ont conclu que les extraits de cannabis riches en CBD « atténuent la carcinogenèse du côlon et inhibent la prolifération cellulaire du côlon rectal via l’activation des récepteurs CB1 et CB2. »
Department of Pharmacy, University of Naples Federico II, Italy.
Romano B, et al. Phytomedicine.24 décembre 2013. [in press]

Science/Animal: le système endocannabinoïde est altéré en cas d’épilepsie
La concentration d’anandamide (AEA) dans le liquide cérébro-spinal des chiens épileptiques est plus élevée que chez des chiens sains. Les chiens présentant des crises groupées et/ou une pathologie d’épilepsie avec une activité de crise supérieure à 6 mois présentaient les concentrations d’endocannabinoïdes les plus hautes. Les auteurs ont écrit que leurs résultats confirment l’hypothèse selon laquelle les chiens épileptiques présentent un système endocannabinoïde altéré.
Department of Small Animal Medicine and Surgery, University of Veterinary Medicine, Hannover, Germany.
Gesell FK, et al. BMC Vet Res 2013;9(1):262.

Un coup d’œil sur le passé

Il y a un an

  • Science/Homme: l’imagerie de l’activité cérébrale montre que les effets du cannabis diffèrent selon les individus
  • Science/Homme: le risque de développement de troubles de l’anxiété pourrait dépendre d’un gène du récepteur cannabinoïde-1

Il y a deux ans

Science: Dans une étude observationnelle, le cannabis a amélioré des symptômes du stress post-traumatique

 

IACM-Bulletin du 09 Février 2014

??????????????????

Etats-Unis: Le Président Obama déclare que le cannabis n’est pas plus dangereux que l’alcool

Le président Barack Obama a indiqué qu’il pensait que fumer du cannabis relevait de la mauvaise habitude, et que maintenant, les peines atteignaient surtout les minorités. Il a indiqué, dans un entretien publié le 19 janvier, que la légalisation du cannabis s’inscrivait dans les plans gouvernementaux. « Comme cela a été raconté, lorsque j’étais jeune, j’ai fumé du cannabis, et je le vois maintenant comme une mauvaise habitude, un vice, mais pas de manière très différente que je perçois la consommation de cigarettes que j’ai commencées à fumer relativement jeune et pendant plusieurs années. Je ne pense pas que ce soit plus dangereux que l’alcool » a rapporté le magazine New Yorker.

Le Président a indiqué s’inquiéter les peines liées au cannabis qui atteignent plus largement les minorités que le reste de la population. La légalisation du cannabis devrait se poursuivre dans les Etats du Colorado et de Washington, car « il est important, pour la société, de ne pas se trouver dans une situation où une large partie de la population enfreint la loi, et que les pénalités punissent seulement une partie de celle-ci. » L’administration Obama a indiqué l’an dernier que l’application de la loi fédérale ne visait plus les consommateurs du Colorado et de Washington, dans la mesure où ces habitants respectent la loi de leur Etat. Le ministère de la Justice a aussi indiqué qu’il n’interfèrerait pas avec les efforts des Etats quant à la régulation et la taxation du cannabis, sous réserve que certaines dispositions soient respectées, comme des restrictions relatives aux jeunes et le passage dans d’autres Etats.

Reuters du 19 janvier 2014

Science/Homme: une étude clinique indique que le Sativex est efficace pour traiter les douleurs neuropathiques secondaires

Les résultats d’une étude clinique incluant 246 patients du Gartnavel General Hospital de l’Université de Glasgow, Royaume-Uni, indiquent que le Sativex pourrait améliorer de façon importante le traitement des douleurs neuropathiques secondaires. La qualité du sommeil en serait aussi améliorée. 303 patients souffrant de douleurs neuropathiques secondaires ont été examinés. Il a été donné à 128 d’entre eux, au hasard, du Sativex (THC/CBD spray) et aux autres un placébo, en plus de leur traitement analgésique habituel.

Comparé au groupe placébo, un pourcentage important des patients du groupe ayant pris du Sativex ont rapporté une amélioration d’au moins 30%. La réduction de la douleur moyenne dans les deux groupes traités, était numériquement plus importante dans le groupe ayant pris du THC/CBD. Mais il ne peut être tenu compte de ces chiffres statistiquement insuffisants. L’évaluation de la qualité du sommeil et l’impression globale de changement indiquent des différences significatives en faveur du traitement à base de pulvérisations de THC/CBD.

Serpell M, Ratcliffe S, Hovorka J, Schofield M, Taylor L, Lauder H, Ehler E. A double-blind, randomized, placebo-controlled, parallel group study of THC/CBD spray in peripheral neuropathic pain treatment. EUR J Pain.13 janvier 2014. [in press]

Science/Homme : le THC modifie les ondes du cerveau des patients souffrant d’apnée du sommeil obstructive

Une recherche a été menée à l’université de l’Illinois, Chicago, Etats-Unis, sur l’apnée du sommeil. Celle-ci se caractérise par des pauses répétitives de la respiration pendant le sommeil, malgré un effort pour respirer. Le traitement à base de THC a entrainé un changement de la puissance de l’électroencéphalogramme EEG vers les fréquences delta et thêta ainsi qu’un renforcement des rythmes normaux du sommeil sous encéphalogramme de 15 patients souffrant d’apnée obstructive.

Le Dronabinol (THC) a été associé à une augmentation accrue significative des fréquences thêta, comme on peut le remarquer aussi dans des circonstances de méditation, de somnolence, ou du réveil. Si les doses de THC sont plus importantes, la variation de la puissance de l’EEG des ondes delta est plus importante. La fréquence Delta est la gamme allant jusqu’à 4 Hz, ce qui est normal pour le sommeil d’un adulte. Les auteurs ont écrit que le THC entraine un renforcement des rythmes ultraradian du sommeil sous EEC, du cycle de 90-120 minutes du sommeil. Les études déjà réalisées sur des animaux suggèrent que l’apnée du sommeil peut être améliorée par un traitement au THC.

Farabi SS, Prasad B, Quinn L, Carley DW. Impact of Dronabinol on Quantitative Electroencephalogram (qEEG) Measures of Sleep in Obstructive Sleep Apnea Syndrome. J Clin Sleep Med 2014;10(1):49-56.

En bref

Science/Homme: la légalisation du cannabis fait diminuer le nombre de suicides

Dans certains Etats des Etats-Unis, la légalisation du cannabis médicinal a été associée à des réductions du taux de suicide chez les hommes âgés de 20 à 29 ans (10.8%) et de 30 à 39 ans (9.4%). Les estimations pour les femmes sont moins précises. Les auteurs ont écrit que « la relation entre la légalisation du cannabis et le taux de suicide des hommes jeunes est cohérente, dans l’hypothèse que la marijuana peut être utilisée pour supporter des évènements stressants de la vie. »
Department of Agricultural Economics and Department of Economics, Montana State University, Bozeman, USA.
Anderson DM, et al. Am J Public Health.16 janvier 2014. [in press]

Science/Homme: une étude clinique indique que le Sativex n’a pas d’effet sur le sevrage du cannabis
Lors d’une étude clinique en double aveugle, portant sur 51 patients à la recherche d’un traitement de leur dépendance au cannabis, le Sativex a réduit les symptômes de décrochage. Par la suite, les deux groupes présentent une réduction de leur consommation de cannabis, sans différence significative antre le groupe Sativex et le groupe placébo.
National Drug and Alcohol Research Centre, Faculty of Medicine, University of New South Wales, Sydney, Australia.
Allsop DJ, et. al. JAMA Psychiatry. 15 janvier 2014. [in press]

Science/Homme: le cannabis pourrait améliorer le sommeil des patients souffrant de trouble post-traumatique
Selon une analyse réalisée sur 170 patients d’un dispensaire de Californie, souffrant du trouble de stress post-traumatique, il a été remarqué que ceux dont le trouble est plus marqué sont plus enclins à consommer du cannabis pour améliorer leur sommeil et, généralement pour se sentir mieux en comparaison de ceux qui présentent un trouble plus faible. Les auteurs ont écrit que « l’amélioration du sommeil semble être la raison première d’une consommation visant à se sentir généralement mieux. »
Center for Innovation to Implementation and National Center for PTSD, VA Palo Alto Health Care System, USA.
Bonn-Miller MO, et al. Drug Alcohol Depend. 31 décembre 2013. [in press]

Hollande: le rapport conclut qu’il n’y a pas de raison pour que le cannabis reste interdit
Commissionnée par le ministère de la Justice des Pays-Bas, l’organisation de recherche indépendante de la politique RAND EURope a écrit un article sur les effets des législations du cannabis. Il y est dit : « il est clair qu’il n’existe aucune raison pour que le cannabis doive être interdit. Le rapport indique aussi que la prohibition n’a jamais permis de réduire la consommation. Le rapport reconnait l’émergence d’un consensus international quant aux propriétés médicinales du cannabis qui commencent à être reconnues et exploitées. »
Multinational overview of cannabis production regimes

France/Royaume-Uni: La compagnie pharmaceutique Ipsen commercialisera le Sativex en Amérique latine
Ipsen, une compagnie pharmaceutique française, et la compagnie anglaise GW Pharmaceuticals ont annoncé qu’elles ont signé un contrat exclusif pour qu’Ipsen promeuve et distribue le Sativex en Amérique latine. Le Sativex est un extrait de cannabis en spray destiné à traiter la spasticité de la sclérose en plaques.
GW Pharmaceuticals du 14 janvier 2014

Italie: la ville de Turin dépénalise le cannabis
La ville du nord de l’Italie, par une nouvelle loi municipale, a légalisé le cannabis à usage médical. Elle a aussi annulé la loi de 2006 Fini-Giovanardi sur les drogues qui abolissait toute distinction entre drogues douces et drogues dures, et qui introduisait les mêmes pénalités pour la possession/usage de cannabis et d’héroïne. Maintenant, cette loi pourrait préparer le terrain en vue de la légalisation du cannabis à usage récréatif en Italie. L’usage médical du cannabis a déjà été autorisé dans quelques régions italiennes, comme la Ligurie, la Toscane et la Vénétie, mais l’usage récréatif demeure encore interdit.
Eturbonews du 15 janvier 2014

Science/Homme: le THC influence les concentrations d’endocannabinoïdes
Une dose de THC (0.1 mg/kg en intraveineuse) a modifié les concentrations d’endocannabinoïdes dans le sang de 25 volontaires en bonne santé. La moyenne d’anandamide a légèrement augmenté, passant de 0.58 ng/ml à 0.64 ng/ml (+10%) et la moyenne de 2-AG de7.60 ng/ml à 9.50 ng/ml (+25%) dans les deux heures qui ont suivi l’injection. Après 48 heures les niveaux d’endocannabinoïdes sont revenus à leurs valeurs initiales..
Department of Anaesthesiology, Ludwig-Maximilians University of Munich, Germany.
Thieme U, et al. Drug Test Anal 2014;6(1-2):17-23.

Science/Animal: Le THC réduit la charge virale des singes infectés par une variante animale du VIH

On sait que le THC réduit la charge virale du rhésus des macaques mâles infectés par le VIS, l’équivalent pour le singe du virus humain VIH. Cette nouvelle étude indique que le traitement chronique par le THC a modulé les populations cellulaires duodénales T, a favorisé un équilibre pro-Th2 cytokine et a fait diminuer l’apoptose intestinale.
Louisiana State University Health Sciences Center, Department of Physiology, New Orleans, USA.
Molina PE, et al. AIDS Res Hum Retroviruses. 8 janvier 2014. [in press]

Science/Homme: certaines variantes des récepteurs CB1 sont associées au syndrome de l’intestin irritable
Une certaine variante du gène qui encode les récepteurs CB1, appelé le “(AAT)n répétition du gène CNR1” a entrainé un risque accru de développement du syndrome de l’intestin irritable.
Department of Gastroenterology Hepatology, Guangzhou First People’s Hospital, Guangzhou Medical University, China.
Jiang Y, et al. J Gastroenterol Hepatol. 20 janvier 2014. [in press]

Un coup d’œil sur le passé

Il y a un an

  • Etats-Unis: une pétition en faveur de l’autorisation du cannabis médicinal est présentée devant la cour fédérale
  • Science/Homme: les effets des cannabinoïdes sont plus marqués lorsqu’ils sont pris avec un repas

Il y a deux ans

  • Etats-Unis: En Californie, le gouvernement fédéral veut fermer les dispensaires de cannabis

 

IACM-Bulletin du 21 Février 2014

 

Science/Homme: Il a été établi un lien l entre violence domestique et l’alcool, mais pas avec le cannabis

Une étude réalisée à l’université du Tennessee à Knoxville, Etats-Unis, indique que la consommation d’alcool, et non celle de cannabis, augmente le risque de violence domestique. Les deux études réalisées avec des étudiants ont montré que les hommes (n=67) sous l’influence de l’alcool sont plus enclins à perpétrer des agressions physiques, psychologiques ou sexuelles contre leurs compagnes. Cela ne se produit pas sous l’influence du cannabis. Les femmes (n=173) sont physiquement et psychologiquement plus agressives sous l’influence de l’alcool, mais à l’inverse des hommes, elles sont enclines à être psychologiquement plus agressives sous l’influence du cannabis.

Ces études sont les premières à s’intéresser à la fréquence de la consommation d’alcool et du cannabis et des relations violentes entre étudiants. Les deux études incluaient des étudiants des deux sexes de plus de dix-huit ans, entretenant une relation d’au moins un mois avec un minimum de deux rencontres par semaine. Ces étudiants devaient aussi avoir consommé de l’alcool au cours du mois précédant. Les sujets devaient remplir un questionnaire quotidien d’une ligne, pendant 90 jours.

Research finds link between alcohol use, not pot, and domestic violence

Shorey RC, Stuart GL, Moore TM, McNulty JK. The Temporal Relationship Between Alcohol, Marijuana, Angry Affect, and Dating Violence Perpetration: A Daily Diary Study With Female College Students. Psychol Addict Behav. 2013 Nov 25. [in press]

Shorey RC, Stuart GL, McNulty JK, Moore TM. Acute alcohol use temporally increases the odds of male perpetrated dating violence: a 90-day diary analysis. Addict Behav 2014;39(1):365-8.

En bref

Uruguay: Le Président de la République José Mujica nominé pour le prix Nobel de la paix

Plusieurs groupes de personnes, y compris les membres du parti de gauche Frente Amplio de José Mujica, ainsi que les ONG allemande Schildower Kreis et hollandaise Drugs Peace Institute ont avancé, cette année, le nom de José Mujica pour le prestigieux prix Nobel. Les sympathisants de Mujica ont avancé, parmi d’autres raisons, la politique innovante du Président uruguayen qui consiste à légaliser le cannabis, contrôler la production et la vente aux consommateurs inscrits.
Huffington Post of 5 February 2014

Etats-Unis: Les électeurs de Floride se prononceront sur la légalisation du cannabis médical
La Cour Suprême a approuvé l’initiative d’un référendum sur la légalisation du cannabis médical, en novembre. La pétition d’interpellation a recueilli plus des 683,000 signatures requises pour considérer une mise au vote. Il n’y a donc plus aucun obstacle à la poursuite de la procédure.
Reuters of 27 January 2014

Allemagne: Le militant en faveur du cannabis Georg Wurth gagne un million d’euros
Le militant Georg Wurth, représentant de l’association German Hemp Association, dont le but est d’étendre les activités en faveur de la légalisation du cannabis a remporté le prix du programme de télévision allemand Millionaerswahl (Millionaire Choice) d’un million d’euros. Ce programme est une émission de télé-réalité dans laquelle les candidats sélectionnés se défient par une procédure multiple d’élimination et présentent les projets qui seront financés. C’est le vote des téléspectateurs qui détermine le choix.
Stopthedrugwar.org of 26 January 2014

Etats-Unis: Premiers dispensaires de cannabis dans le Massachusetts
Le ministère de la Santé du Massachusetts a indiqué avoir délivré à vingt dispensaires une autorisation de culture et de vente du cannabis pour usage médical. Le Massachusetts fait partie des vingt Etats du pays qui ont autorisé l’usage du cannabis en tant que traitement médical. La plupart des Etats qui ont fait de même sont en train d’instaurer des réseaux de distribution.
Reuters of 31 January 2014

Science/Homme: Le THC provoque différentes catégories d’effets
Suite à une étude réunissant 217 sujets inclus dans 10 études différentes, on distingue trois catégories différentes d’effets du THC : la perception, la relaxation et la dysphorie. La sensation de se divertir est le premier effet recherché. L’utilisation de méthodes statistiques a permis de déterminer trois groupes différents décrivant le spectre des effets du THC : pour la perception, sont évoqués la notion de temps, les pensées, et le divertissement; pour la relaxation sont indiqués la somnolence, un brouillard, une rêverie et pour la dysphorie : des voix, du sens, et le doute.
Centre for Human Drug Research, Leiden, The Netherlands.
Kleinloog D, et al. Int J Methods Psychiatr Res. 5 février2014. [in press]

Science/Cellules: Pourquoi l’activation du récepteur CB1 cause la bronchodilatation? 
L’activation des récepteurs CB1 semble transmettre l’inhibition de la contraction causée par l’acétylcholine des voies respiratoires humaines. Les auteurs ont écrit que «ceci pourrait expliquer la bronchodilatation que produit le fait de fumer de la marijuana.»
Laboratoire de Pharmacologie Respiratoire UPRES EA220, Hôpital Foch, Suresnes, France.
Grassin-Delyle S, et al. Br J Pharmacol.28 janvier 2014. [in press]

Science/Animal: Les effets analgésiques de la crotalphine sont partiellement transmis par les récepteurs CB2
La crotalphine est un peptide antinociceptif issu des serpents à sonnette qui, en dépit de son effet similaire aux opioïdes, n’entraine pas les effets secondaires caractéristiques de ceux-ci. Les dernières recherches sur des rats montrent que les effets de la crotalphine impliquent l’activation secondaire des récepteurs CB2.
Laboratório Especial de Dor e Sinalização, Instituto Butantan, São Paulo, Brazil.
Machado FC,et al. Br J Pharmacol 2014;171(4):961-72.

Science/Cellules: Dans les cas d’arthrite rhumatoïde, le nombre de récepteurs CB2 augmente dans certaines cellules jointes
Chez les patients atteints d’arthrite rhumatoïde le nombre de récepteurs CB2 augmente dans les cellules jointes (synoviocytes similaires aux fibroblastes). Les médiateurs pro-inflammatoires régulent à la hausse le nombre de récepteurs CB2, qui à leur tour réduisent la production de cytokines pro-inflammatoires. Les auteurs ont conclu que « ces données suggèrent que les récepteurs CB2 pourraient être une cible potentielle thérapeutique de RA. »
Department of Rheumatology, Guanghua Hospital, Shanghai, China.
Gui H, et al. Rheumatology (Oxford). 2014 Jan 17. [in press]

Un coup d’œil sur le passé

Il y a un an

  • Science/Homme: de fortes doses de THC oral causent une tolérance rapide aux effets subjectifs
  • Science/Homme: dans une étude de cas, le Cannabidiol a réduit les symptômes de manque

Il y a deux ans

  • Science: le cannabis apporte un soulagement supplémentaire aux patients déjà traités aux opiacés
  • Science: lors d’une première étude clinique, un inhibiteur de l’acide gras amide hydrolase a été bien toléré
  • Science: Lesnombreux essais avec l’extrait de cannabis Sativex montrent des avantages pour le traitement de la sclérose en plaques


IACM-Bulletin du 08 Mars 2014

 

Etats-Unis : Le gouvernement fédéral permet aux banques de commercer avec les dispensaires de cannabis autorisés

Le 14 février, l’administration Obama a promulgué de nouvelles directives destinées à encourager les banques à travailler avec les fournisseurs de cannabis, licenciés par leur État, comme ceux du Colorado, bien que ces entreprises restent interdites par la loi fédérale. L’administration a indiqué que le changement de politique provenait du problème rencontré par les nouveaux revendeurs licenciés du Colorado et les dispensaires de cannabis dans d’autres États qui ne peuvent travailler qu’avec de l’argent liquide, car ils n’ont pas d’accès aux services financiers ou aux services de crédit habituels.

Il reste maintenant à savoir si les banques sont rassurées par cette nouvelle politique avancée par le gouvernement fédéral et transmise aux procureurs et institutions financières du pays. Les directives ne promettent pas l’immunité pour les banques. Elles indiquent que les poursuites criminelles pour le blanchiment d’argent et autres délits n’auraient pas lieu si les banques respectent une série de conditions comme l’interdiction de faire du commerces avec du cannabis destiné à la vente aux mineurs ou au marché illégal de drogues.

Reuters of 15 February 2014

En bref

Science/Homme : Une étude d’envergure indique que le Sativex réduit la spasticité liée à la sclérose en plaques

276 patients atteints de sclérose en plaques dont la spasticité résistait au traitement ont participé à une étude observationnelle. Il leur a été administré du Sativex, et 74,6% d’entre eux ont indiqué que ce médicament procurait une réduction de la spasticité. Les chiffres moyens de la mesure de la spasticité (sur une échelle de 1 à 10) sont passés de 6.1 à 5.2 points. Après trois mois, 55.3% des patients continuaient à prendre du Sativex et le résultat moyen avait baissé de 25% par rapport aux mesures initiales.

Neurological Rehabilitation Center Quellenhof, Bad Wildbad, Allemagne.
Flachenecker P, et al. EUR Neurol 2014;71(5-6):173-181.

Monde: Plusieurs pays révisent leur système de loi par rapport au cannabis
Un article de l’agence de presse Reuters indique que l’État de Washington et du Colorado, ainsi que l’Uruguay ont provoqué ou fait accélérer les discussions à propos des lois sur le cannabis, dans de nombreux pays. Les activistes indiquent qu’une initiative a été entreprise en vue d’une convention des Nations Unies sur les drogues prévue pour 2016. Parmi les pays mentionnés, on trouve l’Argentine, le Brésil, le Guatemala, la Jamaïque, le Mexique et le Maroc.
Associated Press du 15 février 2014

Uruguay : Le Président déclare que les politiques en matière de drogues doivent changer aux États-Unis et en Europe
Les États-Unis et l’Europe ont besoin d’une nouvelle stratégie en matière de lutte contre les drogues. Le président uruguayen Jose Mujica a indiqué qu’il fallait envisager des alternatives comme la vente régulée de cannabis.
Reuters du 13 février 2014

Etats-Unis : 18 membres du Congrès interpellent Obama sur l’exclusion du cannabis du tableau des « drogues les plus dangereuses »
Plus d’une douzaine des membres du Congrès ont interpellé le Président Barack Obama pour requalifier le statut de la marijuana. Un des membres a indiqué que la classification actuelle était arbitraire et incorrecte. Le 12 février, Earl Blumenauer et 17 autres de ses collègues ont envoyé une lettre au Président en lui demandant de reconsidérer la catégorisation du cannabis par la Drug Enforcement Administration (DEA).
Huffington Post of 12 February 2014

Science/Animal : Un cannabinoïde synthétique améliore les effets anti épileptiques des autres médications de l’épilepsie
Une nouvelle étude a montré que le cannabinoïde synthétique WIN55,212-2, qui agit de manière similaire au THC, a significativement augmenté l’action anticonvulsive d’autres médications utilisées pour traiter l’épilepsie, comme le clonazépam, le phénobarbital et le valproate (modèle animal de l’épilepsie).
Department of Public Health, Institute of Rural Health, Lublin, Poland.
Florek-Luszczki M, et al. J Neural Transm.19 février 2014. [in press]

Etats-Unis : La National Epilepsy Foundation soutient l’usage médical du cannabis
La National Epilepsy Foundation soutient dorénavant officiellement l’usage médical du cannabis. Elle interpelle pour que les politiques, tant aux niveaux national que fédéral, changent, et que la recherche et l’accès au cannabis médicinal soient facilités.
Press release by the National Epilepsy Foundation of 20 February 2014

Science/Animal : Le CBD protège des déficits cognitifs induits par une baisse d’alimentation sanguine
Une étude a montré que le cannabidiol (CBD), un constituant non psychoactif du cannabis, protège de la dégénérescence nerveuse une région du cerveau (l’hippocampe) et réduit les déficits cognitifs induits par une réduction d’alimentation sanguine dans le cerveau de souris.
Department of Pharmacology and Therapeutics, State University of Maringá, Brazil.
Schiavon AP, et al. Neurotox Res. 2014 Feb 15. [in press]

Science/Animal : Les endocannabinoïdes ont une action bénéfique dans les cas de colite 
Un inhibiteur de la dégradation de l’endocannabinoïde anandamide, FAAH ou acide gras amide hydrolase , a réduit, chez la souris, la colite induite par un agent chimique. L’action anti-inflammatoire est associée à l’altération des niveaux d’endocannabinoïdes sélectionnés. Les auteurs ont écrit que : « leurs résultats soulignent et promeuvent une nouvelle stratégie thérapeutique basée sur les chemins métaboliques dépendants du FAAH, pour faire diminuer l’inflammation intestinale. »
Department of Biomolecular Chemistry, Faculty of Medicine, Medical University of Lodz, Poland.
Sałaga M, et al. J Crohns Colitis. 13 février 2014. [in press]

Science/Animal : Les acides gras oméga 3 réduisent l’anxiété et les récepteurs cannabinoïdes sont impliqués dans cet effet
Plusieurs études ont suggéré les bienfaits de la longue chaine des acides gras oméga 3 pour les patients qui présentent des troubles de l’anxiété. Lors d’études sur les souris, il a été démontré que leur action a été transmise par l’antagoniste du récepteur CB1, ce qui suggère donc leur implication. Les auteurs ont écrit que ces résultats « suggèrent que le taux de n-3 à n-6 PUFA est un facteur de régulation de la mémoire de la peur via les récepteurs cannabinoïdes CB1. »
National Institute of Neuroscience, National Center of Neurology and Psychiatry, Tokyo, Japan.
Yamada D, et al. Neuropsychopharmacology. 12 février 2014. [in press]

Science/Animal : L’odeur est impliquée dans les effets d’augmentation de la faim par les cannabinoïdes
Les chercheurs ont démontré, sur des souris à jeun, que les récepteurs CB1 favorisent la consommation de nourriture en augmentant la détection des odeurs.
INSERM, Endocannabinoids and Neuroadaptation, Bordeaux, France.
Soria-Gómez E, et al. Nat Neurosci. 9 février 2014 Feb 9. [in press]

Science/Animal : les effets de la cortisone sur le mal des transports sont transmis par le système endocannabinoïde
Lors d’études menées sur des souris, le dérivé de la cortisone, la dexaméthasone, a fait baisser le mal des transports, et a restauré les niveaux d’endocannabinoïdes et l’expression des récepteurs endocannabinoïdes de type 1 CB1, réduisant ensuite le mal des transports dans le complexe vagal dorsal et dans l’estomac.
Department of Military Hygiene, Faculty of Naval Medicine, Second Military Medical University, Shanghai, China.
Zheng Y, et al. EUR J Pharmacol. 4 février 2014 ;727C:99-105.

Science/Animal : Le système endocannabinoïde est impliqué dans le cycle sommeil/éveil
Des chercheurs ont montré que l’endocannabinoïde anandamide augmente l’activité du thalamus en activant les récepteurs CB1. Ils ont conclu que : « notre étude permet de déduire que les endocannabinoïdes pourraient jouer un rôle dans le processus de contrôle du cycle sommeil/éveil et le niveau de vigilance. »
Neuroscience and Motor Control Laboratory, Department of Medicine-INEF, University of A Coruña, Spain.
Dasilva M, et al. Neuroscience. 5 février 2014. [in press]

Science/Animal : Le système endocannabinoïde pourrait être impliqué dans la maladie d’Alzheimer 
A l’âge de six mois et d’un an, comparées à des souris saines, les souris qui développent une maladie d’Alzheimer induite présentent des modifications des récepteurs CB1 dans plusieurs régions du cerveau. Les scientifiques ont suggéré « une implication du système endocannabinoïde dans la pathologie de la maladie d’Alzheimer et ils soutiennent que le système endocannabinoïde présente un nouveau potentiel thérapeutique pour traiter cette maladie. »
Department of Physiology and Pharmacology, Sapienza University of Rome, Italy.
Bedse G, et al. J Alzheimers Dis. 4 février 2014. [in press]

Un coup d’œil sur le passé

Il y a un an

  • Etats-Unis: Le Massachusetts devient le 18ème Etat à légaliser l’usage médical du cannabis
  • Science/Homme: à long terme, le Sativex est bien toléré et maintient ses effets thérapeutiques pour les patients souffrants de cancer
  • Etats-Unis: Le Colorado et l’Etat de Washington légalisent l’usage récréatif du cannabis

Il y a deux ans

  • Etats-Unis: en Californie, les défenseurs de l’utilisation médicale du cannabis introduisent une action contre les mesures prises à l’encontre des dispensaires


IACM-Bulletin du 23 Mars 2014

Science/Homme: controverse à propos de deux morts subites attribuées à la consommation de cannabis
Des scientifiques des Instituts de Médecine Légale des universités de Dusseldorf et de Frankfurt ont indiqué que le cannabis aurait pu provoquer une mort subite. Dans le journal Forensic Science International, le Dr Benno Hartung et ses collègues ont présenté deux rapports de cas d’hommes jeunes décédés de façon tout à fait inattendue. Tous deux présentaient un taux de THC dans le sang.Le premier cas est celui d’un jeune homme de 23 ans dont la mort est survenue alors qu’il utilisait les transports en commun. Le taux de concentration du THC de son sang était de 5.2 ng/ml et celui de THC-COOH de 12.9 ng/ml. La présence d’une cardiomyopathie a aussi été révélée. Le second cas est celui d’un homme âgé de 28 ans que l’on a trouvé mort à son domicile. Le taux de THC trouvé était de 1.9 ng/ml, et celui de THC-COOH de 10.1 ng/ml. Dans ce cas, aucune cause spécifique de la mort n’a été trouvée, telle une maladie cardiovasculaire. Les auteurs ont écrit qu’à “leur connaissance, ces deux cas étaient les premiers cas suspectés de mort suite à une intoxication au cannabis, et pour lesquelles une investigation post-mortem ont eu lieu. »

Les médias se sont intéressés à ces deux cas. Cependant, d’autres experts ont contesté la relation causale avancée entre la consommation de cannabis et les décès. Un certain nombre de personnes meurent subitement, sans que la cause de la mort puisse être identifiée ; les cardiologues parlent de fibrillation ventriculaire idiopathique ; « idiopathique » indiquant que la cause n’est pas connue.
Frank Musshoff, professeur à l’Institut de Médecine Légale de l’Université de Bonn, et le président de la German Society of Toxicology and Forensic Chemistry, ont indiqué dans le journal “Die Zeit” que le cannabis avait été avancé comme une cause possible des décès, dans la mesure où aucune autre cause n’avait été identifiées. Il fait aussi remarquer que les concentrations étaient faibles. On sait que le THC fait augmenter le rythme cardiaque et peut altérer la pression sanguine, ce qui peut être dangereux pour les personnes présentant des troubles cardiaques. Beaucoup de personnes ont du THC dans le sang, qu’ils vivent ou décèdent soudainement. Le docteur Hartung a reconnu que de telles morts étaient rares.

Hartung B, Kauferstein S, Ritz-Timme S, Daldrup T. Sudden unexpected death under acute influence of cannabis. Forensic Sci Int 14 février 2014. [in press]

Associated Press du 26 février 2014.

En bref

Science/Homme: une consommation modérée ou forte n’influence pas la mémoire de travail

Lors d’une étude incluant 22 gros consommateurs de cannabis, 4 abstinents depuis trois ans (mais antérieurement de gros consommateurs), et 23 personnes qui ne consomment pas de cannabis, il a été trouvé que la consommation de cannabis ne modifie pas la fonctionnalité du réseau de la mémoire de travail.
Department of Psychology, University of Amsterdam, The Netherlands.
Cousijn J, et al. Addict Biol 2014;19(2):282-93.

Science/Animal: dans la maladie d’Alzheimer, le CBD pourrait améliorer les facultés cognitives
Afin d’étudier ses effets, le CBD a été utilisé sur le modèle animal (souris) de la maladie d’Alzheimer. Les auteurs ont écrit « qu’il s’agissait de la première étude à s’intéresser aux effets d’un traitement au CBD sur les facultés cognitives, sur le modèle animal de la maladie d’Alzheimer transgénique. Les résultats indiquent que le CBD présente un potentiel thérapeutique pour les déficiences de cognition liée à la maladie d’Alzheimer. »
Neuroscience Research Australia, Randwick, Australia.
Cheng D, et al. Psychopharmacology (Berl). 1er mars 2014. [in press]

Etats-Unis: Les citoyens de l’Alaska décideront de la légalisation du cannabis
Les citoyens de l’Alaska décideront, cet été, si leur État sera le troisième État des États-Unis à légaliser la vente et l’usage récréatif du cannabis pour les adultes. Cette proposition intervient à la suite d’une proposition conduisant officiellement sur un vote dans cet État.
Reuters of 27 February 2014.

Etats-Unis: La Floride et la Georgie veulent autoriser un cannabis riche en CBD
En Floride, le comité de justice criminelle de la chambre a voté à 11 voix contre 1, en faveur de l’approbation de l’usage médical du cannabidiol (CBD), un cannabinoïde non psychotrope. La Chambre des Représentants de la Georgie a approuvé une législation similaire par un vote de 171 voix contre 4.
Reuters of 4 March 2014.
Reuters of 5 March 2014.

Science/Animal: Les cannabinoïdes pourraient être utilisés en cas d’inflammation de la vessie
Le cannabinoïde synthétique JWH015, qui se lie de manière sélective aux récepteurs CB2, a réduit les symptômes de la cystite interstitielle, une inflammation débilitante de la vessie, alors que l’endocannabinoïde (ACEA), qui se lie au récepteur CB1 n’a pas montré cet effet. Les auteurs ont écrit que « ces résultats suggèrent que la modulation des récepteurs cannabinoïdes CB2 pourrait constituer une stratégie thérapeutique pour le traitement des maladies de la vessie et des conditions caractérisées par une inflammation, telle la cystite interstitielle. »
Neuroscienze PharmaNess S.c.a r.l., Pula, Italy.
Tambaro S, et al. EUR J Pharmacol. 2014 Feb 20. [in press]

Monde: l’Organisme International de contrôle des stupéfiants critique la légalisation du cannabis
L’agence des Nations Unies indique que la légalisation du cannabis dans le Colorado et dans l’État de Washington DC menace la lutte internationale contre l’abus de drogues. Dans un rapport publié le 4 mars, l’Organisme International de contrôle des stupéfiants a indiqué « regretter profondément les changements introduits dans ces deux Etats, à savoir la levée des restrictions sur la vente et la consommation de cannabis ».
Associated Press du 4 mars 2014.

Science/Animal: les endocannabinoïdes réduisent la douleur
Le traitement de rats avec la substance URB597, inhibitrice de l’activité de l’enzyme FAAH (acide gras amide hydrolase), responsable de la dégradation de l’ endocannabinoïde anandamide, a réduit la douleur. De tels inhibiteurs augmentent la concentration des endocannabinoïdes. Les auteurs ont conclu que « ces résultats suggèrent que l’URB597 produit une anti nociception. »
Department of Pharmacology and Toxicology, Virginia Commonwealth University, Richmond, USA.
Kwilasz AJ, et al. Behav Pharmacol. 27 février 2014. [in press]

Science/Animal: le THC réduit la mémoire de travail des jeunes singes
Lors d’une étude menés sur des singes rhésus adolescents, ayant reçu pendant 6 mois un traitement au THC, les chercheurs ont trouvé que leur mémoire de travail spatiale était diminuée par rapport aux singes non traités.
Center for Neuroscience, University of Pittsburgh, Pennsylvania, USA.
Verrico CD, et al. Am J Psychiatry. 28 février 2014. [in press]

Science: l’huile de graines de chanvre est riche en acides gras oméga 3 et en acides gamma linoléniques
Des producteurs italiens d’huile se sont intéressés à quatre cultivars de chanvre industriels (Felina 32, Chamaeleon, Uso31, et Finola). Les huiles de Felina 32 et de Chamaeleon contiennent le plus haut taux d’acide linoléique (59% d’acide gras omega-6) et d’acide alpha linolénique (18% d’acide gras omega-3). Les huiles Finola et Uso31 sont les plus riches des acides gamma linoléniques (5-6%).
Department of Food Science, University of Udine, Italy.
Porto CD, et al. J Diet Suppl. 19 février 2014 Feb 19. [in press]

Science/Animal: les cannabinoïdes pourraient protéger les cellules nerveuses de l’oeil
Le cannabinoïde synthétique HU-210, qui agit de manière similaire au THC sur les récepteurs cannabinoïdes, a protégé de la dégénération des cellules des yeux chez des rats. Les auteurs ont conclu que les cannabinoïdes sont potentiellement utiles à retarder la dégénérescence rétinienne des yeux. Les auteurs ont conclu que « les cannabinoïdes seraient potentiellement utiles pour retarder la dégénérescence rétinienne des patients atteints de rétinite pigmentaire (RP) ».
Department of Physiology, Genetics and Microbiology, University of Alicante, Spain.
Lax P, et al. Exp Eye Res 2014;120:175-85.

Science/Cellules: la bêta-caryophyllene augmente la sécrétion rétinienne
La bêta-caryophyllene (trans-caryophyllene) active les récepteurs CB2 et favorise la sécrétion d’insuline stimulée par le glucose. Cette substance est présente dans les huiles essentielles de certaines plantes comme le cannabis, le romarin et le poivre.
Henan Provincial People’s Hospital, Zhengzhou University, China.
Suijun W, et al. Biochem Biophys Res Commun 2014;444(4):451-4.

Science/Animal: le système endocannabinoïde transmet les effets anti dépressifs de la stimulation magnétique transcrânienne 
Le mode d’action de la stimulation magnétique transcrânienne sur la dépression a été étudié sur des rats. Les chercheurs ont trouvé que ces effets sont transmis par les récepteurs CB1 .
Xijing Hospital, Fourth Military Medical University, Shaanxi, China.
Wang HN, et al. J Psychiatr Res 2014;51:79-87.

Science/Animal: les agonistes aux récepteurs CB2 protègent de la neuropathie causée par l’agent de chimiothérapie paclitaxel
Sur des rats, l’agoniste du récepteur synthétique CB2, le MDA7, a protégé de la neuropathie causée par l’agent de chimiothérapie paclitaxel.
Anesthesiology Institute, Cleveland Clinic, USA.
Xu JJ, et al. Neuroscience 2014;260:185-94.

Science/Animal: L’activation des récepteurs CB1 protège de la toxicité du glutamate dans le modèle animal de la sclérose en plaques 
Une nouvelle étude montre de nouveau que le récepteur CB1 est impliqué dans l’encéphamyélite auto-immune expérimentale de la sclérose en plaques du modèle animal. L’activation de ce récepteur cannabinoïde réduit les lésions causées par le neurotransmetteur glutamate dans cette maladie.
IRCCS Fondazione Santa Lucia, Rome, Italy.
Musella A, et al. Neuropharmacology 2014;79:567-72.

Un coup d’œil sur le passé

Il y a un an

  • Science/Homme: une étude indique que le cannabis soulage certains patients souffrant de céphalées chroniques
  • Tchéquie: le parlement veut autoriser l’usage médicinal du cannabis
  • Etats-Unis: Obama tolère la légalisation du cannabis dans les Etats du Colorado et de Washington

Il y a deux ans

  • Science: une étude clinique ouverte indique que le cannabis améliore les symptômes de la colite
  • Etats-Unis: les lois sur le cannabis médicinal réduisent le nombre de décès sur la route grâce à une baisse de la consommation d’alcool

IACM-Bulletin du 05 Avril 2014

IACM : Liste de diffusion aux membres de l’association

Si vous désirez entrer en contact avec d’autres membres de l’association, vous pouvez vous inscrire aux trois listes de diffusion. Les membres actuels (scientifiques, médecins, etc….) sont invités à souscrire à la liste de diffusion IACM Science Mailing List, afin de discuter des développements actuels de la recherche sur les cannabinoïdes, faire des suggestions relatives aux travaux de l’IACM, commenter les nouveaux articles du bulletin, etc.Tous les membres du conseil d’administration sont sur cette liste.

Les membres associés (patients, sympathisants, autres) sont invités à souscrire à la liste de diffusion anglaise ou espagnole. Si vous militez dans votre pays, ou que vous le désirez, et entrer en contact avec des patients venant d’Australie, du Canada, du Danemark, de France, d’Allemagne, d’Espagne, du Mexique, d’Uruguay et d’autres pays, cela peut devenir un forum pour partager des expériences. Il est aussi possible de poser des questions aux experts et de discuter de questions scientifiques. Ethan Russo et Franjo Grotenhermen sont sur la liste de diffusion anglaise, Manuel Guzman et Ricardo Navarrete-Varo sont sur la liste espagnole.

IACM members only area
To become a member of the IACM please click here.

Science/homme : Dans un eétude clinique, l’usage du cannabis a réduit les symptômes de la maladie de Parkinson :

Différents symptômes de la maladie de Parkinson peuvent être réduits par l’inhalation de cannabis. Ces résultats ont été obtenus à la suite d’une étude menée sur 22 patients atteints de la maladie de Parkinson au Department of Neurology du Beilinson Hospital de Petach Tikva et de la Sackler Faculty of Medicine de Tel Aviv University, Israel. Ces patients se soignaient dans un centre médical et ils ont été évalués à partir d’une référence et 30 minutes après avoir inhalé du cannabis.

Le résultat moyen, sur l’échelle motrice Unified Parkinson Disease, a été réduit de 33,1 (point de référence) à 23,2 après la consommation du cannabis. Après le traitement, l’analyse des symptômes moteurs a montré de sérieuses améliorations au niveau de la rigidité, des tremblements et de la bradykinésie. Il a aussi été noté des améliorations du sommeil et des réductions de la douleur. Aucun effet contraire n’a été relevé. Les auteurs ont conclu que l’étude suggère que le cannabis pourrait participer à la lutte thérapeutique de la maladie de Parkinson.

Lotan I, Treves TA, Roditi Y, Djaldetti R. Cannabis (medical marijuana) treatment for motor and non-motor symptoms of Parkinson disease: an open-label observational study. Clin Neuropharmacol 2014;37(2):41-4.

États-Unis : Le Gouvernement approuve une étude sur le cannabis et les vétérans souffrants de toubles de stress post-traumatique :

Le gouvernement fédéral a finalement signé la mise en œuvre d’une étude portant sur le cannabis comme traitement des vétérans souffrant de trouble de stress post traumatique. Cette décision du Department of Health and Human Services a surpris les sympathisants de l’usage médical du cannabis qui se sont battus pendant des dizaines d’années pour s’assurer de l’approbation fédérale afin de rechercher les usages médicaux de ce produit.

La Food and Drug Administration FDA avait déjà depuis longtemps écarté la proposition de l’University of Arizona, mais les chercheurs n’avaient pas pu se procurer du cannabis auprès du National Institute on Drug Abuse. La ferme de recherche de l’University of Mississippi est la seule source autorisée, au niveau fédéral, à produire du cannabis. La semaine dernière, par courrier, le ministre de la santé avait écarté l’autorisation d’achat de cannabis médical par le commanditaire financier des études, l’association Multidisciplinary Association for Psychedelic Studies, qui soutient la recherche médicale et la légalisation du cannabis et d’autres drogues.

Associated Press of 17 March 2014

En bref 

Science/Homme: le cannabis n’a pas réduit les performances cognitives des adolescents 
33 adolescents qui ont arrêté de consommer du cannabis présentaient le même QI attentionnel, ainsi que celui relatif aux fonctions exécutives, que ceux qui n’avaient jamais consommé. Les auteurs ont conclu que « les déficits neuro-cognitifs rapportés précédemment peuvent être liés à d’autres facteurs, y compris des effets résiduels de drogue, des déficits cognitifs pré-existants, la consommation d’autres substances (nicotine, par exemple) ou des psychopathologies. Il se peut que les adolescents ne soient pas vulnérables aux déficits neuropsychologiques dus au THC, une fois qu’ils arrêtent de consommer toute drogue pendant au moins un mois. »
Department of Psychiatry and Carolina Institute for Developmental Disabilities, University of North Carolina at Chapel Hill, USA.
Hooper SR, et al. Psychopharmacology (Berl). 12 mars 2014. [in press]

Etats-Unis: le pouvoir législatif approuve l’usage du cannabis riche en CBD
Une proposition de loi relative au cannabis médical a été approuvée par le Sénat et par la Chambre des représentants. La mesure rend légale la possession d’un cannabis riche en CBD et prescrit.
Reuters du 20 mars 2014

Etats-Unis: selon un sondage, les Américains indiquent que le cannabis est moins dangereux que le sucre, l’alcool et le tabac
Selon un sondage représentatif réalisé par le Wall Street Journal et NBC News, les Américains pensent que le cannabis est moins dangereux que l’alcool, le tabac et le sucre. Il avait été demandé aux répondants laquelle de ces quatre substances est la plus dangereuse pour la santé générale d’une personne. La plupart des questionnés ont indiqué le tabac (49%), l’alcool (24%), le sucre (15%), et finalement le cannabis (8%).
Poll results to this question on page 22.

Afrique du Sud: Un élu parlementaire demande un changement de la loi pour permettre l’usage médical du cannabis. 
Mario Oriani-Ambrosini est un membre du Parlement et du parti Inkatha Freedom Party. Il souffre d’un cancer des poumons et a demandé la légalisation du cannabis à des fins médicales. Le gouvernement s’est montré intéressé. Le 18 février 2014, Oriani-Ambrosini a présenté un projet de loi qu’il a intitulée « Projet d’innovation médicale ».
SÜDAFRIKA du 4 mars 2014

Science/Homme: les fumeurs de cannabis évaluent avec précision leur prise de THC en fonction de sa puissance
Les consommateurs de cannabis évaluent l’absorption de THC, et inhalent de plus petits volumes quand le cannabis est plus puissant ; mais cela ne contre balance pas complètement des doses plus importantes de cannabis quand celui-ci est fort. Ces résultats proviennent d’une étude réalisée avec 98 consommateurs de cannabis, qui ont fumé des doses avec des concentrations de THC variant de 0.2-15.7%. Les auteurs ont conclu que « les consommateurs de cannabis fort sont en général plus exposés à plus de delta-9-tetrahydrocannabinol.”
Trimbos Institute, Utrecht, the Netherlands.
Van der Pol P, et al. Addiction. 17 mars 2014 Mar 17. [in press]

Science/Cellules: des cannabinoïdes réduisent l’inflammation des cellules endothéliales
Les cellules endothéliales forment la fine couche de cellules qui tapissent la surface interne des vaisseaux sanguins. La cannabinoïde synthétique WIN55,212-2 et l’endocannabinoïde NADA ont réduit l’inflammation de ces cellules. Alors que les endocannabinoïdes anandamide et les 2-AG n’ont eu aucun effet. Les effets de NADA ont été transmis par les récepteurs cannabinoïdes, mais pas ceux de WIN55,212-2.
University of California, San Francisco, United States.
Wilhelmsen K, et al. J Biol Chem. 2014 Mar 18. [in press]

Science/Cellules: le CBD améliore la phagocytose grâce aux cellules immunitaires du cerveau
Le cannabinoïde non psychotrope cannabidiol (CBD) améliore la phagocytose des cellules microgliales à travers l’activation des récepteurs vanilloïdes (TRPV). Les cellules microgliales sont des cellules macrophages (cellules immunitaires) du cerveau et de la moelle épinière. Les auteurs ont conclu que « l’effet d’amélioration du CBD lié à la phagocytose dépendante des récepteurs TRPV suggère que les modifications pharmacologiques de l’activité du canal TRPV pourraient être une approche rationnelle au traitement des lésions neuro-inflammatoires impliquant un changement de la fonction microgliale. »
School of Life Sciences, University of Nottingham, UK.
Hassan S, et al. Br J Pharmacol. 2014 Feb 21. [in press]

Science/Homme: l’influence du cannabis est faible sur le nombre d’accidents de la route
Une étude impliquant 1046 conducteurs tués lors d’un accident sur des routes de Nouvelle Zélande a montré que ceux qui avaient consommé de l’alcool présentaient un risque de responsabilité d’accident de 13,7, alors que pour ceux qui avaient consommé du cannabis, le risque était évalué à 1,3. Les chercheurs ont aussi été surpris de constater que le risque était moindre quand les concentrations de THC dans le sang étaient de 5ng/ml (taux: 1.0) alors que quand les concentrations présentaient un niveau de 2ng/ml, le taux augmentait : 3.1.
Environmental Science and Research, Porirua, New Zealand.
Poulsen H, et al. Accid Anal Prev 2014;67C:119-128.

Science/Animal: l’activation des récepteurs CB2 pourrait soulager la migraine
Deux modèles animal sur des rats, qui peuvent être pertinents pour la migraine, ont montré que l’activation des récepteurs CB2 a réduit la douleur. Les auteurs ont conclu que ces résultats « suggèrent que la manipulation pharmacologique des récepteurs CB2 pourrait représenter un potentiel thérapeutique pour le traitement de la migraine. »
Headache Science Centre, « C. Mondino » National Neurological Institute, Pavia, Italy.
Greco R, et al. J Headache Pain 2014;15(1):14.

Science/Homme: une consommation de cannabis de longue durée a été associée à une réduction de la matière grise du cerveau
Il a été effectué une comparaison entre des consommateurs occasionnels de cannabis et des consommateurs réguliers. Les chercheurs ont trouvé une réduction du volume de la matière grise de certaines régions du cerveau (cortex temporal médial, avancée temporale, circonvolution parahippocampale, insula, et cortex orbitofrontal). Ces régions sont riches en récepteurs CB1.
Centre Hospitalier Universitaire Vaudois and University of Lausanne, Switzerland.
Greco R, et al. J Headache Pain 2014;15(1):14.

Un coup d’œil sur le passé

Il y a un an

  • Science/Homme: une étude indique que les consommateurs de cannabis présentent un risque moindre de développer le diabète mellitus
  • Science/Homme: dans une étude clinique, le cannabis inhalé a amélioré la douleur neuropathique
  • Canada: le gouvernement désire changer la réglementation du programme relatif au cannabis
  • Allemagne: la Cour suprême a décidé que, dans le cadre de conditions strictes, les patients peuvent autoproduire leur cannabis

Il y a deux ans

  • IACM: une médaille prestigieuse est attribuée à Roger Pertwee
  • Science: le cannabis influence les hormones de l’appétit contenues dans le sang des personnes ayant contracté le VIH

 

IACM-Bulletin du 11 Avril 2014

 

Science: la légalisation de l’usage médical du cannabis ne fait pas augmenter les délits et pourrait réduire le nombre de crimes violents

Science : La légalisation de l’usage médical du cannabis ne fait pas augmenter les délits et pourrait réduire le nombre de crimes violents

Une nouvelle étude indique que la légalisation du cannabis à des fins médicales ne fait pas augmenter le nombre de délits. Dans le journal Plos One, des chercheurs de l’université du Texas, Dallas, ont écrit que la légalisation du cannabis médical pourrait réduire le nombre de délits violents, y compris les homicides. Robert Morris, l’auteur de l’étude, a indiqué aux journalistes: « Nous croyons que la légalisation du cannabis médicinal ne fait pas augmenter le nombre de délits violents.»

M. Morris, professeur de criminologie, et ses collègues, ont examiné les taux de criminalité de 50 États, de 1990 à 2006. Pendant cette période, 11 États ont légalisé le cannabis médical. Les chercheurs ont examiné les effets de la légalisation sur ce que le FBI appelle « Part I crimes », qui inclut les homicides, les viols, les vols, les agressions, les cambriolages, les larcins et les vols de voitures. « Après avoir contrôlé une série de facteurs connus liés aux changements du taux de criminalité (nous avons pris en compte la pauvreté, l’emploi, l’éducation, et même le nombre de bières vendues, etc.) nous n’avons pas trouvé de preuve d’augmentation du nombre de ces délits dans les États qui ont légalisé la marijuana à usage médical. Par contre, pour certaines formes de violence (homicide et agression), nous avons remarqué une légère diminution après le vote de cette nouvelle législation. » D’autres études indiquent que l’alcool est un facteur significatif quand il s’agit de crimes violents.

Morris RG, Teneyck M, Barnes JC, Kovandzic TV. The effect of medical marijuana laws on crime: evidence from state panel data, 1990-2006. PLoS One 2014;9(3):e92816.

Huffington Post of 27 March 2014.

En bref

Science/Homme: certaines variantes du récepteur CB1 sont associées à une augmentation du bonheur

Les personnes présentant un haut niveau subjectif de bonheur évaluent leur état émotionnel actuel de manière plus positive quand confrontées à des évènements positifs. Dans une étude, 198 volontaires en bonne santé ont été évalués afin de mesurer le niveau subjectif de bonheur en fonction de deux variantes des récepteurs cannabinoïdes 1 CB1. Ceux qui présentent les allèles du gène du récepteur CB1 transporteurs de cystosine ont présenté plus d’émotions positives à la suite d’évènements heureux, ainsi qu’un niveau plus élevé de bonheur.
Department of Health and Psychosocial Medicine, Aichi Medical University School of Medicine, Japan.
Matsunaga M, et al. PLoS One. 2014;9(4):e93771.

Etats-Unis: un sondage indique que la majorité de la population souhaite soigner, et non pas emprisonner les consommateurs de drogues
L’ institut de sondage Pew Research Center qui a publié le 2 avril les résultats d’un sondage qui indique qu’environ les deux tiers des citoyens des Etats-Unis pensent que les drogués ont besoin de traitement pour prendre en charge leur addiction plutôt que de poursuites judiciaires qui pourrait les conduire en prison. Parmi les 1821 adultes interviewés, 67% ont indiqué soutenir le traitement des drogués, alors que 26% sont en faveur de poursuites judiciaires. 7% indiquent ne pas savoir quoi penser. Le sondage indique aussi que 75% des personnes interrogées estiment que, dans le futur, la vente et la consommation de cannabis deviendront légales dans tout le pays.
Reuters of 2 April 2014.
Associated Press of 2 April 2014.

Canada: une cour indique que les patients peuvent continuer à cultiver du cannabis

Le juge de la cour fédérale Michael Manson a indiqué que les patients ayant une autorisation de culture de cannabis pour leur propre consommation peuvent, malgré la nouvelle réglementation fédérale qui en interdit la culture à partir du 1er avril, continuer à produire. Le juge Manson a accordé une demande qui préserve le statu quo jusqu’à ce que les patients puissent se conformer à la nouvelle législation. Le ministère de la Santé, au Canada, a indiqué qu’il demanderait à la cour fédérale d’appel d’annuler cette injonction. Plusieurs milliers de Canadiens disposent d’autorisations pour cultiver leur cannabis personnel. Avec la nouvelle réglementation actuelle, le gouvernement ne prévoit que la culture et la vente par des producteurs commerciaux autorisés.
UPI of 31 March 2014.

Royaume-Uni: limite autorisée de THC dans le sang
À partir de 2014, le gouvernement de la Grande-Bretagne autorise les conducteurs à présenter un niveau faible de drogue dans le sang. Les nouvelles lois indiquent des limites pour 16 drogues différentes. Celle du THC sera de 2 µg/L (=2 ng/ml). A la suite d’une rencontre d’experts, au German Fed-er¬al High¬way Re¬search In¬sti¬tute (Bundesanstalt fuer Strassenwesen) prés de Cologne, Allemagne, le 24 octobre 2013, les Pays-Bas ont prévu une limite de 5 ng de THC dans 1 ml de plasma (ce qui équivaut à environ 3,1 ng/ml dans le sang) et la Norvège à 3 ng/ml (environ 1,9 ng/ml dans le sang).
Motoring.com.au du 1er avril 2014.

Science/Homme: le sevrage du cannabis est associée à une augmentation de la consommation de tabac et d’alcool
Pendant une période de deux semaines d’abstinence volontaire de cannabis, et après le mois qui a suivi, 45 consommateurs de cannabis abstinents ont consommé plus d’alcool et de tabac. Cette consommation a baissé lors de la reprise de la consommation de cannabis. Cependant, pour les personnes qui sont restées abstinentes après un mois de plus, aucune augmentation n’a été notée. La consommation de tabac n’a pas augmenté, non plus, pour ceux présentant moins de symptômes de sevrage.
School of Psychology, University of Sydney, Australia.Allsop DJ, et al. Drug Alcohol Depend.12 février 2014. [in press]

Science/Animal: le jeûne et l’exercice font augmenter les niveaux de THC-COOH des rats

Des rats à qui il a été administré du THC pendant 5 jours, ont présenté un taux de THC-COOH dans le plasma sanguin élevé, quand on les fait jeûner pendant 24 heures, par rapport aux animaux qui n’ont pas jeûné. Les rats à qui on a administré du THC et à qui on a fait faire de l’exercice 20 heures plus tard ont présenté aussi des taux élevés de THC-COOH. Les auteurs ont conclu que « leurs résultats confirment que le jeûne et l’exercice peuvent augmenter les niveaux de cannabinoïdes du plasma. »
The Discipline of Pharmacology, The University of Sydney, Australia.
Wong A, et al. Psychopharmacology (Berl). 3 avril 2014 [in press]

Science/Homme: Le jeûne et l’activité physique ne font pas augmenter les taux de THC-COOH chez l’homme

Six consommateurs quotidiens de cannabis (avec une masse corporelle moyenne de 20,8) ont été exposés à 45 minutes d’exercices d’intensité modérée, et une période de 24 heures sans nourriture.
Les niveaux mesurés de THC-COOH dans le sérum ou dans l’urine n’ont pas présenté de différence avant et après les exercices et la privation de nourriture. Les auteurs ont conclu que “ l’exercice et la jeûne alimentaire ne modifient pas les concentrations de cannabinoïdes et n’influencent donc pas les interprétations des tests de drogues. »
Department of Clinical Pharmacology, St. Olav University Hospital, Trondheim, Norway.
Westin AA, et al. Basic Clin Pharmacol Toxicol. 2014 Mar 27. [in press]

Science/Animal: les antidépresseurs augmentent les concentrations d’endocannabinoïdes du cerveau

L’administration clinique de différents antidépresseurs (imipramine, escitalopram, tianeptine) a fait augmenter les niveaux d’endocannabinoïdes anandamide dans l’hippocampe et de 2-AG et de l’anandamide dans le stiatum dorsal. Les auteurs ont écrit que le système endocannabinoïde semble jouer un rôle significatif dans le mécanisme de l’action des antidépresseurs cliniquement efficaces et puissants, et qu’il pourrait servir de cible pour la conception de nouveaux médicaments et de nouvelles thérapies.
Department of Toxicology, Faculty of Pharmacy, Jagiellonian University, Poland.
Smaga I, et al. Neurotox Res. 21 mars 2014. [in press]

Science/Homme: les enzymes dégradant les endocannabinoïdes plus importantes dans l’ataxie spinocérébelleuse

Les ataxies spinocérébelleuses sont caractérisées par une perte de l’équilibre et de la coordination motrice dues à la dégénération du cérébellum. Les cerveaux de certains patients affectés par cette maladie ont été examinés post mortem. Les quantités d’enzymes (FAAH et, MAGL, responsables de la dégradation des endocannabinoïdes sont significativement élevées dans le cérébellum. Les auteurs ont écrit que « ceci, probablement, conduirait à la réduction des niveaux d’endocannabinoïdes ».
Instituto Universitario de Investigación en Neuroquímica, Universidad Complutense, Madrid, Spain.
Rodríguez-Cueto C, et al. Pathobiology 2014;81(3):149-159.

Science/Homme: deux médicaments efficaces dans le traitement des désordres liés à la consommation de cannabis des patients psychotiques

Trente patients souffrant de schizophrénie et d’abus de cannabis ou de dépendance ont été traités avec du ziprasidone ou de la clozapine. Ils ont été suivis pendant 12 mois. La consommation de cannabis a baissé dans les deux groupes pendant la période de suivi.
Department of Psychiatry and Psychotherapy, University Hospital of Cologne, Germany.
Schnell T, et al. Am J Addict. 15 mars 2014 Mar 15. [in press]

Science/Animal: en augmentant l’activité des récepteurs CB2, un extrait de la plante Melilotus présente des effets anti-inflammatoires 

Un extrait de Melilotus Suaveolens Ledeb a réduit l’inflammation chez des rats présentant une inflammation pulmonaire. Cet effet a été associé à une régulation accrue des récepteurs CB2. Le Melilotus est une plante qui appartient à la famille des Fabaceae (famille des haricots)
The First Hospital Affiliated To Kunming Medical University, China.
Liu MW, et al. BMC Complement Altern Med 2014;14:94.

Un coup d’œil sur le passé

Il y a un an

Science/Animal: pour traiter une inflammation, l‘utilisation combinée des cannabinoïdes et du cortisol n’est pas recommandée

Il y a deux ans

France: deux acquittements pour des usagers de cannabis médical

 

IACM-Bulletin du 05 Mai 2014

 

Science/homme : Dans une étude ouverte, le cannabis a réduit les symptômes du trouble de stress post-traumatique (PTSD)


Pour quelques patients, le cannabis est associé à une réduction des symptômes du trouble de stress post-traumatique. Ce résultat fait suite à l’examen de 80 dossiers de patients présentant ce trouble et consommant du cannabis à des fins médicales, comme la loi du Nouveau-Mexique les y autorise. Cette analyse a été publiée dans le Journal of Psychoactive Drugs. Le docteur George Greer de Santa Fe et ses collègues de l’University of California à Los Angeles et San Diego l’ont rédigée. Le Nouveau-Mexique a été le premier État à accepter le trouble de stress post-traumatique en tant que pathologie permettant l’usage médical du cannabis.

Le but de cette étude était d’analyser statistiquement les données des symptômes de trouble de stress post-traumatique des patients qui ont demandé de participer au programme New Mexico Medical Cannabis Program de 2009 à 2011. L’échelle de « Clinician Administered Posttraumatic Scale » définie pour le DSM-IV (CAPS) a été utilisée. Une réduction des symptômes CAPS de plus de 75% a été constatée pour les patients qui consomment du cannabis par rapport à ceux qui n’y ont pas recours.

Greer GR, Grob GS, Halberstadt AL. PTSD symptom reports of patients evaluated for the New Mexico medical cannabis program. J Psychoactive Drugs 2014;46(1):73-7.

 

Guatemala: le Président veut légaliser la production de cannabis et d’opium

Le Président Otto Perez a indiqué le 2 avril qu’il présenterait, pour la fin de 2014, un plan de légalisation de la production du cannabis et de l’opium. Il s’agit d’un moyen destiné à diminuer le crime organisé. Perez Gun général conservateur à la retraite a rompu avec les Etats-Unis, rapidement après sa prise de fonction au début de 2012, en proposant la légalisation des drogues. Il a indiqué qu’il restait à établir un plan quant à la manière de le faire.

La proposition gouvernementale est étudiée. Perez a indiqué à Reuters, lors d’une interview, qu’il désirait que les recommandations soient publiées dés le mois d’octobre et, qu’ainsi les mesures puissent être présentées à la fin de l’année. Ces mesures pourraient inclure une initiative du Congrès à légaliser les drogues, en particulier le cannabis, a-t-il indiqué. « L’autre élément que nous explorons… est la légalisation des plantations d’opium à la frontière mexicaine, afin de les contrôler et de vendre ce produit à des fins médicales. Le Guatemala est un des pays d’Amérique du Sud des plus violents et a souffert, ces dernières années, des nombreuses incursions du cartel des drogues mexicain.

Reuters du 2 avril 2014

En bref

Etats-Unis: Le Maryland a approuvé une proposition de loi destinée à réduire les pénalités liées au cannabis
La législature démocrate du Maryland a approuvé une mesure destinée à décriminaliser la possession de petites quantités de cannabis. Le Sénat de cet État a approuvé la mesure qui fait de la possession de plus de 10 grammes de cannabis un délit. Le gouverneur démocrate Martin O’Malley a indiqué qu’il signerait cette proposition.
Reuters of 7 April 2014

Science/Animal: dans la maladie de Parkinson, les antagonistes des récepteurs cannabinoïdes peuvent être neuro-protecteurs
Sur le modèle de la maladie de Parkinson du rat, l’antagoniste des récepteurs CB1 rimonabant a été neuroprotecteur. « Ces résultats suggèrent que les cellules gliales peuvent être impliquées dans cet effet protecteur, » ont écrit les auteurs. Les cellules gliales sont des cellules qui soutiennent et protègent des cellules nerveuses du cerveau et du système nerveux périphérique.
Laboratory of Functional Neurochemistry, C. Mondino National Neurological Institute, Pavia, Italy.
Cerri S, et al. J Neuropathol Exp Neurol. A avril 2014. [in press]

Science/Animal: une augmentation des concentrations d’anandamide réduit la douleur
Dans plusieurs modèles animaux, l’augmentation des concentrations d’anandamide dans le cerveau par l’inhibition des FABP, ou protéines de liaison des acides gras, ont réduit la douleur. Sur plusieurs modèles animaux, l’augmentation des concentrations d’anandamide dans le cerveau suite à l’inhibition des acides gras de liaison des protéines ont réduit la douleur. Les FABPs fournissent de l’anandamide aux FAAH (hydrolase d’amide d’acides gras) qui brise les endocannabinoïdes.
Department of Anesthesiology, Stony Brook University, New York, USA.
Kaczocha M, et al. PLoS One 2014;9(4):e94200.

Science/Cellules: un antagoniste des récepteurs cannabinoïdes a réduit la réplicationque du virus de l’hépatite C
Des expériences menées sur les cellules du foie montrent que le traitement avec un antagoniste des récepteurs CB1 a amélioré les désordres du métabolisme du glucose et a inhibé la réplicationque du virus de l’hépatite C. L’activation du système endocannabinoïde a augmenté la réplicationque du virus de l’hépatite C.
Department of Infectious Diseases, Second Affiliated Hospital, Harbin Medical University, China.
Sun LJ, et al. Int J Infect Dis. 2014 Apr 2. [in press]

Un coup d’œil sur le passé

Il y a un an

  • Science/Israël: le cannabis médicinal peut soulager les malades atteints de maladies chroniques
  • Science/Homme: les conclusions d’une étude épidémiologique récente associant consommation de cannabis à l’adolescence et intelligence réduite pourraient être erronées
  • Science/Homme: une étude expérimentale indique que le CBD aide à soulager les troubles anxieux
  • Etats-Unis: la cour fédérale rejette une demande de reclassification du cannabis

Il y a deux ans

  • Science: selon une large étude longitudinale, fumer du cannabis n’endommagerait pas la fonction pulmonaire
  • Science: selon une large étude épidémiologique, la consommation de cannabis n’est pas associée à une perte des fonctions cognitives pour les personnes âgées de 50 ans
  • Science: rapport de cas sur la synergie du cannabis avec la kétamine dans un cas de douleurs neuropathiques résistantes

IACM-Bulletin du 15 Mai 2014


Science/Etats-Unis: une étude indique que le cannabis est efficace pour traiter la fibromialgie

Le cannabis s’est révélé plus efficace pour traiter les symptômes de la fibromialgie en comparaison des trois médicaments prescrits et approuvés par la Food and Drug Administration (FDA) pour traiter cette pathologie. Ceci est le résultat d’une étude en ligne incluant 1300 patients . Cette étude a été conduite par le National Pain Foundation et le National Pain Report des Etats-Unis. Pour le traitement de la fibromialgie, la FDA n’a approuvé que trois médicaments: la Duloxetine, le Pregabalin et le Milnacipran. La plupart des personnes ayant essayé ces médicaments indiquent ne pas avoir été soulagés. » Il est toujours bon d’écouter ce que nos patients ont à dire », a commenté le docteur Mark Ware, professeur associé de médecine familiale et d’anesthésie à l’Université McGill de Montreal, Canada.

« La fibromialgie est terrible pour ceux qui en sont atteints. Il reste encore une grande part d’inconnu. Nous avons besoin de solutions novatrices pour le traitement de cette maladie, » a indiqué le docteur Dan Bennett, Président de la National Pain Foundation. De nombreux patients qui ont participé à l’étude ont indiqué avoir essayé les trois médicaments recommandés par la FDA. 62% ont essayé le cannabis et ont indiqué que ce produit était très efficace pour traiter leurs symptômes. Quand il a été demandé de définir l’efficacité des médicaments, le Duloxetine a été indiquée comme très efficace dans 8% des cas, le Pregabalin dans 10%, et le Milnacipran aussi dans 10% des cas.

Marijuana Rated Most Effective for Treating Fibromyalgia

Science/Etats-Unis: la légalisation de l’usage médical du canabis ne fait pas augmenter la consommation chez les adolescents

Parmi les préoccupations des opposants à la légalisation du cannabis médicinal, figurait la peur d’un contact plus proche du cannabis avec les jeunes et, que cela encouragerait la consommation. Une nouvelle étude montre que ce n’est pas le cas. L’étude menée par Esther K. Choo, de la Brown University’s Alpert Medical School, Providence, Rhode Island, a été publiée dans la dernière édition du Journal of Adolescent Health. « Notre étude suggère que jusqu’à présent, la légalisation de la marijuana à des fins médicales n’a pas fait augmenter la consommation adolescente de marijuana, fait d’ailleurs mentionné de plus en plus fréquemment. »

Les chercheurs ont analysé la consommation de cannabis des adolescents avant et après le passage de la loi, dans les Etats où le cannabis médicinal est maintenant légal. Les chiffres ont été comparés avec ceux des Etats limitrophes où le cannabis est illégal. L’échantillon incluait 11,7 millions d’étudiants. Quelques soient les Etats, et au fil des ans, on retrouve une consommation moyenne de 20%. Aucune différence statistique n’a été notée après le changement de législation.

Choo EK, Benz M, Zaller N, Warren O, Rising KL, McConnell KJ. The Impact of State Medical Marijuana Legislation on Adolescent Marijuana Use. J Adolesc Health. 14 avril 2014. [in press]

Washington Post du 14 avril 2014

En bref

Etats-Unis/Royaume-Uni: le Sativex accède au programme Fast Track des autorités américaines en cas de douleur due à un cancer

La Food and Drug Administration (FDA) des Etats-Unis a accordé la Fast Track designation au Sativex en spray pour traiter la douleur des patients atteints d’un cancer à un stade avancé et n’ayant pas été soulagés par un traitement à base d’opiacés. Le Sativex est actuellement en phase 3 des essais cliniques pour cette indication. Le programme Fast Track facilite le développement des médicaments destinés à traiter des conditions graves ou mettant en jeu la vie des patients et que les traitements habituels n’ont pu soulager.

Press release by GW Pharmaceuticals du 28 avril 2014

Royaume-Uni: un groupe de réflexion conservateur inciste pour faciliter les lois légalisant le cannabis

Les modernisateurs du parti conservateur ont demandé au premier ministre David Cameron d’abandonner la guerre contre les drogues, et de procéder à une légalisation partielle. Cette légalisation est un élément clé du programme élaboré pour les élections qui auront lieu l’an prochain. Cette idée fait partie d’une série de propositions politiques mises en avant par les Conservateurs influents du groupe de réflexion Bright Blue soutenu par des anciens ministres, y compris Theresa May, Francis Maude, et Andrew Mitchell.
Independent of 28 April 2014

Science/Etats-Unis: l’American Academy of Neurology confirme la valeur médicale du cannabis dans certaines conditions

Un article critique de l’American Academy of Neurology conclut en indiquant que les cannabinoïdes peuvent être efficaces dans les cas de spasticité, de douleur et de dysfonctionnement de la vessie des personnes atteintes de sclérose en plaques; les données sont encore trop limitées dans les cas du syndrome de Tourette, de dystonie cervicale et d’épilepsie.
Department of Neurology, New York Medical College, and other institutions, USA.
Koppel BS, et al. Neurology 2014;82(17):1556-63.

Science/Homme: Une étude française à grande échelle confirme le profil sécuritaire du cannabis dans les cas de maladies cardiovasculaires

Le nombre d’attaques cardiaques et de problèmes cardiovasculaires que l’on a attribué au cannabis est de 5 en 2006, et de 11 en 2010. Il y a environ 1,2 million de consommateurs de cannabis en France. En France, les cas sérieux d’abus et de dépendance aux substances psychoactives doivent être rapportés au système national de vigilence des addictions. De 2006 à 2010, 1,8% des rapports liés au cannabis (35 sur 1979) font état de complications cardio-vasculaires.
Addictovigilance, Service de Pharmacologie Médicale et Clinique, Faculté de Médecine, Toulouse, France.
Jouanjus E, et al. J Am Heart Assoc 2014;3(2):e000638.

Science/Animal: les récepteurs cannabinoïdes des cellules de la peau atténuent les dermatites atopiques

Une étude réalisée sur les souris a montré que les récepteurs cannabinoïdes CB1 des cellules de la peau contribuent au maintien de la barrière de la peau, et atténuent les réponses inflammatoires allergiques. Les auteurs ont écrit que leurs « résultats situent les kératinocytes au carrefour des chemins entrants et sortants des mécanismes pathophysiologiques des dermatites atopiques ».

Department of Dermatology and Allergy, University of Bonn, Germany.
Gaffal E, et al. Exp Dermatol. 21 avril 2014. [in press]

Science/Homme: l’inhibition cognitive pendant le début de l’adolescence induit l’usage futur de cannabis

La consomation adolescente a été associée à un fonctionnement neuropsychologique plus pauvre. Mais il n’est pas établi si les déficiences sont antérieures ou postérieures au début de la consommation. Lors d’une étude incluant 175 consommateurs de substances entre 12 et 14 ans, il a été démontré qu’un fonctionnement inhibitoire pendant l’adolescence et avant le début de la consommation était lié à une consommation d’alcool et de cannabis plus fréquente dans les années qui suivent. L’inhibition cognitive est la possibilité qu’a l’esprit de détourner les stimuli inadéquates aux tâches/processus en cours.
Department of Psychiatry, University of California, San Diego, USA.
Squeglia LM, et al. Neuropsychology. 21 avril 2014 Apr 21. [in press]

Science/Cellules: en cas de VIH, le THC peut réduire l’inflammation du cerveau

Les résultats d’expérience sur les cellules indiquent que les cannabinoïdes qui activent le récepteur CB2 « ont le potentiel de servir d’agent thérapeutique pour supprimer la neuroinflammation associée à l’influx de monocytes causé par le VIH au travers de la barrière BBB. »
Department of Microbiology and Immunology, Virginia Commonwealth University, Richmond, USA
Raborn ES, et al. Life Sci. 15 avril 2014. [in press]

Science/Animal: un dérivé du cannabigérol protège les cellules nerveuses du modèle animal de la sclérose en plaques.

Le cannabinoïde naturel cannabigérol (CBG) a réduit l’infiltration de cellules et a supprimé l’inflammation de la moelle épinière. Les auteurs ont écrit que cette étude souligne le potentiel thérapeutique de VCE-003 comme agent de traitement des maladies chez l’homme à la fois autoimmunes et inflammatoires.
Instituto Cajal, Madrid, Spain.
Carrillo-Salinas FJ, et al. PLoS One 2014;9(4):e94733.

Un coup d’œil sur le passé

Il y a un an

Science/Homme: la consommation de cannabis n’est pas associée statistiquement à un risque de mortalité accru chez les patients victimes d’attaque cardiaque
Science/Homme: une étude clinique indique que le THC réduit l’apnée du sommeil
République tchèque: le parlement approuve l’usage thérapeutique du cannabis
Il y a deux ans
Etats-Unis: l’Arizona appliquera la loi sur l’usage médical du cannabis approuvée en 2010

IACM-Bulletin du 23 Mai 2014

 

Monde: Campagne mondiale : le cannabis à usage thérapeutique est un droit de l’homme

Un consortium international des organisations de cannabis médicinal demande que chacun, quel que soit son Etat d’origine ou son allégeance, ait le droit d’être traité médicalement avec du cannabis. Dans une déclaration commune, les organisations d’Europe et d’Amérique du Nord se réfèrent à l’article 3 de la Déclaration des droits de l’homme que les Nations Unies ont adoptée en 1948. La déclaration constitue le début d’une campagne mondiale sur l’usage du cannabis à des fins thérapeutiques.

La déclaration a été publiée en dix langues sur un site réservé (www.medical-cannabis-declaration.org), et indique : « selon la règle de dispense de soins médicaux de qualité, chaque médecin a le droit de traiter ses patients avec des cannabinoïdes et des produits issus du cannabis » et « chaque patient quel que soit son statut social, son niveau de vie ou ses moyens financiers, a le droit d’accéder au cannabis et aux cannabinoïdes des traitements médicaux supervisés par un médecin. »

« La déclaration se base sur une évidence scientifique écrasante. Elle se positionne en repoussant les préjudices et les contrevérités des législateurs, des personnages politiques et des « experts » qui disposent de peu de connaissance à ce sujet, a indiqué Franjo Grotenhermen, médecin et directeur exécutif de l’association International Association for Cannabinoid Medicines (Allemagne).

La déclaration est destinée à provoquer un soutien international et permettre à des organisations, où qu’elles se trouvent, d’adopter des positions plus définies. « La déclaration jointe et le site qui y est lié forment le noyau d’un mouvement mondial de droit à l’usage du cannabis médicinal, » a ajouté Al Byrne de l’association Patients Out of Time (États-Unis). La déclaration a été rédigée par des experts issus de différents pays qui travaillent notamment à combattre les forces qui vont à l’encontre de l’usage du cannabis.

L’usage médical du cannabis a été établi tout au long de notre histoire, et il est maintenant associé à la découverte récente du rôle du système cannabinoïde endogène de l’homme. Ceci devrait le rendre accessible à tous les citoyens de tous pays. Les auteurs ont établi la déclaration dans l’idée d’encourager et d’en rendre possible la signature par des organisations et des individus, afin de soutenir le but commun de création d’une campagne mondiale et d’en finir avec la prohibition injustifiée ducannabis à usage thérapeutique. De nombreux scientifiques, médecins et experts du sujet ont déjà offert leur soutien en signant la déclaration.

La liste des signataires initiaux de la déclaration est indiquée ci-dessous. Rejoignez-nous en demandant la fin de l’interdiction sur le cannabis médicinal et l’inclusion du cannabis à usage thérapeutique dans la pharmacopée nationale de chaque pays.

– American Cannabis Nurses Association (ACNA), Etats-Unis
– Americans for Safe Access (ASA), Etats-Unis
– Arbeitsgemeinschaft Cannabis als Medizin (ACM), Allemagne
– Associazione per la Cannabis Terapeutica (ACT), Italie
– International Association for Cannabinoid Medicines (IACM), International
– Norsk Forening for Cannabinoidmedisin (NFCM), Norvège
– Patients Out of Time (POT), États-Unis
– Schweizer Arbeitsgruppe für Cannabinoide in der Medizin (SACM), Suisse
– Selbsthilfenetzwerk Cannabis Medizin (SCM), Allemagne
– Society of Cannabis Clinicians (SCC), Etats-Unis
– Union Francophone pour les Cannabinoïdes en Médecine (UFCM), France et Luxembourg

Si votre association veut signer la déclaration, s’il vous plaît écrire à:
info@medicalcannabisdeclaration.org

Merci beaucoup à tous ceux qui nous ont aidé à réaliser ce projet, principalement Tala Lattimer et Dieter Plogmann qui ont construit le site internet. Un grand merci aussi à tous ceux qui soutiennent la déclaration !

Medical Cannabis Declaration

Contacts:
Al Byrne, Patients Out of Time, États-Unis, albyrne@hughes.net
Dr. Franjo Grotenhermen, International Association for Cannabinoid Medicines, Allemagne, info@cannabis-med.org
Un coup d’œil sur le passé

Il y a un an

Science/Homme: de très faibles concentrations de THC présentes dans le sang des consommateurs réguliers de cannabispendant plusieurs semaines

Il y a deux ans

Science/Israël: une étude révèle que le cannabis est efficace pour traiter les symptômes du cancer
Etats-Unis: la légalisation du cannabis à usage médical ne fait pas augmenter la consommation des jeunes

 

IACM-Bulletin du 03 Juin 2014


Monde: les économistes du prix Nobel exhortent à la fin de la guerre contre les drogues 

Les efforts pour enrayer le commerce des drogues ont échoué et, maintenant, il faut repenser ce sujet d’une manière radicale. Un groupe réunissant des économistes du prix Nobel, un ancien secrétaire d’Etat des Etats-Unis, le vice-premier ministre du Royaume-Uni, et d’autres ont indiqué en introduction d’un nouveau rapport sur les politiques anti-drogues mondiales: « Il est temps d’en finir avec la guerre contre la drogue. Il faut rediriger massivement les ressources vers des réègulations fondées sur les faits et étayées par une analyse économique rigoureuse. »

Y sont citées les trés nombreuses incarcérations aux Etats-Unis, la corruption et la violence dans les pays émergeants, et l’épidémie de VIH en Russie. Le groupe a exhorté les Nations Unies à d’abandonner l’unique approche répressive de la lutte contre la drogue. Les signataires du texte incluent cinq économistes ayant été récompensés par le prix Nobel (dont Kenneth Arrow, Christopher Pissarides et Thomas Schelling), l’ancien secrétaire d’Etat Américain George Schultz, le vice premier ministre britannique Nick Clegg ,et Javier Solana, et un ancien chef de la police de l’UE.

Reuter du 5 mai 2014

En bref

Allemagne: Conférence de l’EIHA, session sur les CBD

Cette année, lors du congrès annuel de l’ EIHA (European Industrial Hemp Association), à Cologne, le 21 et 22 mai, aura lieu une présentation sur les « applications pharmaceutiques du cannabidiol (CBD) ». Les intervenants sont Franjo Grotenhermen du Nova-Institut, Allemagne, James Brodie (GW Pharmaceuticals, Royaume-Uni), Holger Rönitz (THC Pharm, Allemagne), Tjalling Erkelens (Bedrocan, Pays-Bas), et Gianpaolo Grassi (CRA-CIN, Italie).
EIHA Conference

Italie: Conférence à Puglia sur le cannabis et les cannabinoids en médicine
L’association « LapianTiamo » propose sa première conférence « Puglia Cannabis Conference » sur le cannabis et les cannabinoÏdes en médecine, le 24 mai. Ce sont la région Puglia, la municipalité de Racale et l’université de Salento qui l’organisent. Rudolf Brenneisen, Cristina Sanchez, Maurizio Inghilleri, et Giuseppe Meco seront quelque uns des participants.
Puglia Conference on Cannabis and Cannabinoids in Medicine

Etats-Unis: Le gouvernement fédéral augmente la quantité de cannabis destiné à la recherche
Le gouvernemenet fédéral vient juste de commander tout le cannabis dont il a besoin. La Drug Enforcement Administration vient d’établir une nouvelle loi qui permet au gouvernement américain d’augmenter la production annuelle qui passe donc de 21 kg à 650 kg.
Huffington Post of 5 May 2014

Uruguay: le cannabis légal sera de bonne qualité et bon marché
Les Uruguayens pourront acheter assez de cannabis pour rouler environ une vingtaine de cigarettes de cannabis par semaine, à un prix inférieur à celui du marché noir, a indiqué le gouvernement alors qu’il détaillait les dispositions de la nouvelle loi autorisant le commerce du cannabis.
Reuters du 7 mai 2014

Tunisie: le premier ministre indique que la loi relative au cannabis est trop sévère
Le premier ministre de Tunisie soutient une réforme visant à modifier les pénalités sévères en cours dans le pays, pour possession de cannabis, en indiquant qu’il les pensait inadéquates avec notre temps. Lors d’une conférence de presse Mehdi Jomaa a promis de modifier la loi pour l’adapter à la réalité.
Washington Post du 15 mai 2014

Science/Homme: depuis le vote de la loi sur le cannabis médical en 2009, la présence de THC est notée plus fréquemment chez les conducteurs mortellement bléssés
Des scientifiques ont analysé les accidents de la route de 1994 à 2011. Au Colorado, depuis que le cannabis médical a été introduit sur le marché (2009 )et de manière répandue, le nombre de conducteurs présentant un taux de THC positif a doublé. Il n’a pas été noté de changement dans la proportion de conducteurs impliqués dans un accident mortel de la route ayant consommé de l’alcool.
Department of Psychiatry, University of Colorado, Aurora, USA.
Salomonsen-Sautel S, et al. Drug Alcohol Depend. 23 avril 2014. [in press]

Science/Homme: le statut du cannabis n’entraine pas d’effet pertinent sur sa consommation
Selon une étude réalisée dernièrement par des chercheurs australiens et norvégiens, le statut légal du cannabis n’entraine pas d’effet notable sur sa consommation. En revanche, les sujets jeunes consomment plus dans les cinq années qui suivent la légalisation. Cette consommation se normalise par la suite.
Department of Economics, University of Melbourne, Australia.
Williams J, et al. J Health Econ. 28 mars 2014 ;36C:20-32.[in press]

Science/Animal: l’ Anandamide réduit les effets secondaires des médicaments antipsychotiques
Dans le modèle animal (rat) de la dyskinésie tardive, l’endocannabinoïde anandamide a réduit les mouvements de mastication induits par l’haloperidol, un neuroleptique utilisé en traitement des psychoses. Les neuroleptiques peuvent provoquer une dyskinésie tardive difficile à traiter chez l’homme. Les auteurs ont écrit que « les récepteurs CB1 pourraient prévenir, sur les rats, les mouvements de mastication induits par l’haloperidol ».
Universidade Federal de Santa Maria, Brazil.
Röpke J, et al. Prog Neuropsychopharmacol Biol Psychiatry. 18 avril 2014. [in press]

Science/Homme: la disponibilité des récepteurs CB1 dans l’amygdale est associée aux symptômes des traumatismes
La psychopathologie liée aux traumatismes est composée de menaces (par exemple, refaire l’expérience de l’évitement du risque, de l’hyper excitation), et de pertes (par exemple l’anxiété généralisée, la dépression). Les résultats d’une nouvelle étude ont révélé que l’augmentation de la disponibilité des récepteurs CB1 de l’amygdale, une région du cerveau, est associée à une peur supplémentaire. Les niveaux de l’anandamide périphérique sont associés à une diminution de la peur. Les auteurs ont conclu que « les nouvelles pharmacothérapies qui ciblent le système endocannabinoïde pourraient fournir une approche plus précise qui atténuerait cet aspect clé de la psychopathologie des traumatismes ».
National Center for Posttraumatic Stress Disorder, Veterans Affairs Connecticut Healthcare System, West Haven, USA.
Pietrzak RH, et al. Neuropsychopharmacology. 13 mai 2014. [in press]

Science/Animal: l’activation des récepteurs CB2 diminue l’oedème cérébral
La stimulation des récepteurs cannabinoïdes -2 atténue l’œdème cervical en réduisant l’infiltration cérébrale des leukocytes, si l’oedème a été provoqué par un saignement dans l’espace situé entre le cerveau et l’ossature du rat.
Department of Physiology, Loma Linda University, USA.
Fujii M, et al. J Neurol Sci. 30 avril 2014. [in press]

Science/Animal: la palmitoylethanolamide pourrait soulager les symptômes du colon irritable
L’endocannabinoïde palmitoylethanolamide remédie au transit accéléré dans la pathologie du colon irritable de la souris. L’effet a été transmis par les récepteurs CB1, possiblement via les niveaux d’anandamide plus élevés, et modulé par les récepteurs vanilloides.
Department of Pharmacy, University of Naples Federico II, Italie.
Capasso R, et al. Br J Pharmacol. 12 mai 2014. [in press]

Science/Homme: le THC modifie l’odorat
Lors d’une étude menée sur 15 sujets sains, le THC a modifié la performance de l’odorat des participants. Les seuils de l’odorat ont augmenté et la performance de discrimination olfactive a diminué.
Institute of Clinical Pharmacology, Goethe-University, Frankfurt am Main, Allemagne.
Walter C, et al. Br J Clin Pharmacol. 6 mai 2014 Mai. [in press]

Science/Animal: le CBD augmente la concentration d’adénosine du noyau accumbens du cerveau
Une injection de CBD dans l’hypothalamus du cerveau a fait augmenter les niveaux d’adénosine collectée des noyaux accumbenes, une certaine région du cerveau. Les auteurs ont noté que ces résultats suggèrent que le CBD favorise l’accumulation endogène de l’adénosine. L’adénosine joue un rôle important dans plusieurs processus biochimiques.
Escuela de Medicina, División Ciencias de la Salud, Universidad Anáhuac Mayab, Mérida, Mexique.
Mijangos-Moreno S, et al. Neurosci Res. 4 mai 2014. [in press]

Science/Homme: le cannabis réduit la cognition des patients atteints de sclérose en plaques
Une étude clinique a été menée sur 20 sujets atteins de sclérose en plaques qui fumaient du cannabis et sur 19 qui n’en fumaient pas, afin de tester leurs performances cognitives. Le groupe « cannabis » a obtenu des résultats plus pauvres lors de tests difficiles. Les chercheurs ont conclu que le « cannabis compromet les mécanismes compensatoires cérébraux, déjà défaillants de la sclérose en plaques. »
Sunnybrook Research Institute, Toronto, Canada.
Pavisian B, et al. Neurology. 30 avril 2014. [in press]

Science/Homme: modifications à long terme des récepteurs CB2 et des concentrations d’anandamide après la consommation de cannabis
Les personnes ayant fumé du cannabis plus de 20 fois dans leur vie, et qui se sont arrêtées au moins 6 mois avant l’étude présentent une augmentation des récepteurs CB2 et des niveaux d’anandamide dans le sang plus élevés.
Department of Psychiatry and Psychotherapy, University of Cologne, Allemagne.
Muhl D, et al. Naunyn Schmiedebergs Arch Pharmacol.2 mai 2014. [in press]

Science/Animal: chez les jeunes souris, la consommation régulière de THC peut causer des dysfonctionnements du système immunitaire
Chez les jeunes souris, le THC a réduit l’inflammation des cytokines (transmetteurs de signaux), mais cet effet a été perdu pour les animaux adultes. Sur les animaux adultes traités comme des adolescents avec du THC, une perturbation de la défense immunitaire à l’état pro-inflammatoire (dans une direction opposée), a été enregistrée.
Dipartimento di Scienze Farmacologiche e Biomolecolari, Università degli Studi di Milano, Italie.
Moretti S, et al. J Leukoc Biol. 17 avril 2014. [in press]

Un coup d’œil sur le passé

Il y a un an

Science/Homme: de très faibles concentrations de THC présentes dans le sang des consommateurs réguliers de cannabis pendant plusieurs semaines

Il y a deux ans

Science/Israël: une étude révèle que le cannabis est efficace pour traiter les symptômes du cancer
Etats-Unis: la légalisation du cannabis à usage médical ne fait pas augmenter la consommation des jeunes

 

IACM-Bulletin du 10 Juin 2014

 

Etats-Unis: la Chambre des représentants met un arrêt aux poursuites fédérales contre les consommateurs de cannabis médical dans les Etats où celui-ci est autorisé

Le 30 mai, la Chambre des représentants a voté l’arrêt des poursuites fédérales contre les consommateurs de cannabis , dans les Etats où l’usage médical de ce produit a été légalisé et qu’un médecin l’a prescrit. Il est à noter que c’est la première fois qu’une chambre du Congrés a approuvé une telle décriminalisation. Le vote peu serré (219 contre189) indique un changement certain de la position du Congrés relativement au cannabis.

Les supporters ont indiqué que ce vote est un encouragement pour que les procureurs généraux adressent ce problème. Les législateurs ont approuvé que le ministère de la Justice fédérale n’interfère pas avec les lois sur le cannabis médical des Etats. Le vote a fait partie du débat annuel sur les dépenses du ministère de la Justice. Pour devenir effective, la loi doit aussi être votée par le Sénat.

Washington Times du 30 mai 2014

Etats-Unis: le Minnesota est le 22ème Etat à promulguer une loi organisant un programme de cannabis à usage médical. C’est une des plus restrictives du pays

Le Minnesota rejoint les 21 Etats où le cannabis est un médicament légal. La loi qui établit son usage est l’une des plus restrictives du pays. Le gouverneur démocrate Mark Dayton a signé cette nouvelle législation qui établit un programme avec des contrôles serrés sur les conditions d’attribution et sur la gestion. Les personnes n’auront pas le droit de fumer du cannabis et ne pourront y avoir accès quand celui-ci se présente sous forme de feuille.

Cette loi-compromis a déçu les supporters du cannabis médical car de nombreuses personnes, alors qu’elles ont besoin d’être soulagées de leurs symptômes, n’obtiendront pas de cannabis. Mais les supporters législatifs indiquent qu’il s’agit d’un premier pas positif qui satisfait les inquiétudes relatives à l’application de la loi et aux groupes médicaux. Si le processus se déroule comme prévu, le cannabis sera disponible sous forme de gélules, d’huile et d’inhalation, à partir de mi 2015. Deux lieux de production et huit dispensaires seront établis dans l’Etat. Un médecin (ou une infirmière ou l’assistant d’un médecin) doit avoir recommandé cette thérapie aux patients dans les cas de cancers provoquant des douleurs sévères ou chroniques, de vomissements importants, ou de crises d’épilepsie, de glaucome, de sclérose en plaques et d’autres désordres causant des spasmes musculaires sévères, de sclérose amyotrophique latérale, de VIH, et de maladie de Crohn.

Le District of Columbia (Washington DC), ainsi que l’ Alaska, l’Arizona, la Californie, le Colorado, le Connecticut, le Delaware, Hawaii, l’Illinois , le Maine, le Massachusetts, le Michigan, le Montana, le Nevada, le New Hampshire, le New Jersey, le Noouveau Mexique, l’Oregon, Rhode Island, le Vermont, et Washington ont déjà autorisé l’usage médical du cannabis.

Associated Press du 29 Mmai2014

Reuters du 17 mai 2014

Science/Homme: un rapport indique que le Cannabidiol peut améliorer un désordre du sommeil complexe de la maladie de Parkinson

Le cannabinoïde naturel cannabidiol (CBD) peut contrôler les symptômes REM (mouvements rapides oculaires) du sommeil. Ce résultat provient d’une étude de quatre cas réalisée par le Department of Neuroscience and Behaviour de la the Faculté de Medicine of Ribeirão Preto de l’ Université de São Paulo, Brésil.

Le trouble du sommeil paradoxal est caractérisé par une atonie musculaire pendant le sommeil rapide associée à des cauchemars et un comportement actif pendant le rêve. Les chercheurs ont décrit les effets du CBD dans ces symptômes pour les patients atteints de la maladie de Parkinson. Ils ont trouvé que quatre patients traités avec du CBD présentaient une réduction rapide et significative de la fréquence du sommeil paradoxal lié à des évènements et sans effet secondaire. Le sommeil paradoxal est un stade du sommeil caractérisé par de rapides mouvements oculaires désordonnés. Les sujets se souviennent que les rêves se produisent principalement pendant cette période.

Chagas MH, Eckeli AL, Zuardi AW, Pena-Pereira MA, Sobreira-Neto MA, Sobreira ET, Camilo MR, Bergamaschi MM, Schenck CH, Hallak JE, Tumas V, Crippa JA. Cannabidiol can improve complex sleep-related behaviours associated with rapid eye movement sleep behaviour disorder in Parkinson’s disease patients: a case series. J Clin Pharm Ther. 2014 May 21. [in press]

En bref

Science/Animal: chez la souris, des cannabinoïdes synthétiques présentent des effets similaires à ceux du THC

Des études menées sur les souris démontrent que les cannabinoïdes synthétiques JWH-018 et JWH-073 produisent un effet dépendant de la dose. Les récepteurs CB1 transmettent les effets similaires au THC (injection ou inhalation) chez les souris. .
Department of Pharmacology & Toxicology, College of Medicine, University of Arkansas for Medical Sciences, Little Rock, USA.
Marshell R, et al. Pharmacol Biochem Behav. 20 mai 2014. [in press]

Science/Animal: l’acide ajulémique purifié se lie aux récepteurs CB2
Des scientifiques ont préparé un acide ajulémique hautement purifié en utilisant une méthode synthétique différente que celle rapportée dans la littérature affairante. Ils ont comparé les constantes de liaison des récepteurs cannabinoïdes avec celles obtenues à partir d’autres préparations. Alors que la liaison des récepteurs CB2 varient peu quand on compare les échantillons, la liaison du récepteur CB1 présentait un vaste spectre d’affinités. Le produit hautement purifié (JBT-101) a présenté l’affinité la plus faible pour les récepteurs CB1.
Corbus Pharmaceuticals, Inc., Cambridge, USA.
Tepper MA, et al. Bioorg Med Chem. 9 mai 2014. [in press]

Science/Animal: le THC réduit les lésions du cerveau causées par les méthamphétamines
Des résultats d’études sur des rats indiquent que le THC réduit, par les mécanismes indépendants et dépendants du CB1, les lésions au cerveau causées par les méthamphétamines
Department of Biomedical Sciences, University of Cagliari, Italy.
Castelli MP, et al. PLoS One. 20 mai 2014 20;9(5):e98079.

Science/Homme: la consommation de cannabis n’est pas associée à un risque accru de psychoses
Une étude menée sur 170 sujets présentant un risque clinique important de psychose a révélé qu’une consommation très modérée d’alcool contribuait au développement futur de psychoses. Ce n’est pas le cas pour le cannabis et le tabac.
Hotchkiss Brain Institute, Department of Psychiatry, University of Calgary, Canada.
Buchy L, et al. Schizophr Res. 13 mai 2014. [in press]

Science/Animal: La réduction des récepteurs CB2 empirent les lésions du foie des diabétiques
Lors d’une étude sur le modèle animal, la baisse de la quantité des récepteurs CB2 du foie a aggravé la maladie en cas de diabète.
Diabetic Nephropathy Laboratory, Department of Medical Sciences, University of Turin, Italy.
Barutta F, et al. Kidney Int. 14 mai 2014. [in press]

Un coup d’œil sur le passé

Il y a un an

Allemagne: à la suite d’un désaccord sur son prix, la vente de Sativex pourrait être suspendue
Il y a deux ans
Science: l’ingestion de grandes quantités d’acide gras oméga-6, sur les animaux, fait augmenter les niveaux d’endocannabinoïdes et provoque l’obésité

IACM-Bulletin du 24 Juin 2014

 

Science/Homme: Les effets pharmacologiques des variétés de cannabis riches en CBD diffèrent de ceux issus des variétés riches en THC

Une étude sur 102 patients néerlandais a été réalisée par le Netherlands Institute of Mental Health and Addiction à Utrecht et par l’Office for Medicinal Cannabis du ministère de la Santé hollandais. Les résultats ont été publiés dans le Journal of Psychopharmacology. Cette étude a porté sur trois variétés de cannabis que l’on peut obtenir en pharmacie car, ces variétés sont destinées à un usage médical. Il a été observé que les effets pharmacologiques diffèrent en fonction du pourcentage de THC et de CBD. Il a été administré à 47% des patients la variété Bedrocan contenant 19% de THC et moins de 1% de CBD. 28.5% ont recueu la variété Bedrobinol à 12% THC et moins de 1% de CBD, et 24.5% ont recu la variété Bediol présentant des quantités presque égales de THC (6%) et de CBD (7.5%). Les analyses statistiques des effets subjectifs ont révélé que les quantités importantes de THC dans le Bedrocan et le Bedrobinol faisaient augmenter l’appétit par rapport au Bediol. Les niveaux d’anxiété et de dépression du groupe Bedrocan, quand on les compare au groupe Bediol, étaient aussi plus élevés.

La douleur chronique (53%) est l’indication la plus courante pour laquelle le médicament a été prescrit. La seconde est la sclérose en plaques (23%). 86% des patients ont obtenu une satisfaction thérapeutique indépendamment de la variété. Les auteurs ont écrit que  » les résultats montrent une satisfaction thérapeutique des patients, et principalement une réduction de la douleur. » Les quantités de cannabis administrées ne différaient pas en fonction des variétés. Compte tenu des effets différents, les auteurs ont suggéré que le CBD pourrait avoir un effet modulatoire sur quelques uns des effets secondaires subjectifs et bien connus du THC, comme l’anxiété et une humeur dépressive. »

Brunt TM, van Genugten M, Höner-Snoeken K, van de Velde MJ, Niesink RJ. Therapeutic satisfaction and subjective effects of different strains of pharmaceutical-grade cannabis. J Clin Psychopharmacol 2014;34(3):344-9.

En bref

Science/Homme: le THC augmente l’intensité de l’activité physique des patients souffrant d’anorexie mentale

Lors d’une étude contrôlée en cross over contre placébo et incluant 24 femmes atteintes d’anorexie mentale, il a été administré par voie orale du THC. La durée totale de l’activité physique n’a pas été modifiée mais, l’ intensité moyenne a augmenté de 20%, ce qui a accru la dépense énergétique. Le niveau d’activité physisque est élevé pour lces patients souffrant d’anorexie car, il participe à leurs efforts destinés à perdre du poids.
Centre for Eating Disorders, Odense University Hospital, Denmark.
Andries A, et al. Eat Weight Disord. 3 juin 2014. [in press]

Science/Homme: une consommation importante de THC provoque des effets sédatifs plus longs
Dans une étude incluant 24 consommateurs de cannabis à qui l’on a fait fumer, pendant quatre jours de test, des cigarettes de cannabis dont les doses de THC différaient (placebo, 29, 49 et 69 mg de THC), il a été observé que la quantité de THC influait fortement sur l’évaluation des effets subjectifs. Les auteurs ont noté que  » l’impression de calme induite par le THC se poursuit plus longtemps avec une dose de 69 mg de THC qu’avec une dose de 29 mg de THC. »
National Dutch Poisons Information Center, University Medical Center Utrecht, The Netherlands.
Hunault CC, et al. Psychopharmacology (Berl). 31 mai 2014. [in press]

Jamaïque: le gouvernement a l’intention de décriminaliser la possession de cannabis
Le gouvernement jamaicain a décidé de décriminaliser la possession de petites quantités de cannabis. Le ministre de la Justice, Mark Golding, a indiqué que  » le gouvernement a approuvé certains changements de la loi sur le cannabis concernant la possesssion de petites quantités de cannabis destinées à l’usage personnel, le fait de fumer du cannabis dans des lieux privés et de la consommation de cannabis destiné à l’usage médicinal. « Posséder jusqu’à 57 grammes de cannabis ne sera plus puni que par une amende et n’entrainera plus de poursuite, » a indiqué Mark Golding.
Reuters du 13 juin 2014

Mexique: le Président envisage une discussion sur le statut légal du cannabis
Le Mexique et les Etats-Unis d’Amérique ne peuvent mener des politiques divergentes quant à la légalisation du cannabis. Le Président du Mexique, Enrique Pena Nieto, a indiqué qu’il pourrait s’ouvrir à une politique similaire à celle de quelques Etats des Etats-Unis qui ont déjà modifié leur législation en matière de drogues. Pena Nieto a indiqué être favorable à un débat sur la question de la légalisation du cannabis malgré ses inquiétudes personnelles. Dans une interview publiée par le journal espagnol El Pais, Pena Nieto a indiqué que les législations des dernières 30 et 40 années n’ont conduit qu’à une surenchère de consommation et de production. « Donc, ces règles ont échoué, » a t-il dit au journal.
Reuters du 8 juin 2014

Science/Animal: élévation des niveaux de 2-AG et douleurs accrues de la souris
Les souris qui ne produisent pas de monoacylglycérol lipase, l’enzyme principal responsable de la dégradation de l’endocannabinoïde 2-arachidonoylglycérol (2-AG) font l’expérience d’une douleur plus importante. Les auteurs ont noté que l’inhibition de cette enzyme « ne présentait pas d’effet analgésique bénéfique, mais pouvait conduire à l’exarcerbation de certains types de douleurs (spécialement celles avec un composant tonique).  »
Division of Anesthesiology, Niigata University Graduate School of Medical and Dental Sciences, Japan.
Petrenko AB, et al. Behav Brain Res. 3 juin 2014. [in press]

Science/Cellules: l’anandamide peut endommager les cellules cartilagineuses
Une étude sur les cellules cartilagineuses suggère que l’anandamide, seule ou combinée avec un facteur alpha de nécrose tumorale (TNF-alpha), une cytokine pro-inflammatoire, pourrait constituer un agent potentiel de destruction du cartilage.
Santiago University Clinical Hospital, Santiago de Compostela, Spain.
Gómez R, et al. J Orthop Res. 2014 Jun 6. [in press]

Science/Animal: les cannabinoïdes pourraient prévenir les effets des traumatismes du processus émotif
Des chercheurs ont observé que le cannabinoïde synthétique (WIN55,212-2) pourrait prévenir, dans le processus émotif des rats, les effets d’un choc traumatique. Cet effet pourrait être intéressant pour traiter le trouble de stress post traumatique.
Department of Psychology, University of Haifa, Israel.
Korem N, et al. Neuropsychopharmacology. 5 juin 2014. [in press]

Science/Animal: le N-Arachidonoylserotonin reduit le stress
Le N-Arachidonoylserotonin est un double bloquant de l’acide gras amide hydrolase (FAAH, l’enzyme responsable de la dégradation de l’endocannabinoïde anandamide) et du récepteur vanilloïde (TRPV1) qui modifie la détresse des rats suite à une exposition au stress. Cet effet a été associé à la normalisation de la dérégulation, dans le cerveau, qui suit la mise en présence avec un facteur de stress. Les auteurs ont noté que le « blocage de FAAH et de TRPV1 pourrait être une nouvelle cible de conception de nouvelles stratégies thérapeutiques pout traiter les troubles du stress. »
Department of Clinical and Molecular Biomedicine, University of Catania Medical School, Italy.
Navarria A, et al. Pharmacol Res. 23 mai 2014. [in press]

Un coup d’œil sur le passé

 Il y a un an

Etats-Unis: La chambre des députés du Maryland approuve un projet de loi autorisant l’usage médical du cannabis
Science/Homme: l’usage régulier du cannabis est perçu comme meilleur pour la santé que celui du tabac
Il y a deux ans
Science: une étude sur 2 ans, montre qu’après un premier épisode psychotique, la consommation de cannabis n’est pas associée à la sévérité de la maladie
Etats-Unis: en novembre, les citoyens du Colorado voteront sur la légalisation du cannabis à usage récréatif

IACM-Bulletin du 11 Juillet 2014

 

Etats-Unis: l’Etat de New York est le vingt troisième État à légaliser l’usage médical du cannabis

Les législateurs de l’État de New York ont donné leur approbation finale à un projet de loi qui permettra un accès limité au cannabis pour usage médical. L’État de New York rejoint ainsi les vingt-deux autres États où le cannabis a été légalisé à des fins thérapeutiques. Il est attendu que le gouverneur Andrew Cuomo signe ce projet de loi.

Les mesures annoncées dans le projet sont: la détermination par le Health Department de cinq compagnies privées d’Etat qui produiront et distribueront les produits issus du cannabis médicinal aux dispensaires. Les patients ne seront pas autorisés à fumer le cannabis, mais pourront acheter des produits comestibles et autres. Les patients âgés d’au moins 21 ans devront être atteints de l’une des pathologies indiquées sur la liste: épilepsie, sclérose en plaques, maladie de Lou Gehrig, maladies de Parkinson, d’Huntington, neuropathies, lésions de la moelle épinière, cancer et VIH/ SIDA. Le Health Department détermira « la condition sérieuse » permettant l’usage du cannabis.

Reuters of 21 June 2014.

Science/Homme: une étude clinique indique que le THC est bénéfique en cas de trouble du stress post-traumatique

En cas de trouble de stress post traumatique, le THC amène des améliorations certaines. Ce résultat est le constat d’une étude menée sur 10 patients par des chercheurs du Hadassah Hebrew University Medical Center à Jérusalem, Israel. Ces patients ne bénéficient habituellement que d’une rémission partielle des troubles. Le cannabis est souvent utilisé pour le traitement des patients résistants aux thérapies habituelles.

La nouvelle étude a évalué la tolérance et la sécurité du THC oral en cas de troubles chroniques. Les dix patients ont reçu 5 mg de THC, deux fois par jour en supplément de leur traitement habituel. Quelques effets secondaires contraires ont été relevés mais n’ont pas conduit à l’arrêt du traitement. Il a été noté une amélioration statistique significative des symptômes généraux de sévérité, de qualité du sommeil, de fréquence des cauchemars, et des symptômes d’hyperexcitation.

Roitman P, Mechoulam R, Cooper-Kazaz R, Shalev A. Preliminary, Open-Label, Pilot Study of Add-On Oral Δ(9)-Tetrahydrocannabinol in Chronic Post-Traumatic Stress Disorder. Clin Drug Investig. 17 juin 2014. [in press]

Science/Homme: le cannabis pourrait être bénéfique à des patients atteints de cancer 

La consommation de cannabis est perçue comme très efficace par quelques patients souffrant de cancers à un stade avancé. Ce résultat a été démontré par les chercheurs de l’ Université de Tel Aviv, Israel, qui ont analysé les questionnaires et les dossiers médicaux de patients traités dans un seul centre. Parmi les 17 000 patients qui ont consulté, seulement 279 ont reçu une autorisation pour obtenir du cannabis sur prescription d’un oncologiste institutionnel autorisé.

Des 113 patients en vie et traités avec du cannabis, après un mois, 69 (61%) ont répondu au questionnaire détaillé. Des améliorations quant à la douleur, au bien-être général, à l’appétit et à la réduction des nausées ont été respectivement rapportées respectivement dans 70%, 70%, 60% et 50% des cas. Les effets secondaires sont faibles et se présentent généralement sous forme de fatigue et d’étourdissement.

Waissengrin B, Urban D, Leshem Y, Garty M, Wolf I. Patterns of Use of Medical Cannabis Among Israeli Cancer Patients: A Single Institution Experience. J Pain Symptom Manage. 14 juin 2014. [in press]

Science/Homme: l’extrait de CBD, Epidiolex est efficace pour les enfants résistant au traitement de l’épilepsie

Un extrait expérimental de CBD, de la compagnie anglaise GW Pharmaceuticals, a donné des résultats prometteurs, lors d’une petite étude menée sur des enfants atteints d’épilepsie difficile à traiter. Les derniers résultats pour ce nouveau produit Epidiolex sont le fruit d’une évaluation réalisée sur 27 enfants et jeunes adultes résistants au traitement de l’épilepsie et à qui on a donné ce produit dans deux hôpitaux américains. L’Epidiolex se présente sous forme de sirop parfumé fraise-citron, pris deux fois par jour. Ce médicament ne contient pas de THC.

Le 17 juin, GW a indiqué que les résultats après 12 semaines de traitement, dans le cadre d’une étude ouverte, ont été encourageants, avec une réduction de la fréquence des attaques de plus de 50%. Un essai clinique en Phase II/III est prévu pour la seconde moitié de l’année. Le CBD pourrait aider des enfants présentant des syndromes sévères d’épilepsie comme Dravet et Lennox-Gastaut, et d’une persistance des crises malgré l’administration de fortes doses des multiples médicaments anti-épileptiques.

Reuters du 17 juin 2014.

Science/Homme: une prédisposition génétique à la schizophrénie est associée à une consommation de cannabis

Les gènes qui augmentent le risque de développer une schizophrénie pourraient aussi augmenter la probabilité de consommer du cannabis, indique une nouvelle étude menée au King’s College de Londres et publiée aujourd’hui dans le journal Molecular Psychiatry. Des études antérieures ont permis d’établir un lien entre consommation de cannabis et schizophrénie, mais il n’a jamais été clairement établi un lien de causalité avec le cannabis, qui augmenterait le risque de la maladie.

Les nouveaux résultats suggèrent qu’une partie de cette association est due aux gènes communs, mais n’excluent pas une relation causale entre consommation de cannabis et risque de schizophrénie. L’étude portait sur 2 082 personnes en bonne santé dont 1 011avaient consommé du cannabis. Le profil de risque génétique de chaque individu a été mesuré, c’est à dire le nombre de gènes porté par chaque individu et lié à la schizophrénie. Les chercheurs ont trouvé que les personnes génétiquement prédisposées à la schizophrénie sont plus enclines à consommer du cannabis, et en consomment des quantités plus importantes que ceux qui ne présentent pas ces gènes prédisposant à la schizophrénie. Le docteur Robert Power qui a mené cette étude a indiqué: » nous savons que le cannabis augmente le risque de schizophrénie. Notre étude certainement ne contredit pas cela, mais suggère qu’il existe probablement un lien dans une autre direction: qu’une prédisposition à la schizophrénie augmente aussi votre prédisposition à la consommation de cannabis.  »

Power RA, Verweij KJ, Zuhair M, Montgomery GW, Henders AK, Heath AC, Madden PA, Medland SE, Wray NR, Martin NG. Genetic predisposition to schizophrenia associated with increased use of cannabis. Mol Psychiatry. 24 juin 2014. [in press]

Schizophrenia and cannabis use may share common genes

En bref

Hollande: Masterclass sur le cannabis médicinal en 2014

Bedrocan a ouvert les inscriptions pour le 2014 Medicinal Cannabis Masterclass: MC4 – Bridging Gaps in a Budding World, qui se tiendra du 16 au 22 novembre, à Leiden & Groningen, aux Pays-Bas. Dans un cadre modeste, quelques-unes des autorités mondiales présenteront des sujets comme la production pharmaceutique, la génétique et la chimie de la plante, le cannabis médicinal et les règles médicales diverses, rapports cliniques, et autres pour une vingtaines de participants maximum.
Information and registration

Science/Homme: fumer du cannabis n’accroit pas le risque de cancer du poumon
Lors d’une analyse, les chercheurs n’ont trouvé  » qu’il existe très peu de preuves pour démontrer un risque accru de cancer du poumon pour les fumeurs réguliers de cannabis. »
Lunenfeld-Tanenbaum Research Institute, Mount Sinai Hospital, Toronto, Canada.
Zhang LR, et al. Int J Cancer. 20 juin 2014. [in press]

Science/Homme: l’activité accrue des récepteurs CB1 combat la progression de la maladie d’Alzheimer 
Au début de la maladie d’Alzheimer, l’activité des récepteurs CB1 est élevée dans certaines parties du cerveau (hippocampe, cortex frontal). Les chercheurs ont écrit que ceci indique  » une tentative de compensation de la lésion synaptique initiale, avant que de la progression de la maladie la dépasse. Ces résultats suggèrent que la stimulation initiale du CB1 pourrait constituer une thérapie appropriée. »
Department of Pharmacology, Faculty of Medicine and Odontology, University of the Basque Country, Leioa, Spain.
Manuel I, et al. J Alzheimers Dis. 19 juin 2014. [in press]

Science/Animal: L’ anandamide peut se révéler efficace dans certains cas de lésion traumatique du cerveau
Une substance appelée PF3845 qui réduit la dégradation de l’endocannabinoïde anandamide et qui, ainsi augmente sa concentration, a atténué l’inflammation et a amélioré la guérison chez des souris présentant une lésion traumatique du cerveau.
University of the Health Sciences, Bethesda, USA.
Tchantchou F, et al. Neuropharmacology. 2014 Jun 14. [in press]

Science/Animal: la Béta-caryophyllène réduit l’anxiété et la dépression
Le terpène béta-caryophyllène que l’on trouve fréquemment dans le cannabis, le romarin, le poivre et d’autres épices active les récepteurs CB2 et réduit l’anxiété et la dépression. Les auteurs ont conclu que  » les récepteurs CB2 pourraient fournir de nouvelles cibles de thérapie alternative pour le traitement de l’anxiété et de la dépression. »
College of Medicine & Health Sciences, United Arab Emirates University, Al Ain, United Arab Emirates.
Bahi A, et al. Physiol Behav. 13 juin 2014. [in press]

Science/Animal: L’Activation des récepteurs CB2 réduit la translocation bactérienne
Une nouvelle étude menée sur le modèle animal suggère que les cannabinoÏdes, qui activent les récepteurs CB2, ont le potentiel pour traiter la translocation bactérienne en inhibant le stress intestinal oxidatif et les cytokines inflammatoires des cirrhoses du foie. La translocation bactérienne est la migration des bactéries ou des produits bactériens de la lumière intestinale aux ganglions nymphatiques. On sait que la translocation bactérienne s’accroit en cas de cirrhose du foie.
National Yang-Ming University School of Medicine, Taiwan.
Yang YY, et al. J Hepatol. 19 juin 2014. [in press]

Science/Animal: les récepteurs CB1 impliqués dans la respiration et la circulation
Une première étude systématique des fonctions cardio-vasculaires chez les souris démunies de récepteurs CB1 a révélé que ceux-ci sont impliqués dans le contrôle de la respiration et de la circulation. Les récepteurs CB1 protègent les souris des conséquences négatives d’un régime riche en matières grasses. Par exemple, respirer pendant la nuit était irrégulier chez les souris sans récepteurs CB1, et tout spécialement celles soumises à un régime riche en matières grasses.
Department of Biomedical and Neuromotor Sciences, University of Bologna, Italy.
Silvani A, et al. PLoS One. 20 juin 2014;9(6):e100536.

Science/Homme: pas d’effet connu entre le statut légal du cannabis et le nombre de suicides
Les chercheurs n’ont pas trouvé d’association pertinente entre le nombre de personnes enregistrées pour l’accès au cannabis aux Etats-Unis et la fréquence des suicides.
Denver Health, Colorado, USA.
Rylander M, et al. Am J Drug Alcohol Abuse. 20 juin 2014:1-5. [in press]

Science/Homme: le sativex est efficace et sûr dans la pratique clinique
Les chercheurs ont trouvé que les données de la « vie réelle confirment l’efficacité à long terme et la tolérance du nabiximols [Sativex] pour traiter la spasticité de la sclérose en plaques dans la pratique clinique quotidienne ».
Neurological Rehabilitation Centre Quellenhof, Bad Wildbad, Germany.
Flachenecker P, et al. EUR Neurol 2014;72(1-2):95-102.

Un coup d’œil sur le passé

Il y a un an

Etats-Unis: l’Etat du Maryland devient le 19e État à légaliser l’usage médical du cannabis

Etats-Unis: Pour la première fois, la majorité des citoyens américains soutient la légalisation globale du cannabis

Il y a deux ans
Science/Cellules: à un stade avancé de la maladie du SIDA, les cannabinoïdes empêchent le développement du virus

IACM-Bulletin du 14 Août 2014

Allemagne: Une cour de justice autorise les patients gravement malades à cultiver du cannabis


Le 22 juillet, la cour administrative de Cologne a statué sur le cas de personnes souffrantes de douleurs chroniques et a indiqué qu’elles devraient pouvoir cultiver leur propre cannabis à des fins thérapeutiques. Cinq personnes souffrant de douleurs chroniques, ainsi que d’autres maladies, ont introduit la doléance auprès de la cour après que le Germany’s Federal Institute for Drugs and Medical Devices (BfArM) leur ait refusé l’autorisation de cultiver du cannabis à leur domicile.

La cour a indiqué que le BfArM doit reconsidérer trois des demandes qu’elle avait rejetées. Les plaintifs possédaient tous des autorisations d’acheter en pharmacie du Bedrocan (produit par une compagnie hollandaise) et de consommer du cannabis pour des raisons médicales. Or, ces personnes ont indiqué vouloir cultiver leur cannabis, car elles ne peuvent pas, compte tenu du coût, acheter ce produit. De plus, leur assurance maladie ne couvre pas ces dépenses de santé. « Jusqu’à maintenant, cultiver du cannabis à son domicile était illégal. Maintenant, ces personnes sérieusement malades seront autorisées à le faire, » a indiqué Stefanie Seifert, porte-parole de la cour, tout en ajoutant que cultiver du cannabis reste une activité illégale pour le reste de la population.

Le Dr Franjo Grotenhermen, président de l’association IACM, association for cannabis as medecine, basée en Allemagne, indique que ce sujet constitue une bataille depuis 1999 de cours de justice. « Nous avons de bonnes raisons de croire que le gouvernement fédéral fera appel de la décision devant la Plus Haute Cour Administrative de Munster, et que la décision finale ne pourrait être rendue que devant la Cour Fédérale Administrative de Leipzig. » Actuellement, environ 300 patients allemands, présentant des conditions médicales sévères, sont autorisés à acheter du cannabis avec une permission exceptionnelle délivrée par BfArM. Celle-ci est obligée depuis 2005 par jugement de la Cour Fédérale Administrative à délivrer de telles autorisations. Jusqu’à présent, le gouvernement n’a pas fait de commentaire de la décision. « Nous sommes confiants, et le gouvernement a besoin d’un peu de temps pour s’adapter à l’idée que finalement les patients gagneront cette bataille, étant donné la décision rendue par la cour en 2005. »

Reuters du 22 juillet 2014

Associated Press du22 juillet 2014

 

Science/Homme: Le THC est un produit sûr que l’on peut prescrire médicalement aux personnes âgées

Il semble que le THC soit un produit sûr et bien toléré par les individus âgés et en bonne santé. Ce constat est le fruit d’une étude contrôlée avec placébo qu’ont réalisée des chercheurs de plusieurs hôpitaux hollandais. Ils ont évalué, pour des sujets âgés, la sécurité et la pharmaco-cinétique de trois doses (à prendre oralement de Namisol, une nouvelle préparation sous forme de cachets. Douze sujets, d’une moyenne de 72 ans, ont reçu, chaque jour, au hasard, une dose unique de 3mg, 5mg, ou de 6,5mg de THC ou un placébo.

Le THC s’est avéré un produit sûr et bien toléré. La plupart des effets secondaires indésirables signalés sont la somnolence (27%) et la sécheresse buccale (11%). Il a été noté une grande variabilité entre les individus des concentrations de THC dans le plasma. Les effets pharmacologiques principaux se sont révélés plus faibles chez ces personnes qu’auprès des jeunes adultes. Les auteurs ont écrit que « les données sur la sûreté et l’efficacité du THC pour les personnes âgées fragiles devraient être réalisées de manière urgente, car cette population pourrait bénéficier des applications thérapeutiques du THC. »
Ahmed AI, van den Elsen GA, Colbers A, van der Marck MA, Burger DM, Feuth TB, Rikkert MG, Kramers C. Safety and pharmacokinetics of oral delta-9-tetrahydrocannabinol in healthy older subjects: A randomized controlled trial. EUR Neuropsychopharmacol.28 juin 2014. [in press]

 

Science/Animal: Le THC peut ralentir la croissance d’une tumeur

Des scientifiques de l’University of East Anglia, Norfolk, Royaume-Uni, ont expliqué comment le composant psychoactif principal du cannabis pourrait réduire la croissance de tumeur chez des patients atteints d’un cancer. La recherche indique l’existence de plateformes de signalement inconnues qui, en plus des mécanismes déjà connus, sont responsables de l’effet du THC sur la diminution de la taille des tumeurs. Cette étude a été menée en collaboration avec les scientifiques de Complutense University de Madrid, Espagne.

L’équipe de recherche a utilisé des échantillons de cellules humaines cancéreuses pour induire une tumeur sur des souris. Les tumeurs ont ensuite été traitées avec du THC. Il a été trouvé que deux récepteurs cellulaires en particulier sont responsables des effets anti-tumeur de ce produit. « Nous montrons que ces effets sont transmis via l’action combinée des récepteurs CB2 et GPR55, tous deux de la famille des récepteurs cannabinoïdes. Le Dr Peter McCormick, de l’ UEA’s school of Pharmacy, a indiqué : “nos résultats aident à expliquer l’effet bien connu, mais encore peu compris, du TH administré, à des doses faibles ou fortes, dans les cas de croissance des tumeurs. En identifiant les récepteurs impliqués, nous avons fait un pas vers de futurs développements thérapeutiques qui pourront bénéficier de nos découvertes, afin de réduire l’avancée de la tumeur.”

Moreno E, et al. J Biol Chem. 2014 Jun 18. [in press]

Free full text

Science Daily of 14 July 2014

 

En bref

Australie: La majorité des Australiens est favorable à l’usage médical du cannabis. 

Un nouveau sondage indique que la plupart des Australiens (2/3) est favorable à la légalisation du cannabis à des fins médicales. Cette information intervient alors que le premier ministre du New South Wales, Mike Baird, ai indiqué qu’il soutient l’usage médical du cannabis, malgré des préoccupations liées à l’approvisionnement et la législation.
The Age du 23 juillet 2014

Etats-Unis: L’Orégon s’apprête à voter la législation du cannabis
Le site web de l’Etat d’Orégon a indiqué avoir recueilli suffisamment de signatures pour qu’un référendum soit organisé en novembre 2014. L’initiative demande à légaliser, taxer et normaliser le cannabis récréatif en Orégon. Seuls deux Etats, l’Etat de Washington et le Colorado, autorisent actuellement l’usage récréatif du cannabis, tout en restant illégal par rapport à la loi fédérale.
Reuters du 22 juillet 2014

Espagne: De plus en plus de clubs de cannabis
Une analyse du New York Times indique qu’il existerait environ 300 clubs de cannabis dans la région catalane et à Barcelone. Ce résultat serait partiellement dû au fait que des citoyens trouvent là une nouvelle manière de gagner de l’argent, dans un pays où le taux de chômage est élevé, indiquent les experts. Beaucoup de ces clubs offrent une adhésion par téléphone ou par internet.
New York Times of 11 July 2014

Science/Homme: La consommation de cannabis n’a pas d’incidence sur le traitement du VIH
Une large étude montre que le cannabis n’a pas eu d’incidence sur la thérapie antirétrovirale des patients affectés par le VIH. Les auteurs ont conclu que “ces résultats suggèrent que le cannabis pourrait être utilisé par ces patients dans un but récréatif et médical sans incidence sur l’effet de la thérapie ART.”
St. Paul’s Hospital, Vancouver, Canada.
Slawson G, et al. AIDS Behav. 11 juillet 2014. [in press]

Science/Homme: La consommation de cannabis ne présente pas d’effet négatif majeur sur les patients schizophrènes
Dans une étude incluant 110 patients schizophrènes, aucune évidence n’a été trouvée d’une association entre consommation de cannabis et symptômes positifs ou négatifs, rechute ou admission hospitalière. En revanche, un dosage plus important a été associé à de l’anxiété et de la dépression subséquentes.
School of Psychological Sciences, University of Manchester, UK.
Barrowclough C, et al. Schizophr Bull. 9 juillet 2014. [in press]

Science/Homme: La consommation de cannabis n’entraîne qu’une faible augmentation du risque de schizophrénie
Dans une étude incluant 5456 personnes présentant un diagnostic initial de schizophrénie, la consommation de cannabis a été associée à une faible augmentation du risque de la maladie de l’ordre de 1,6 après le contrôle d’autres facteurs risque. La consommation de stimulants et de cocaïne est aussi associée à un risque légèrement plus élevé.
Center for Primary Health Care Research, Lund University, Malmö, Sweden.
Giordano GN, et al. Psychol Med. 2014 Jul 3:1-8. [in press]

Science/Cellules: Le CBD et le CBDV activent les récepteurs vanilloïdes
Des expériences sur des cellules ont montré que dans les plantes cannabinoïdes non psychotropes, le cannabidivarin (CBDV) et le cannabidiol (CBD), activent les récepteurs vanilloïdes (TRPV1). Les chercheurs indiquent un potentiel pour le traitement de l’hyperexcitabilité neuronale, comme l’épilepsie ».
Endocannabinoid Research Group, Pozzuoli, Italy.
Iannotti FA, et al. ACS Chem Neurosci. 16 juillet 2014. [in press]

Science/Animal: Des niveaux bas d’anandamide sont associés à une susceptibilité accrue au stress 
Des recherches sur les souris ont montré que les niveaux d’endocannnabinoïde anandamide dans le cerveau jouent un rôle dans l’anxiété induite par un stress aigu. Les auteurs ont conclu que ces études ‘fournissent un soutien supplémentaire à la viabilité de la stratégie pharmacologique du traitement des troubles neuropsychiatriques liés au stress.
Department of Psychiatry, Vanderbilt University School of Medicine, Nashville, USA.
Bluett RJ, et al. Transl Psychiatry. 2014 Jul 8;4:e408.

Science/Homme: Certaines variantes du récepteur CB1 sont associées à l’impulsivité
Certaines variantes du gène de 323 adolescents, qui encodent le récepteur CB1 pourraient jouer un rôle déterminant quant à l’impulsivité du comportement adolescent.
Central Institute of Mental Health, Mannheim, Germany.
Buchmann AF, et al. J Neural Transm. 1er juillet 2014. [in press]

Science/Cellules: Les antagonistes des récepteurs cannabinoïdes inhibent la production du virus de l’hépatite C
Les antagonistes aux récepteurs cannabinoïdes de type 1 ont inhibé la production du virus C de l’hépatite, dans le modèle cellulaire, ‘fournissant ainsi une nouvelle classe d’antiviraux.’
University of Sydney at Westmead Hospital, Australia.
Shahidi M, et al. J Gen Virol. 22 juillet 2014. [in press]
Un coup d’œil sur le passé

Il y a un an

Israël: Pour protester contre les restrictions de l’usage médical du cannabis, des patients entament une grève de la faim

Science/Homme: la consommation de cannabis est associée à une baisse de résistance à l’insuline et un risque de diabète plus faible
Science/Homme: dans une étude clinique contrôlée, le cannabis améliore les symptômes de la maladie de Crohn
Il y a deux ans
Science/Homme: Une étude clinique indique que l’extrait de cannabis sativex soulage de douleurs causées par le cancer

IACM-Bulletin du 20 Août 2014

 

Etats-Unis: Le comité de rédaction du New York Times appelle à mettre fin à la prohibition du cannabis

Dans un article du 27 juillet, intitulé « “Repeal Prohibition, Again”, le comité de rédaction du New York Times demande la légalisation du cannabis. « Il a fallu 13 ans aux Etats-Unis pour revenir à la raison et mettre fin à la prohibition de l’alcool, treize ans pendant lesquels des gens ont continué à boire de l’alcool, des citoyens respectueux sont devenus des hors-la-loi, et des organisations criminelles sont nées et se sont développées.

Cela fait maintenant quarante ans que le Congress a interdit la marijuana, faisant grand tort à la société en interdisant cette substance bien moins dangereuse que ne l’est l’alcool.

Le gouvernement fédéral devrait abroger cette interdiction sur la marijuana. Nous sommes arrivés à cette conclusion après beaucoup de discussions partagées par les membres de l’équipe éditoriale inspirée par le mouvement des Etats à modifier leurs lois sur la marijuana. (…)Un honnête débat scientifique des effets de la marijuana sur la santé existe, mais nous pensons que les évidences sont accablantes, et que l’addiction et la dépendance constituent des problèmes relativement mineurs, spécialement si on les compare à ceux de l’alcool et au tabac. Une consommation modérée de marijuana ne semble pas poser de risques pour la santé des adultes. (…) La création de systèmes de régulation de production, de vente et de commercialisation ne sera pas facile. Mais ces problèmes ont une solution. »

New York Times du 27 juillet 2014

Australie : Norkfolk Island autorise la culture du cannabis à usage médical

L’autorisation de cultiver du cannabis pour usage médical a été donnée à une compagnie tasmanienne qui désirait le faire plus largement. Comme la Tasmanie, Norfolk Island a un passé historique financier tumultueux et dépend de l’assistance du Commonwealth. Comme l’a expliqué le ministre de la Santé de l’île, Robin Adams, ce fut facile de se dégager de ce bourbier. « A Norfolk Island, nous voulons faire des affaires, nous sommes ouverts aux investissements. »

Norfolk Island est une petite île du Pacifique, entre l’Australie, la Nouvelle-Zélande et la Calédonie. Ellefait partie du Commonwealth d’Australie, mais jouit d’une grande autonomie de gouvernance.

« Nous voyons cette autorisation comme une belle possibilité économique, tout en participant à la production d’un produit médical très demandé à l’export. Le gouvernement de l’île a donné l’autorisation à Tasman Health Cannabinoids (THC) de cultiver du cannabis. THC a voulu conduire ses essais en Tasmanie, dans l’idée de devenir une entreprise exportatrice multi milliardaire.
Robin Adams, le ministre de la Santé de Norfolk Island, nous a donné une autorisation de production afin de commencer à faire progresser les cannabinoïdes médicaux de Norfolk, a indiqué le directeur de THC, le docteur Mal Washer ».

Medicinal cannabis trial gets green light on Norfolk Island

En bref

Etats-Unis: Conférence sur la marijuana pour le personnel de Santé

Du 9 au 11 septembre aura lieu une conférence sur le cannabis médical à Denver.
Donald Abrams, Jeffrey Hergenrather, Lester Grinspoon, Mary Lynn Mathre, Raphael Mechoulam, Zach Klein, et d’autres interviendront à cette occasion.
Meeting Website

France: troisième colloque sur l’usage médical du cannabis et des cannabinoïdes
Le 22 octobre, les associations Action Sida Ville et l’Union Francophone pour les Cannabinoïdes en médecine organisent un colloque sur l’usage médical du cannabis et des cannabinoïdes à la faculté de médecine de Strasbourg. Raphael Mechoulam et Manuel Guzman, interviendront notamment.
Meeting Website

Australie: Discussion sur le cannabis médical 
Une mère désespérée, un enfant qui meurt, une loi sévère et les expériences d’un homme
Dans l’Australian Capital Territory (ACT), le débat sur le cannabis médical a trouvé un nom et un visage, en révélant les souffrances d’une enfant de deux ans et demi atteinte d’une maladie génétique rare. Elle a été traitée à Sidney avec de faibles doses d’huile de cannabis que lui procurait un homme. Canberra
Abbey et sa mère Chérie, se sont retrouvées sans possibilité d’obtenir de l’huile, à la suite d’un raid de la police australienne fédérale au domicile d’un fournisseur qui avait contacté le premier ministre Katy Gallagher.
Cannabis oil supplier defends providing mother with drugs

 

Etats-Unis: la compagnie Inergetics a commencé les essais d’un produit à base de CBD
La compagnie Inergetics a entamé la seconde phase de la procédure en trois phases destinée à lancer ses suppléments à base de cannabidiol (CBD). L’entreprise développe des produits de nutrition destinés à améliorer la santé en général, le rétablissement physique, la performance athlétique, et la qualité de vie des patients et des consommateurs.
Le 5 août, elle a annoncé le début de la seconde phase de développement en vue du lancement de sa ligne de suppléments nutritionnels à base de cannabidiol. Cette entreprise développe un partenariat avec Terra Tech Corp.

Press release by Inergetics of 5 August 2014

Etats-Unis: la légalisation du cannabis n’a pas provoqué d’augmentation de la consommation chez les adolescents
Une nouvelle étude indique que l’augmentation de la consommation adolescente de cannabis, pendant les 20 dernières années, n’est pas significativement liée à la légalisation, dans de nombreux Etats, du cannabis pour usage médical. La comparaison des sondages sur la consommation de cannabis par les adolescents, conduite annuellement par les Centers for Disease Control and Prevention fédéraux, a indiqué que la probabilité de consommation d’un étudiant dans les derniers trente jours n’était que de 0,8% supérieure à celle des Etats où la loi sur le cannabis médical a été approuvée.
Reuters du 29 juillet 2014

Royaume-Uni: Le statut légal du cannabis n’a pas d’influence sur sa consommation
Des chercheurs se sont intéressés aux effets de la déclassification de 2004 sur le statut du cannabis.
Aucune augmentation significative n’a été notée que ce soit en matière de consommation de cannabis ou d’autres drogues, de crime, et d’autres formes de comportements à risque.
Newcastle University, Business School – Economics, UK.
Braakmann N, et al. Soc Sci Med, 2014;115:29-37.

Uruguay : les projets de légalisation du cannabis pourraient être arrêtés
Le projet uruguayen de créer le premier marché national du cannabis, régulé par le gouvernement, pourrait ne pas voir le jour. Des retards de mise en œuvre de ce plan le mettent en danger, alors que les sondages montrent les oppositions grandissantes pour l’élection d’octobre, et que la plupart des Uruguayens s’opposent à un marché légal du cannabis.
Associated Press du 1 août 2014

Science/Cellules: l’alcool altère le signal endocannabinoïde dans le cerveau 
Selon une étude menée sur des tranches de cerveau, l’éthanol régule à la baisse le signal cannabinoïde et il en résulte une activité altérée du cortex préfrontal.
Department of Neuroscience, Medical University of South Carolina Charleston, USA.
Pava MJ, et al. Front Integr Neurosci. 18 juillet 2014 ;8:58.

Science/Animal: le celastrol produit des effets anti-inflammatoires en activant les récepteurs CB2
Le celastrol est l’ingrédient principal d’une herbe médicinale chinoise appelée Tripterygium wilfordii Hook qui présente un large spectre d’activités pharmacologiques, y compris des qualités inflammatoires, anticancéreuses, et d’immunosuppression. La recherche sur le modèle animal montre qu’elle atténue la douleur neuropathique et inflammatoire par l’activation des récepteurs cannabinoïdes de type 2.
Department of Medical Sciences, Medical College, Xiamen University, China.
Yang L, et al. Int J Mol Sci, 2014;15(8):13637-13648.

Science/Homme: un cannabinoïde synthétique associé à une lésion du foie
Dans différents cas, l’utilisation de cannabinoïdes synthétiques a été associée à une lésion aiguë du foie.
Oregon Public Health Division, Oregon Health Authority, Portland, USA.
Buser GL, et al. Clin Toxicol (Phila), 2014;52(7):664-73.

Science/Animal: l’Inhibition de la dégradation de l’endocannabinoïde 2-AG réduit la nausée
L’inhibition de MAGL (monoacylglycerol lipase) qui élève sélectivement l’endocannabinoïde 2-AG présente un potentiel thérapeutique du traitement de la nausée aiguë et des vomissements, ainsi que des nausées anticipatoires, comme le montre une étude sur des rats.
Department of Psychology and Collaborative Neuroscience Program, University of Guelph, Canada.
Parker LA, et al. Psychopharmacology (Berl). 3août 2014. [in press]

Science/Animal: la réaction du système endocannabinoïde sur l’acide kainique induite pendant une attaque dépend de l’âge 
Des niveaux élevés des endocannabinoïdes protègent des attaques induites par l’acide kainique. La recherche sur les rats montre que les taux d’endocannabinoides anandamide et le palmitoylethanolamine ont significativement augmenté dans l’hyppocampe du rat jeune traité avec de l’acide kainique, alors qu’ils baissaient pour les rats adultes. Au contraire, les niveaux de l’ 2-arachidonoylglycerol (2-AG) étaient plus hauts pour les rats adultes.
Department of Experimental Medicine and Surgery, University of Rome Tor Vergata, Italy.
Fezza F, et al. Mol Cell Neurosci. 24 juillet 2014. [in press]

Science/Cellules: le CBD réduit la production de sébum de la peau 
Une recherche sur des cellules qui produisent le sébum cutané montre que le cannabidiol (CBD) exerce une action anti-inflammatoire sur les sébocytes et réduit ainsi la production de sébum.
Oláh A, et al. J Clin Invest. 2014 Jul 25. [in press]

Science/Animal: les effets analgésiques du métamizole sont partiellement transmis par les récepteurs CB1
Selon une étude menée sur des rats, les effets analgésiques du métamizole sur les tissus périphériques ont impliqué deux différents mécanismes : l’ouverture de la voie neuronale KATP et l’activation des récepteurs CB1.
Institute of Biology, University of Campinas, Brasil.
Dos Santos GG, et al. EUR J Pharmacol. 2014 Jul 21. [in press]

Science/Homme: la sévérité du symptôme de panique à la suite de l’arrêt du cannabis a été associée à la régulation émotionnelle
Une étude incluant 104 militaires vétérans dépendants au cannabis a montré que les difficultés de la régulation des émotions étaient liées à un symptôme plus sévère de panique.
Department of Psychiatry and Behavioral Sciences, School of Medicine, Johns Hopkins University, Baltimore, USA.
Galang JN, et al. Anxiety Stress Coping. 18 juillet 2014:1-13. [in press]

Science/Animal: les endocannabinoïdes influencent le choix des partenaires
Des études menées sur des rats suggèrent que le système endocannabinoïde pourrait contribuer à la motivation sexuelle des rats femelles en modifiant spécifiquement le comportement d’approche. Par exemple, les rats traités avec de l’anandamide rendaient des visites plus fréquentes aux mâles.
Department of Psychology, Southwestern University, Georgetown, USA.
Memos NK, et al. Pharmacol Biochem Behav, 2014;124C:380-388.

Science/Animal: un traitement régulier au THC a fait augmenter la sensibilité aux infections de Candida albicans
Une étude menée sur des souris a montré que le traitement au THC faisait décroître l’efficacité de la réponse de la mémoire immunitaire quant à l’infection au candida, qui est corrélée par une baisse de l’ interféron gamma observée seulement après le défi mineur de ce champignon.
California State Polytechnic University, Pomona, USA
Blumstein GW, et al. PLoS One, 2014;9(7):e103288.

Un coup d’œil sur le passé

Il y a un an

Monde: Les trois quarts des médecins prescriraient du cannabis pour soulager un patient atteint dun cancer avancé
Il y a deux ans
Etats-Unis: le Connecticut sera le 17ème État des Etats-Unis à légaliser l’usage médical du cannabis
Etats-Unis: le Président Barack Obama explique sa politique dans les États où le cannabis à usage médical est légalisé

 

IACM-Bulletin du 08 Septembre 2014

 

Science/Homme: Le cannabis en spray est sûr et efficace pour traiter la douleur neuropathique

Une réduction significative de la douleur a été enregistrée après que 8 patients souffrant de douleur chronique neuropathique ont inhalé du cannabis en spray. Le résultat issu de cette étude ouverte réalisée par des chercheurs israéliens a été publié dans le Journal of Pain and Palliative Care Pharmacotherapy. L’exploration des pharmacocinétiques, la sûreté, la tolérance, l’efficacité et la facilité d’utilisation de l’inhalateur Syqe, (un nouvel inhalateur doseur thermosensible) constituaient l’objectif de cette étude. Les patients étaient traités régulièrement avec un analgésique qui incluait du cannabis médicinal. Il leur a été donné une dose de 15 mg de THC.

La mesure obtenue environ après 3 minutes de la concentration moyenne maximum de THC dans le plasma était de 38 ng/mL ; la réduction moyenne, relevée 20 minutes après l’inhalation, de l’intensité de la douleur était de 45%. 90 minutes après l’inhalation, la douleur était revenue à son niveau de départ.

Une impression de légèreté de la tête, tolérable, qui a duré entre 15 et 30 minutes a été notée, et n’a pas nécessité d’intervention. C’est le seul effet contraire qui a été mentionné.

Eisenberg E, Ogintz M, Almog S. The Pharmacokinetics, Efficacy, Safety, and Ease of Use of a Novel Portable Metered-Dose Cannabis Inhaler in Patients With Chronic Neuropathic Pain: A Phase 1a Study. J Pain Palliat Care Pharmacother. 13 août 2014. [in press]

Canada: Plusieurs compagnies qui produisent du cannabis médical préparent des stocks dans la perspective du lancement commercial

Quatre producteurs de cannabis médicinal travaillent à pouvoir se lancer commercialement dans les semaines à venir. Mettrum Ltd, OrganiGram Inc, Bedrocan Canada Inc et PharmaCan Capita rejoindront Tweed Marijuana Inc, actuellement le seul producteur autorisé sur le TSX Venture Exchange, marché du stock exchange canadien. Une fois ces compagnies devenues publiques, les investisseurs pourront directement ou indirectement posséder des parts dans les sept compagnies (incluant les trois associées avec PharmaCan) des 13 producteurs de cannabis médical autorisés par Health Canada.

Tweed est devenu public en avril et pèse maintenant 101 millions de dollars canadiens (environ 70 millions d’Euros). Plusieurs compagnies de production de cannabis sont enregistrées sur le marché hors côte bien moins régulé des Etats-Unis. Mais les régulations nationales concernant le cannabis médical au Canada diffèrent de celles des Etats-Unis (où à un niveau fédéral, le cannabis est illégal) et rendent le marché canadien attractif pour les investisseurs étrangers et canadiens.

La partenaire du producteur hollandais de cannabis médical Bedrocan BV pèse actuellement 57 millions de dollars canadiens (environ 40 millions d’Euros). On estime son concurrent, Toronto-based Mettrum, à environ 80 millions de dollars canadiens (55 millions d’ EURos) ; OrganiGram pèse environ 35 millions de dollars canadiens (24 millions d’Euros), et PharmaCan environ 50 millions de dollars canadiens(34 millions d’ EURos).

Reuters of 6 August 2014

Science/Homme: 16 jours après sa consommation, le cannabis est détectable dans le sang

Seize jours après la consommation, les niveaux de THC dans le sang de 28%des patients traités dans différents hôpitaux allemands étaient toujours supérieurs à 1 nanogramme par millilitre (ng/ml). Le résultat de cette recherche a été publié dans la revue Drug and Alcohol Dependence. C’est le fruit du travail des chercheurs du Department of Psychiatry, Psychotherapy and Psychosomatics of the Evangelisches Krankenhaus Castrop-Rauxel and the Department of Addictive Behavior and Addiction Medicine, LVR-Klinikum Essen.

Les scientifiques ont inclus dans leur étude 39 patients dépendants au cannabis. Ils ont été observés le jour de leur admission ainsi que les jours 2, 4, 8 et 16. C’est le quatrième jour que les symptômes d’abstinence ont été les plus forts le. Les femmes ont présenté des symptômes plus puissants que les hommes. Les niveaux de sérum de THC-OH ont décliné rapidement après la limite de détection, pour la moitié au jour quatre. Après 16 jours d’abstinence, les niveaux de 28 % des patients étaient encore au dessus de 1ng/ml (de 1.3 à 6.4ng/ml). Les chercheurs ont conclu que : « il a été trouvé du THC résiduel dans le sérum d’au moins un tiers des patients au seizième jour d’abstinence. »

Bonnet U, Specka M, Stratmann U, Ochwadt R, Scherbaum N. Abstinence phenomena of chronic cannabis-addicts prospectively monitored during controlled inpatient detoxification: Cannabis withdrawal syndrome and its correlation with delta-9-tetrahydrocannabinol and -metabolites in serum. Drug Alcohol Depend. 1er août 2014. [in press]

En bref

Allemagne: Pétition au Bundestagen pour le cannabis médical

Depuis le 13 août 2014, il est possible de signer une pétition formulée par le docteur Franjo Grotenhermen, président de l’association allemande « Association for Cannabis as Medicine ». La fin de la période de signature est le 10 septembre. 50.000 signatures doivent être collectées pour que le comité des pétitions discute. Les citoyens de toutes les nationalités et de tous les pays peuvent signer et sont même invités à le faire. La pétition a deux buts. Les médicaments à base de cannabis devraient être pris en charge par le système de santé, et les patients titulaires d’un certificat de leur médecin déclarant qu’un traitement à base de cannabis leur est nécessaire, ne devraient plus être poursuivis pour possession illégale de cannabis.
Grotenhermen’s website on the petition
Signing of the petition on the website of the German Bundestag

Etats-Unis: Un essai clinique de traitement de l’anémie à hématies falciformes à base de cannabis pourrait commencer 
Un essai clinique de traitement à base de cannabis médicinal pourrait amener de nouveaux espoirs pour les personnes qui souffrent d’anémie à hématies falciformes. Le chercheur principal, le docteur Donald Abrams du General Hospital de San Francisco a montré que les souris atteintes d’anémie à hématie falciforme et traitées avec du cannabis dont le CBD est élevé présentaient moins de signes de douleur et d’inflammation. Ce chercheur a maintenant obtenu le feu vert pour réaliser cette étude sur l’homme. Des fonds et du cannabis fédéraux lui ont été attribués.
ABC News du 14 août 2014

Etats-Unis: Les citoyens du District de Columbia se prononceront sur la législation du cannabis
Une initiative pour légaliser la possession de cannabis à Washington DC a permis un vote, en novembre 2014. La campagne DC Cannabis Campaign a réuni 57 000 signatures le mois dernier, deux fois plus que le nombre nécessaire pour appeler aux urnes.
Reuters du 6 août 2014

Science/Animal: Le THC et le CBD pourraient être bénéfiques en cas de maladie d’Alzheimer
Les extraits de THC ou de CBD, ainsi que la combinaison de ces cannabinoïdes ont préservé la mémoire du modèle animal d’Alzheimer. L’étude montre que la combinaison de THC et de CBD présente un profil thérapeutique meilleur que celui de chaque composant pris séparément.
University of Barcelona, Spain.
Aso E, et al. J Alzheimers Dis. 2014 Aug 14. [in press]

Science/Canada: Les rhumatologistes manquent de confiance quant à leurs connaissances sur les cannabinoïdes en général et face à des demandes rhumatismales
Parallèlement à leurs incertitudes, les rhumatologues sont réticents à prescrire des préparations à base de cannabis pour leurs patients.
Division of Rheumatology, Montreal General Hospital, Canada.
Fitzcharles MA, et al. BMC Musculoskelet Disord 2014;15(1):258.

Science/Homme: La consommation de cannabis influe sur les concentrations de cytokines des patients souffrant de sclérose en plaques
La consommation de cannabis réduit les mouvements de certaines cellules immunes (monocytes) et réduit les niveaux de plasma de certaines cytokines(CCL2 and IL17), qui produisent un effet sur l’inflammation des patients présentant une pathologie de sclérose en plaques ainsi que sur les sujets sains. Les chercheurs ont aussi détecté une augmentation significative de l’endocannabinoide anandamide (AEA) des patients atteints de sclérose.
Center for the Study of Cannabis and Social Policy, Seattle, USA.
Sexton M, et al. Inflammopharmacology. 19 août 2014. [in press]

Science/Animal: 2-AG présente des effets d’antidépresseur et d’anxiolitique chez les rats
Le blocage de la dégradation de l’endocannabinoïde-AG (2-arachidonoylglycerol) produit des effets similaires aux antidépresseurs et anxiolitiques et améliore la formation de cellules nerveuses dans une certaine région du cerveau (l’hippocampe).
Department of Pharmacology and Toxicology, Medical College of Wisconsin, Milwaukee, USA.
Zhang Z, et al. Hippocampus. 2014 Aug 12. [in press]

Science/Animal: Le THC n’a pas d’effet sur le modèle VIH de la guenon
L’administration chronique de THC n’a pas protégé les femelles singes infectées par le si-virus d’une mortalité précoce. Le SI-virus est l’équivalent du VIH pour l’homme. En 2010, le même groupe de recherche avait rapporté que le THC ralentissait la progression de la maladie pour les singes rhésus mâles. Les auteurs ont écrit que l’effet opposant du delta-9-THC administré de manière continue, pour les mâles et non pour les femelles, reste à être expliqué.
Louisiana State University Health Sciences Center, New Orleans, USA
Amedee AM, et al. AIDS Res Hum Retroviruses. 11 août 2014. [in press]

Science/Homme: Les concentrations d’endocannabinoïde diffèrent chez les femmes obèses
Une étude incluant 189 femmes obèses (43 obèses morbides, 30 obèses, et 116 sujets sains) montre les différences relatives aux concentrations des endocannabinoïdes 2-AG et d’anandamide dans le sang.
Department of Psychiatry, University Hospital of Bellvitge-IDIBELL, Barcelona, Spain.
Fernández-Aranda F, et al. PLoS One 2014;9(8):e104534.

Science: Cannabinoides de Radula marginata et de cannabis sativa L. 
Radula marginata et Cannabis sativa L. sont les deux seules plantes qui contiennent des cannabinoïdes. Ces plantes n’ont pas de relation quant à leur évolution. Les chercheurs ont trouvé des endophytes similaires (bactéries et champignons) dans les deux plantes. Un endophyte est un endosymbiont, souvent une bactérie ou un champignon vivant dans une plante, au moins pour une partie de sa vie, sans causer de maladie apparente. Radula marginata appartient au genus radula (hépatique) et pousse en Nouvelle-Zélande et en Tasmanie.
Department of Biochemical and Chemical Engineering, TU Dortmund, Germany.
Kusari P, et al. Antonie Van Leeuwenhoek. 2014 Aug 7. [in press]

Un coup d’œil sur le passé

Il y a un an

Science/Animal: le THC bloque le saignement et l’inflammation de l’estomac que les antalgiques tels que le diclofenac provoquent

Equateur: une nouvelle loi permet la possession d’une petite quantité de drogue

Il y a deux ans

Science/Homme: fumer du cannabis diminue les symptômes de la sclérose en plaques

Science/Homme: en cas de schizophrénie, le cannabidiol est aussi efficace que le traitement standard anti psychotique

IACM-Bulletin du 21 Septembre 2014

Science/Etats-Unis: le taux de mortalité par overdose d’opioïdes a diminué de 25% dans les Etats qui ont autorisé l’usage médical du cannabis

Dans les Etats qui ont autorisé l’usage médical du cannabis, le taux de mortalité par overdose d’opioïdes analgésiques est inférieur à celui des autres Etats. Une nouvelle étude multi-institutionnelle que publie JAMA Internal Medicine s’est intéressée aux taux de mortalité par overdose d’opioïdes entre 1999 et 2010. Les résultats indiquent que, d’une manière générale, les 13 Etats qui disposent d’une législation permettant l’usage médical du cannabis présentent un taux de mortalité par overdose inférieur de 24,8% aux autres Etats, révélant ainsi que le traitement à base de cannabis serait plus sécurisé pour les patients qui souffrent de douleurs chroniques liées à des cancers ou d’autres pathologies.


60% des décès résultant d’overdoses d’opioïdes analgésiques sont ceux de patients qui possèdent une ordonnance de prescription légale. Bien que sachant que les propriétés calmantes du cannabis sont limitées, quelques études ont suggéré que « le cannabis pourrait apporter un soulagement à certains patients, » comme l’indique l’auteur principal, le docteur M.A Bachhuber.

« De plus, les personnes prenant déjà des opioïdes pour traiter la douleur pourraient supplémenter ce traitement avec de la marijuana, et réduire les doses d’analgésiques, ce qui diminuerait ainsi les risques d’overdose. » D’autres résultats de cette étude indiquent le rapport existant entre décès par overdose d’opioïdes et renforcement des lois sur le cannabis. Il a été relevé notamment que la première année de la mise en œuvre de la loi, il y avait 20% de moins de décès par overdose, et pour les cinq années suivantes, ce chiffre passe à 33,7%.

Bachhuber MA, Saloner B, Cunningham CO, Barry CL. Medical Cannabis Laws and Opioid Analgesic Overdose Mortality in the United States, 1999-2010. JAMA Intern Med. 25 août 2014 Aug. [in press]

Hayes MJ, Brown MS. Legalization of Medical Marijuana and Incidence of Opioid Mortality. JAMA Intern Med. 2014 Aug 25. [in press]

Science Daily du 25 août 2014

En bref

Science/Homme: au sein d’un couple, il est associé un taux de violence moindre à la consommation de cannabis

Les résultats d’une nouvelle recherche incluant 634 couples indiquent que plus fréquente est la consommation, moins ces couples risquent de s’engager dans des violences domestiques.
Au sein du couple, la consommation de cannabis par l’homme entraine une violence diminuée de l’homme et de la femme. Les couples où les deux partenaires consomment du cannabis sont ceux qui ont rapporté le taux de fréquence de violence le plus faible.
School of Public Health and Health Professions and Research Institute on Addictions, State University of New York, USA.
Smith PH, et al. Psychol Addict Behav. 18 août 2014. [in press]

Uruguay: les citoyens peuvent maintenant se signaler afin de faire pousser du cannabis à leur domicile
Les citoyens uruguayens qui désirent faire pousser du cannabis à leur domicile peuvent maintenant s’enregistrer pour le faire puisque le gouvernement vient de lancer la dernière phase de son programme de légalisation. La loi qui a pris effet en mai 2014 permet aux citoyens uruguayens de plus de 18 ans, dans la mesure où ils se sont enregistrés, de faire pousser du cannabis destiné à leur consommation personnelle. La limite est de 6 plans femelles, et une récolte annuelle d’un maximum de 480 grammes.
Associated Press du 27 août 2014

Australie: l’Association médicale soutient les visées du chef de parti travailliste sur la légalisation du cannabis médical
L’association australienne Australian Medical Association (AMA) soutient le leader de l’opposition Daniel Andrews, qui réfléchira à la légalisation du cannabis, s’il est élu, en novembre. AMA, qui représente les médecins de l’Etat de Victoria, soutient le leader de l’opposition Daniel Andrews en demandant à ce que l’usage médical du cannabis soit examiné, mais insiste sur le fait que des essais cliniques australiens testent ce produit.
Andrews a annoncé que s’il était élu en novembre, le parti travailliste (Labour) chercherait des avis auprès de da commission de réforme de la loi victorienne (Victorian Law Reform Commission) sur les aspects de prescription, de production et de distribution du cannabis à usage médical.
The Guardian du 24 août 2014

Australie: Le Council on Drugs indique que le cannabis possède une valeur médicinale certaine
Le cannabis pharmaceutique est efficace pour traiter différents types de douleur, réduire la spasticité de la sclérose en plaques et les nausées, et aider les personnes à prendre du poids. Mais, en Australie, existent des barrières à l’usage médical de ce produit. Le conseiller principal du gouvernement sur les drogues, le National Council on Drugs, indique qu’alors que les cannabinoïdes peuvent traiter certaines pathologies comme les glaucomes, l’épilepsie, les désordres obsessifs compulsifs, la schizophrénie, le syndrome de Tourette et certaines lésions de la moelle épinière, la preuve de son usage dans ces conditions est moins claire.
The Sydney Morning Herald du 25 août 2014

Espagne: la compagnie américaine Cannabis Science commence un programme de culture en Espagne
Cannabis Science est une compagnie basée aux Etats-Unis et spécialisée dans le développement des médicaments à base de cannabis. Elle a annoncé son intention de tester de nombreuses variétés pour différentes pathologies. « Les efforts de la compagnie en Espagne complémentent les dispositions déjà prises au Canada, » a indiqué Mario S. Lap, le président et directeur des Opérations EURopéennes de Cannabis Science. La compagnie a dit avoir commencé son programme en plantant 15 hectares.
Hemp News du 28 août 2014

Science/Animal: l’activation du récepteur CB2 pourrait être bénéfique au traitement de la maladie d’Alzheimer
Une étude sur des souris démontre que les effets anti-inflammatoires du terpène béta-caryophyllène sont induits par l’activation des récepteurs CB2, et qu’ils pourraient être bénéfiques au traitement de la maladie d’Alzheimer. Les scientifiques ont parlé d’une molécule très intéressante pour le développement de nouveaux médicaments présentant un potentiel thérapeutique pour le traitement de la maladie d’Alzheimer. »On trouve la béta-caryophyllène dans le cannabis, le poivre et d’autres plantes.
Department of Pharmacology, Chongqing Medical University, China.
Cheng Y, et al. Pharmacology 2014;94(1-2):1-12.

Science/Animal: l’oestrogène fait augmenter les effets analgésiques du THC
Chez les souris, l’œstrogène a amélioré la réduction de la douleur provoquée par le THC. Les hormones des ovaires ont modulé les récepteurs cannabinoïdes en structures cérébrales qui interviennent sur la réduction de la douleur et l’activité locomotrice.
Department of Psychology, Washington State University, USA.
Wakley AA, et al. Pharmacol Biochem Behav 2014;124:269-77.

Science/Cellules: l’anandamide inhibe la formation induite des nouveaux vaisseaux sanguins du cancer du sein
Des chercheurs ont trouvé qu’à la suite d’un traitement avec l’endocannabinoïde anandamide, les cellules cancéreuses du sein perdent de leur capacité à stimuler la prolifération des cellules endothéliales à cause de l’inhibition significative de tous les facteurs produits par ces cellules, qui participent à la formation de nouveaux vaisseaux sanguins.
Department of Medicine and Surgery, University of Salerno, Italy.
Picardi P, et al. Transl Med UniSa 2014;10:8-12.

Un coup d’œil sur le passé

 

Il y a un an

Etats-Unis: Le New Hampshire devient le 19ème État des Etats-Unis à légaliser l’usage médical du cannabis.
Science/Homme: une étude sur le long terme indique que le THC n’a pas d’effet sur la progression de la sclérose en plaques

Il y a deux ans

Science/Homme: une étude clinique de grande envergure montre que le THC ne ralentit pas la progression de la sclérose en plaques

 

IACM-Bulletin du 06 Octobre 2014

Italie: L’armée cultivera du cannabis à usage médical

Les médias italiens ont indiqué que des militaires cultiveront du cannabis à usage médical dans le cadre d’une plantation pharmaceutique que gère l’armée, à Florence. Cet accord a été conclu entre le ministre des Armées et celui de la Défense. Les détails seront connus fin septembre. Afin de dissiper des craintes sur la libéralisation des drogues douces, il a été rapporté dans la Stampa que la ministre de la Santé Beatrice Lorenzin aurait indiqué que « d’un point de vue pharmaceutique, il n’existe pas de problème à utiliser le cannabis, et il doit être considéré comme un médicament. » L’idée de ce changement réside dans le contrôle par des militaires pour que l’usage du cannabis reste strictement médical.

La Stampa indique que ce produit serait disponible dans les pharmacies italiennes dès l’an prochain. Les dépenses seront prises en charge par le système de santé italien. Actuellement, en Italie, il n’y a pas de cultivateur privé de cannabis médical, ce qui implique que les patients doivent se procurer le cannabis à l’étranger.

RIA du 9 septembre 2014

Chili: La première exploitation agricole de culture de cannabis à usage médical a été approuvée

Claudio Orrego, gouverneur du Metropolitan Santiago, en a fait l’annonce. Il y sera cultivé du cannabis utilisé à des fins médicales et de recherche. Il est espéré que soit autorisée une production d’huile de cannabis dont on se sert en cas de cancers. Oscar Concha, a indiqué le 8 septembre, « ceci a déjà été réalisé dans d’autres pays, et nous sommes très intéressés par le travail de cette exploitation. »

La Florida, une municipalité de Santiago, sponsorise l’exploitation, ainsi que la Fundación Daya, organisation à but non lucratif dont l’objectif est la recherche et la promotion de thérapies alternatives destinées, comme l’indique son site web, à réduire la souffrance. « Nous croyons au droit à la santé pour tous, et à l’accès à des thérapies complémentaires et bon marché », a indiqué la fondation.

Latin Post du 9 septembre 2014

Australie: Le premier ministre Tony Abbott soutient la légalisation du cannabis médical

Désormais, le premier ministre soutient la légalisation du cannabis à usage médical. Dans une lettre en réponse à Alan Jones, qui s’exprimait à la radio, Mr Abbott est allé plus loin que le premier ministre du New South Wales, Mike Baird, (qui a approuvé un essai clinique de l’usage médical du cannabis), en disant que de nouveaux tests ne seraient pas nécessaires, dans la mesure où ce produit est, dans certains pays, déjà légalisé. « L’usage médical du cannabis ne me pose pas de problème, pas plus que je n’en ai avec l’usage des opiacés, » a écrit Mr Abbott dans une lettre adressée à Jones, le 23 aout.

« Si un produit est administré pour une raison médicale valide, avec toutes les précautions d’usage, sa légalité ne devrait de pas poser de problème. Et si, ici, le besoin se fait sentir d’un médicament jugé fiable à l’étranger, il devrait être disponible. Je reconnais que la régulation des médicaments est une question très épineuse, étant donnés le corporatisme, la bureaucratie et le propre intérêt des institutions. Généralement, si quelque chose a été jugée fiable, je ne pense pas qu’il soit nécessaire de le tester à nouveau. » Dans son programme de radio matinal du17 septembre, Jones a lu à haute voix la lettre de Mr Abbott.

The Sunday Morning Herald of 17 September 2014

Israël: Le gouvernement autorise certains médecins de famille à prescrire du cannabis à usage médical.

Le ministre de la Santé israélien autorise certains médecins de famille à prescrire temporairement du cannabis. Le ministre essaye de trouver des solutions avec les cliniques de traitement de la douleur, qui sont les seules unités médicales à ce jour autorisées à prescrire. La nouvelle législation permettra aux médecins de famille, qui travaillent avec les cliniques organisatrices du maintien de la santé, de prescrire du cannabis si deux conditions sont réunies : la prolongation d’un traitement déjà existant, et la conservation du même dosage.

Environ, 18 000 Israéliens ont une autorisation de prescription de cannabis médical, et ce nombre pourrait atteindre 40 000 en 2018. En Israël, la demande de cannabis n’a pas cessé de croitre et la liste des pathologies pour le prescrire également. Le ministre de la Santé avait aussi inscrit dans ses nouvelles règles une augmentation du nombre de médecins (30) pouvant prescrire et la réduction du temps d’attente des patients pour pouvoir consulter ces médecins. L’association des médecins de famille en Israël a été surprise d’entendre la teneur des nouvelles régulations. « Personne ne nous a demandé quoi que ce soit, il n’y a pas eu de consultation et de discussion à ce sujet, a indiqué le président de cette association de médecins, le docteur Shlomo Vinker ».

Haaretz du 17 septembre 2014.

En bref

Science: Un guide sur le cannabis maintenant disponible

Un guide sur le cannabis, édité par Roger Pertwee et publié par Oxford University Press, est maintenant disponible. Il contient 768 pages et les 49 chapitres incluent toutes les questions de pharmacologie, d’effets secondaires et présente le potentiel thérapeutique du cannabis et des cannabinoïdes, ainsi que le système endocannabinoïde décrit par d’éminents chercheurs spécialistes de ce domaine. Il s’agit certainement du meilleur livre produit sur ce sujet à ce jour.
Handbook of Cannabis

Afrique/du Sud: Le parti chrétien soutient l’usage médical du cannabis
Le parti démocratique chrétien (ACDP) soutient la Medical Innovation Bill (projet médical) qui indique que s’il gagnait l’élection, il autoriserait dans le pays l’usage du cannabis pour raisons médicales, a indiqué Cheryllyn Dudley, chef du parti, ce 18 septembre.
Yahoo News South Africa of 18 September 2014

Autriche: L’initiative des citoyens pour la légalisation du cannabis est débattue dans le comité des pétitions du parlement
22 392 Autrichiens ont signé « l’initiative citoyenne de supprimer le cannabis des lois autrichiennes sur les narcotiques ». Il sagit de la 3e pétition la plus populaire dans l’histoire du pays. Le comité de pétition du parlement a maintenant demandé une prise de position de la part du ministre de la Santé.
Comité de presse de Hanf Institut

Australie: Le ministre de la Santé tasmanien soutient les essais de cannabis médical
Le changement de position du gouvernement libéral est intervenu après que le ministre de la Santé
Michael Ferguson ai rejeté une offre d’essai en juillet. « Nous soutenons les essais correctement menés qui entrent dans le cadre existant des régulations des médicaments, » a maintenant indiqué
Mr Ferguson.
7 News du 8 Sseptembre 2014

Science/Homme: Le cannabis est consommé à des fins de désinhibition sociale
Une étude incluant 123 consommateurs de cannabis révèle qu’une des raisons principales de consommation de ce produit est de gérer une certaine forme d’anxiété sociale.
Department of Psychology, Louisiana State University, Baton Rouge, USA.
Buckner JD, et al. Am J Addict. 2014 Sep 7 [in press]

Science/Animal: Le cannabidiol améliore la dilatation des artères chez des rats diabétiques
Le cannabidiol (CBD) a augmenté la relaxation maximum des vaisseaux sanguins (acétycholine) dans les artères des rats diabétiques. Cet effet a été partiellement transmis par les récepteurs CB2. Le cannabidiol a fait augmenter la production de la substance (dérivée de la cyclooxygenase) faisant dilater les vaisseaux sanguins.
University of Nottingham, UK.
Wheal AJ, et al. J Pharmacol Exp Ther. 11 septembre 2014 [in press]

Science/Homme: Le sativex n’a pas réduit la capacité à conduire
Dans une étude incluant 33 patients atteints de sclérose en plaques qui ont reçu du Sativex pour le traitement de la spasticité, l’extrait de cannabis n’a pas fait diminuer leur capacité à conduire. Les auteurs ont écrit : « les patients présentaient les mêmes résultats aux tests de conduite au début et à la fin du traitement. » Seuls deux patients ont changé de catégorie : de capables de conduire à incapables et vice versa.”
MS-Zentrum, Kaltenkirchen/Holstein, Germany.
Freidel M, et al. Acta Neurol Scand. 2014 Sep 11 [in press]

Science/Animal: Le Palmitoyleéhanolamide est un agent anti-inflammatoire de traitement du côlon irritable 
L’endocannabinoïde palmitoylethanolamide injecté dans le ventre ou administré oralement a atténué l’inflammation du côlon induite chimiquement. Cet effet a été transmis par les récepteurs CB2, GPR55 et PPAR-Alpha, et modulé par les récepteurs vanilloïdes.
Department of Pharmacy, University of Naples Federico II, Italy.
Borrelli F, et al. Br J Pharmacol. 10 septembre 2014 [in press]

Science/Cellules: L’endocannabinoïde 2-AG pourrait interférer avec l’implantation dans l’utérus d’oeufs nouvellement fertilisés
Lors d’expériences menées sur les cellules, l’endocannabinoïde 2-AG (2-arachidonoylglycérol) a interféré avec le développement normal des cellules (cellules cytotrophoblast) importantes pour l’implantation dans l’utérus des œufs récemment fertilisés.
Cet effet a été transmis par les récepteurs cannabinoïdes.
Faculdade de Farmácia, Universidade do Porto, Portugal
Costa MA, et al. Mol Cell Endocrinol. 2014 Sep 6 [in press]

Un coup d’œil sur le passé

Il y a un an

Etats-Unis: l’Illinois est le vingtième Etat à légaliser l’usage médical du cannabis

Science/Homme: Une étude sur le long terme indique que l’extrait de cannabis n’affecte pas les facultés cognitives
Il y a deux ans

Science/Homme: une étude clinique indique qu’à la suite d’une blessure au cerveau, un cannabinoïde synthétique améliore le taux de survie

Etats-Unis: Une nouvelle étude indique que les dispensaires de cannabis ne font pas augmenter la délinquance dans les quartiers où ils sont implantés

 

IACM-Bulletin du 24 Octobre 2014

Science/Homme: une étude sur le long terme indique que le Sativex est efficace pour traiter les douleurs neuropathiques

Le Sativex, vaporisateur buccal de THC/CBD s’est révélé bénéfique pour la majorité des patients présentant des douleurs neuropathiques périphériques. C’est ce qu’indique une étude ouverte sur le long terme qui a été réalisée par des chercheurs du Solihull Hospital, Royaume-Uni. Au total, 380 patients qui présentaient des douleurs neuropathiques périphériques associées à des diabètes ou à de l’allodynie (sensibilité douloureuse accrue) ont participé à cette étude composée de deux essais comparatifs randomisés. Pendant 38 semaines, les patients ont reçu du Sativex en plus de leur traitement habituel de la douleur.

Au total, 234 patients ont terminé l’étude (62%). Le niveau de douleur a diminué dans le temps, de 6,9 points (étude de référence comparée) à 4,2 points (fin de l’étude ouverte). La proportion des patients qui ont indiqué au moins une amélioration clinique notable a continué de s’accroitre avec le temps. La moitié des patients au moins a indiqué une amélioration de 30% à chaque évaluation.

Hoggart B, Ratcliffe S, Ehler E, Simpson KH, Hovorka J, Lejčko J, Taylor L, Lauder H, Serpell M. A multicentre, open-label, follow-on study to assess the long-term maintenance of effect, tolerance and safety of THC/CBD oromucosal spray in the management of neuropathic pain. J Neurol. 30 septembre 2014 [sous presse]

Science/Etats-Unis: selon une étude, plus de 90% des personnes qui ont été traitées avec du cannabis médical, l’ont trouvé bénéfique à leur condition

Plus de 5% des citoyens de la Californie ont pris du cannabis à des fins médicales, et 90% d’entre eux ont indiqué que cela avait amélioré leur état. Les chercheurs du Public Health Institute à Sacramento, Californie, ont utilisé les données du California Behavioral Risk Factor Surveillance System de 2012, qui est un sondage annuel réalisé par téléphone et qui collecte des données de santé à partir d’un échantillon d’adultes représentatif.

5% des 7525 Californiens adultes ont indiqué avoir eu recours au cannabis médical, et la plupart des usagers ont indiqué que le cannabis les aidait à soulager leurs symptômes ou à traiter une condition médicale sévère. Quand la comparaison a été faite en fonction du sexe, de l’éducation et de la région géographique, la prévalence s’est révélée la même. « Les résultats de notre étude indiquent que les différents groupes d’individus font usage de la marijuana de la même manière, et qu’aucun groupe spécifique ne se distingue, » ont écrit les auteurs de l’étude. Des adultes de tous âges ont indiqué faire usage de marijuana médicalement, mais ce sont surtout les jeunes adultes qui y ont recours.

Ryan-Ibarra S, Induni M, Ewing D. Prevalence of medical marijuana use in California, 2012. Drug Alcohol Rev. 26 septembre 2014. [sous presse]

Washington Post du 1 octobre 2014

Science/Homme: dans une étude, les femmes indiquent que le cannabis est le traitement alternatif contre la douleur le plus efficace

Les résultats d’une nouvelle étude indiquent que le cannabis a été évalué le plus efficace des traitements alternatifs contre la douleur. Le National Pain Report a interrogé en ligne 2400 femmes souffrant de douleurs chroniques. Nombreuses sont celles qui ont indiqué avoir essayé pendant l’année des thérapies parmi les onze thérapies alternatives proposées. Le cannabis a été peu utilisé, mais, quand il a fallu répondre à la question de l’efficacité des traitements essayés, il a été très bien noté. Prés de 80% des 431 femmes affirment que le cannabis les a aidées à réduire la douleur.

Beaucoup ont indiqué être curieuses de l’usage médical du cannabis, mais effrayées à l’idée d’essayer ce traitement, car le cannabis est un produit illégal dans leur pays. Une femme a écrit, en capitales, qu’elle « adorerait pouvoir essayer le cannabis médical. Mais, en Australie, c’est illégal, et je ne devrais pas me mettre dans l’illégalité juste pour pouvoir vivre sans cette douleur constante. » Ou encore : « La marijuana me soulage plus que le Tramadol, mais en Finlande, je ne peux pas m’en procurer légalement…. Même s’il m’était prescrit, ça resterait trop cher pour moi, » indique-t-elle qui souffre d’ostéoarthrite et de douleurs dans le dos. »

American News Report du 18 septembre 2014

Science/Homme: le cannabidiol a amélioré la qualité de vie des malades atteints de la maladie de Parkinson

Le cannabidiol (CBD) pourrait avoir un effet certain d’amélioration de la qualité de vie des patients atteints de la maladie de Parkinson. Ce sont des chercheurs de l’University de São Paulo, Brésil, qui ont mené cette étude. Sur 119 patients d’une clinique de jour spécialisée dans les troubles du mouvement, 21 ont été sélectionnés, qui ne présentaient pas de démence ou de trouble comorbide. Les participants ont été divisés en trois groupes de 7 individus, qui ont été traités quotidiennement soit avec un placébo, soit avec 75 mg ou 300 mg de CBD.

Il a été associé à l’administration quotidienne de la dose de 300 mg des résultats significativement différents par rapport au placébo, sur le bien-être et la qualité de vie. Pourtant le CBD n’a pas atténué les symptômes généraux de la maladie, pas plus qu’il n’a présenté des qualités de neuroprotection. « Cette étude signale un effet possible du CBD sur l’amélioration de la qualité de vie des patients atteints de Parkinson qui ne présentent pas de trouble de comorbidité, » ont écrit les auteurs.

Chagas MH, Zuardi AW, Tumas V, Pena-Pereira MA, Sobreira ET, Bergamaschi MM, Dos Santos AC, Teixeira AL, Hallak JE, Crippa JA. Effects of cannabidiol in the treatment of patients with Parkinson’s disease: An exploratory double-blind trial. J Psychopharmacol. 18 septembre 2014. [sous presse]

Science/Homme: à la suite d’une lésion cérébrale traumatique légère, les patients qui consomment du cannabis pourraient présenter de meilleurs résultats

Des chercheurs du Harbor-UCLA Medical Center àTorrance, Californie, ont écrit que : « le taux de mortalité plus faible chez des patients présentant une lésion cérébrale traumatique pourrait être associé à l’action positive du THC. » Ils ont établi une relation entre la présence d’une toxicologique positive au THC ( tétrahydrocannabinol) et le taux de mortalité à la suite d’une lésion cérébrale traumatique. Ces résultats ont été obtenus à la suite de l’étude de données sur trois ans des patients ayant subi une lésion cérébrale traumatique et dont l’analyse toxicologique a été réalisée.

446 cas ont été retenus. L’incidence d’un résultat positif au test du THC était de 18, 4% (82). La mortalité totale : 44 cas, c’est-à-dire 9,9%. Dans le groupe positif au THC, le taux de mortalité n’est que de 2,4% et très significativement inférieur par rapport au groupe testé négatif au THC et dont le taux de mortalité s’établissait à 11,5%.

Nguyen BM(1), Kim D, Bricker S, Bongard F, Neville A, Putnam B, Smith J, Plurad D. Effect of marijuana use on outcomes in traumatic brain injury. Am Surg 2014;80(10):979-83.

En bref

Science/Homme: le système endocannabinoïde participe à la diminution de la douleur que cause l’exercice

Lors d’une étude incluant 58 hommes et femmes, les chercheurs ont trouvé que le système endocannabinoïde pourrait participer à la réduction de la douleur suite à un exercice isométrique.
Department of Kinesiology, University of Wisconsin-Madison, USA.
Koltyn KF, et al. J Pain. 23 septembre 2014. [sous presse]

Science/Homme: le cannabis diminue la coagulation du sang
L’activation des récepteurs cannabinoïdes par le cannabis réduit l’activation plaquettaire et la coagulation du sang dans les expériences sur les cellules ainsi que chez l’homme après qu’il ai fumé du cannabis. Les auteurs ont écrit que ceci pourrait être bénéfique à la recherche de nouvelles thérapies antithrombotiques.
Department of Clinical Chemistry and Haematology, Utrecht University Medical Center, Pays-Bas.
De Angelis V, et al. PLoS One 2014;9(9):e108282.

Etats-Unis: le ministre de la Justice indique que le temps est venu de reconsidérer la classification du cannabis
Lors d’une entrevue avec Yahoo News, Eric Holder, le procureur général des États-Unis a indiqué qu’il était temps de reconsidérer la classification légale du cannabis et de l’inscrire au programme du gouvernement fédéral. Actuellement, le cannabis est placé dans la même catégorie que l’héroïne. La reclassification pourrait alors faire changer la position du gouvernement fédéral à l’égard du cannabis dans sa guerre contre les drogues. M. Holder a récemment annoncé qu’il s’apprêtait à démissionner de son poste.
Vox News du 25 septembre 2014

Jamaïque: la décriminalisation du cannabis est attendue pour la fin de l’année
Mark Golding, ministre de la Justice, a indiqué à des reporters que le législateur fera en sorte que la possession de 2 onces (56 grammes), ou moins, constitue seulement une toute petite infraction avant la fin de l’année 2014. Il espère aussi que la décriminalisation pour raisons religieuses (rastafari) soit aussi en vigueur à ce moment-là.
Associated Press du 30 septembre 2014

Israël: les réservistes de l’armée sont autorisés à faire un usage médical du cannabis
L’armée israélienne a décidé de permettre aux soldats de réserve qui ont une ordonnance de prescription de cannabis de continuer à prendre leur médicament, même quand ils sont en période de service actif. La décision affecte quelques centaines de soldats, et l’armée n’a pas publié de directives.
Times of Israël du 22 septembre 2014

Science/Animal: les cannabinoïdes réduisent l’inflammation des intestins
Les cannabinoïdes ont soulagé de manière expérimentale l’inflammation intestinale induite en agissant sur les récepteurs cannabinoïdes périphériques et centraux des souris.
Snyder Institute for Chronic Disease, Department of Medicine, University of Calgary, Canada.
Fichna J, et al. PLoS One 2014;9(10):e109115.

Science/Animal: le cannabigérol inhibe le cancer du côlon
Le cannabigérol CBG, un cannabinoide non psychotropique naturel, a stoppé le développement du cancer du colôn. Les effets ont été transmis par l’antagonisme de TRPM8 (transient receptor potential M8).
Department of Pharmacy, University of Naples Federico II, Italie.
Borrelli F, et al. Carcinogenesis. 30 septembre 2014. [sous presse]

Science/Animal: le R-flurbiprofen atténue l’inflammation dans le modèle animal (souris) de la sclérose en plaques
Le R-flurbiprofen a une structure chimique similaire à celle du médicament flurbiprofen, anti-inflammatoire non stéroïdal évalué comme remède de la maladie d’Alzheimer. Maintenant, il a été montré qu’il est efficace sur le modèle animal de la sclérose en plaques. Les chercheurs ont conclu que les résultats prometteurs suggèrent une efficacité potentielle du R-flurbiprofen dans la sclérose en plaques de l’homme, et que sa faible toxicité pourrait justifier un essai clinique. »
Institute of Clinical Pharmacology Goethe-University Hospital, Frankfurt am Main, Allemagne.
Schmitz K, et al. EMBO Mol Med. 30 septembre 2014. [sous presse]

Science/Animal: effets protecteurs des nerfs du CBG dans la maladie d’Huntington
Le cannabigérol (CBG) s’est avéré très neuroprotecteur dans deux modèles animal (souris) de la maladie d’Huntington. Les auteurs ont écrit que ces résultats ouvrent de nouvelles voies pour l’utilisation du CBG, seul ou combiné avec d’autres phytocannabinoïdes ou thérapies, pour le traitement de maladies neurodégénératives telles la maladie d’Huntington. »
Instituto Universitario de Investigación en Neuroquímica, Universidad Complutense, Madrid, Espagne.
Valdeolivas S, et al. Neurotherapeutics. 25 septembre 2014. [sous presse]
Un coup d’œil sur le passé

Il y a un an

Etats-Unis: Dr. Sanjay Gupta, de CNN, affirme que les Américains ont été induits en erreur
Science/Etats-Unis: La mise en œuvre de lois relatives au cannabis médicinal est associée à des baisses de la consommation d’alcool et du nombre d’accidents de la route

Il y a deux ans

Science/Homme: le cannabis s’est révélé efficace pour traiter un patient atteint du syndrome de l’homme raide
Uruguay: Le gouvernement a l’intention de commencer à cultiver du cannabis pour ses citoyens consommateurs

 

 

IACM-Bulletin du 02 Novembre 2014

Science/Royaume-Uni: Une étude clinique indique qu’un nouvel extrait de cannabis pourrait soulager les colites ulcéreuses

Les données de l’étude de la phase clinique 2 du nouvel extrait de cannabis de la compagnie anglaise

GW Pharmaceuticals montrent des signes prometteurs d’efficacité à soulager les patients atteints de colite ulcéreuse. L’essai pilote portait sur l’extrait GWP42003, qui contient du cannabidiol (CBD) comme cannabinoïde premier, mais aussi du tétrahyrdocannabinol (THC) et d’autres cannabinoïdes. L’essai a été réalisé en double aveugle, contrôlé par placébo, et s’est déroulé sur une période de 10 semaines. Il incluait 60 patients adultes présentant une colite ulcérative qui souffraient toujours malgré le traitement à base de salicylates, et parfois dans certains cas, une thérapie immunosuppressive. Il a été administré quotidiennement à ces patients, deux fois par jour, par voie orale, une capsule de GWP42003, ce qui représente une dose maximum de deux fois 250mg.

Pendant les premières semaines de l’étude, plus de patients issus du groupe actif de traitement que de celui du groupe placébo se sont retirés. Ainsi, le GWP42003 n’était administré qu’à 17 patients, et le groupe placébo comptait 27 patients. La plupart de ceux qui se sont retirés de l’étude l’ont fait pour des raisons liées au THC, comme des étourdissements. A la fin de l’étude, le médecin estimait que 82% des patients du groupe GWP42003 présentaient des symptômes de maladie normale ou faible, par rapport aux 52% du groupe placébo. 93% des patients du groupe GW42003 ont considéré que leur état s’était amélioré, alors que dans le groupe placebo, le chiffre n’était que de 60%.

Communiqué de presse de GW Pharmaceuticals du 14 octobre 2014

Science/Etats-Unis: Des médecins indiquent que l’extrait de CBD Epidiolex est efficace en cas d’épilepsie

Le 14 octobre, la compagnie britannique GW Pharmaceuticals a annoncé que les rapports des médecins sur l’efficacité et la sûreté de l’Epidiolex étaient encourageants. C’est à NYC, lors d’une présentation de la compagnie, que cette information a été transmise. Les données sur l’efficacité et la sûreté ont été collectées à partir d’un échantillon de 58 enfants et jeunes adultes qui présentaient une résistance au traitement de l’épilepsie. Ces patients ont été traités pendant 12 semaines au moins.

12 patients qui présentaient un syndrome de Dravet ont indiqué une réduction moyenne de la fréquence des attaques de 51% à 72%. 12 autres présentant des crises atoniques ont indiqué une réduction moyenne de la fréquence de 52% à 76%. Les crises atoniques consistent en un bref intervalle de tonicité musculaire, qui peut être indicatif du syndrome de Lennox-Gastaut. Les données de 58 patients, dont les épilepsies sont résistantes aux traitements habituels, et qui ont été traités avec de l’Epidiolex ont présenté une amélioration moyenne de la fréquence des crises de 36% à 51%.

Communiqué de presse de GW Pharmaceuticals du 14 octobre 2014

En bref

Israël: Une étude clinique sur l’utilisation du CBD en cas de cancer doit commencer en novembre
Des chercheurs du Hassadah Medical Center à Jérusalem ont annoncé leur intention de conduire un essai clinique en phase II afin d’estimer le potentiel du CBD (cannabidiol), un cannabinoïde non psychotrope, en traitement unique du cancer. Seuls, les patients qui ont épuisé les traitements anti cancéreux habituels participeront à cette étude. Une fois leur participation acceptée pour l’étude, les participants recevront du CBD pour 8 semaines.
Alternet du 10 octobre 2014
Clinicaltrials.gov

Canada: Il est prévu que, dans les années à venir, 500 000 patients auront accès au cannabis
« Il est prévu que 500 000 patients, ainsi que des dizaines de producteurs commerciaux soient prochainement approuvés, dans le cadre d’un programme canadien pour l’usage médical du cannabis, » ont indiqué les chercheurs d’un groupe dans un article de l’International Journal of Drug Policy.
Centre for Applied Research in Mental Health and Addiction, Faculty of Health Sciences, Simon Fraser University, Vancouver, Canada.
Fischer B, et al. Int J Drug Policy. 22 septembre 2014. [sous presse]

Royaume-Uni: L’agence des coûts a indiqué que le rapport coût/efficacité du Sativex dans le traitement de la sclérose en plaques n’est pas valable
L’extrait de cannabis Sativex, mis au point par la compagnie britannique GW Pharmaceuticals, pour traiter la spasticité de la sclérose en plaques a été rejeté car trop coûteux, compte tenu de son efficacité pour le marché national de la compagnie. Le National Institute for Health and Care Excellence (NICE), qui détermine le degré d’intérêt d’un médicament dans le cadre du service de Santé de l’Etat a indiqué que les bienfaits modestes de ce produit comparés à son prix élevé ne justifiaient pas son usage.
Reuters du 8 octobre 2014

Maroc: Le parti d’opposition voudrait légaliser le cannabis pour son usage médical
Le parti d’opposition, le parti Authenticité et Modernité (PAM) qui a été créé par un proche du roi, désire légaliser la production de cannabis. L’intégralité de la récolte irait à une agence de l’Etat qui le transformerait en divers médicaments, et l’utiliserait éventuellement de manière industrielle.
News 24 du 7 octobre 2014

Hollande: Les cultivateurs de cannabis ne sont pas condamnés
Une Cour des Pays-Bas a refusé de punir deux cultivateurs de cannabis, sur la base d’une critique de la politique gouvernementale qui criminalise la production de cannabis tout en autorisant la vente par le biais des coffee shops. « La Cour reconnait les suspects coupables, mais aucune pénalité ne sera appliquée» a indiqué la Cour de Groningen dans son jugement. Les juges ont indiqué que la culture était réalisée dans l’esprit de la loi sur les drogues douces, ainsi que dans l’intérêt de la santé publique et ne créait pas de trouble public. » L’activité des cultivateurs de Groningen n’était pas dissimulée et les revenus étaient déclarés auprès du gouvernement, ainsi que les impôts perçus.
Sky News du 17 octobre 2014

Canada: Le Centre for Addiction appelle à la légalisation du cannabis
Le Centre for Addiction and Mental Health (CAMH) a publié un nouveau rapport sur la question du contrôle du cannabis au Canada. Il recommande la légalisation dotée d’une approche de régulation pour le contrôle du cannabis.
CAMH du 9 octobre 2014

Royaume-Uni: La plupart des gens estime que la guerre contre les drogues a échoué 
Une proportion croissante de Britanniques est favorable à une approche plus libérale des drogues, indique un sondage commandité par le journal Observer. Une majorité écrasante de 84% indique que la guerre contre les drogues est futile. Plus de la moitié (52%) soutient l’introduction d’initiatives comme celles réalisées dans deux Etats des Etats-Unis, le Colorado et Washington.
The Guardian du 5 octobre 2014

Etats-Unis: Un rapport indique que les produits à base de cannabis CBD sont de pauvre qualité
Selon un rapport de l’association à but non lucratif Project CBD, les tests analytiques des différents produits à base de CBD ont révélé la présence de quantités significatives de solvants industriels qui pourraient présenter des risques pour la santé des consommateurs. Les tests de valeur ont aussi relevé que les produits ne contenaient que de faibles quantités de CBD et des quantités plus importantes de THC que ce qui était indiqué.
Report “Hemp Oil Hustlers” by Project CBD du 14 octobre 2014

Etats-Unis: Zynerba Pharmaceuticals a l’intention de développer des thérapies transdermiques de cannabinoïdes
La compagnie américaine Zynerba Pharmaceuticals a annoncé la fin heureuse de la levée de fonds destinés à développer des thérapies transdermiques de cannabinoïdes. Il a été récolté 13 millions de dollars (environ 10,2 millions d’euros). Zynerba se prépare à commencer, en 2015, la phase I des études cliniques d’un patch de THC transdermique, ainsi que d’un gel transdermique de cannabidiol (CBD).
Communiqué de presse de Zynerba Pharmaceuticals du 15 octobre 2014

L’inhibiteur de la dégradation de 2-AG est efficace pour combattre la douleur neuropathique
JZL184, un inhibiteur de la dégradation de 2-AG a été testé sur le modèle animal (souris) de la douleur neuropathique. A partir de leurs analyses, les chercheurs ont conclu que l’endocannabinoïde anandamide transmet très probablement l’effet de diminution de la douleur du JZL184 pour ce modèle.
Department of Diagnostic and Biological Sciences, University of Minnesota, USA.
Iryna AK, et al. Pharmacol Res. 7 octobre 2014. [sous presse]

Un coup d’œil sur le passé

Il y a un an

  • Science/Homme: une étude clinique indique que le cannabis réduit les symptômes du cancer et les effets secondaires des médicaments anticancéreux
  • Etats-Unis: le gouvernement fédéral autorise les États à légaliser le cannabis à usage récréatif
  • Science/Homme: une étude clinique indique que le THC permet un endormissement plus rapide et une légère réduction du temps de sommeil

Il y a deux ans

  • Science/Israël: des études cliniques sur une variété de cannabis à forte teneur en CBD pourraient débuter rapidement

 

IACM-Bulletin du 12 Novembre 2014

 

Science: la consommation de cannabis ne réduit pas l’intelligence, sauf en cas de consommation de fortes quantités à l’adolescence

Une nouvelle étude de l’University College de Londres a mis en évidence que la consommation de cannabis ne réduit pas l’intelligence. L’étude incluait un échantillon de 2612 enfants qui ont grandi près de Bristol, pendant les années 1991 et 1992. Les chercheurs ont examiné les résultats du QI des enfants à l’âge de 5 ans, 8 ans, et15 ans. Ils n’ont pas trouvé de relation entre consommation de cannabis et un QI faible à 15 ans, alors même que les facteurs tabac, alcool, éducation maternelle, et autres… étaient aussi pris en compte. Même une consommationélevée de cannabis n’a pas été liée à une baisse du QI.

L’étude a été présentée lors du congrès annuel de l’European College of Neuropsychopharmacology de Berlin. La chercheure responsable, Claire Mokrysz, indique qu’elle soulève des questions relatives au message de santé. La consommation d’alcool est significativement liée à une baisse du QI. Aucun autre facteur n’a été indiqué comme responsable du changement des QI. Néanmoins, cette étude britannique montre des preuves de capacités éducationnelles légèrement réduites parmi les gros consommateurs de cannabis. Ce groupe d’étudiants a présenté des résultats scolaires inférieurs de l’ordre de 3% (après ajustement des facteurs), lors des examens passés à l’âge de 16 ans.

Washington Post du 22 octobre 2014

BBC du 21 octobre 2014

 

Europe: l’Agence EURopéenne des médicaments attribue à l’extrait de cannabis CBD, Epidiolex, une désignation orpheline pour le traitement du syndrome de Dravet

L’Agence EURopéenne des médicaments a attribué une désignation orpheline à l’Epidiolex, l’extrait de la compagnie britannique GW Pharmaceuticals, pour le traitement du syndrome de Dravet, une forme rare et résistante de l’épilepsie infantile. De plus, la Food and Drug Administration (FDA) américaine a attribué une désignation orpheline à l’Epidiolex pour le syndrome de Dravet et pour le syndrome Lennox-Gastaut. GW Parmaceuticals a aussi annoncé le début de l’essai clinique en phase 2/3 de l’Epidiolex pour le traitement du syndrome de Dravet dans divers hôpitaux américains.

La désignation orpheline EMA est un statut assigné à un médicament destiné à lutter contre une maladie rare (la prévalence de la maladie dans l’Union EURopéenne ne doit pas dépasser 5 à 10 000 cas). Elle permet à une compagnie pharmaceutique de bénéficier d’incitations (offertes par l’UE) pour le développement d’un médicament destiné au traitement, à la prévention et au diagnostic d’une maladie mortelle ou invalidante, chronique et rare. Ces incitations peuvent notamment se présenter sous la forme de taux réduits ou de protection vis-à-vis de la concurrence une fois le médicament mis sur le marché.

communiqué de presse de GW Pharmaceuticals du 22 octobre 2014.

communiqué de presse de GW Pharmaceuticals of 30 octobre 2014.

Science/Homme: Le THC pourrait soulager des douleurs de poitrine quand celles-ci ne sont pas causées par une maladie cardiaque

Une douleur à la poitrine n’est pas forcément d’origine cardiaque, mais peut être source de peur pour les patients. A cause de leurs symptômes, ces douleurs entrainent souvent un passage par les urgences, alors qu’en fait leur origine se situe dans l’œsophage, et qu’elles ressemblent à une attaque cardiaque. Dr Ron Schey de Temple University Hospital à Philadelphie, Etats-Unis, qui mène une nouvelle étude de gastroentérologie, suggère qu’un traitement à base de THC pourrait être bénéfique.

Une étude pilote à laquelle participaient 13 patients ne présentant pas de douleur thoracique cardiaque, menée par le docteur Schey et son équipe, montre que les patients à qui il a été administré 5 mg of THC deux fois par jour pendant 4 semaines ont présenté moins de symptomes que les patients du groupe placébo. Ceux qui ont utilisé du THC ont amélioré leur résistance à la douleur et ont noté une diminution de la fréquence et de l’intensité des douleurs thoraciques. De plus, il n’a été reporté aucun effet secondaire.

communiqué de presse du 20 octobre 2014

En bref

IACM: Décès du professeur Itai Bab

C’est avec beaucoup de tristesse que nous apprenons le décès du docteur Itai Bab, magnifique personne, et professeur à l’Hebrew University de Jérusalem, qui s’est éteint le 19 octobre.

Science: expériences de vaporisation du THC et du CBD
Des chercheurs australiens et néerlandais se sont intéressés à la disponibilité du THC (40 mg) et du CBD (100 mg) après la vaporisation avec le vaporisateur Volcano. Il a été mesuré 55% de disponibilité pour le THC, quand celui ci est pris seul ou avec de faibles doses de CBD. Par contre, une variation importante de la disponibilité du THC est mise en évidence quand celui-ci est co-administré, avec chaque composant affectant l’efficacité de la vaporisation en fonction de la dose.

Solowij N, et al. BMC Pharmacol Toxicol 2014;15(1):58.

 

Science/Homme: l’Oméga 3 et les acides gras 6 peuvent aider les enfants présentant un trouble déficitaire de l’attention (TDA)
Quelques personnes indiquent que l’huile de chanvre les aide à supporter leur TDA. Un rapport de Sahlgrenska Academy, University de Gothenburg, Sweden, les acides gras oméga3 et 6 peuvent aider les enfants et les adolescents présentant un TDA. L ‘huile de chanvre contient ces acides en grosses quantités.
Omega 3 can help children with ADD, experts say.

Science/Animal: en cas de colite, les récepteurs cannabinoïdes centraux et périphériques participent à l’effet anti-inflammatoire
Pour la première fois, il a été montré que les récepteurs cannabinoïdes centraux et périphériques sont responsables de l’action thérapeutique et protectrice des cannabinoïdes dans le modèle animal des maladies intestinales inflammatoires.
Snyder Institute for Chronic Disease, University of Calgary, Canada.
Fichna J, et al. PLoS One 2014;9(10):e109115.

Science/Animal: le CBD réduit l’inflammation du poumon
La recherche sur le modèle animal montre que le CBD (cannabidiol) a un effet anti-inflammatoire puissant, et qu’il améliore la fonction pulmonaire des souris soumises à des lésions pulmonaires aigues. Les auteurs ont écrit que le « cannabidiol pourrait devenir un outil thérapeutique pour l’atténuation et le traitement des maladies inflammatoires pulmonaires. »
School of Veterinary Medicine, University of São Paulo, Brazil.
Ribeiro A, et al. Immunopharmacol Immunotoxicol. 2014 Oct 30:1-7 [in press]

Science/Animal: les récepteurs cannabinoïdes déterminent les réponses métaboliques d’un régime alimentaire
La recherche animale montre que les récepteurs CB1, dans une certaine région du cerveau (le noyau ventromédial hypothalamique), fournissent un interrupteur moléculaire qui s’adapte au changement de régime de l’organisme. Par exemple, avec un régime riche en matières grasses, une absence du récepteur CB1 dans cette région augmente l’adiposité.
INSERM, Bordeaux, France.
Cardinal P, et al. Mol Metab. 2014 Aug 1;3(7):705-16.

 

Science/Animal: le THC pourrait aider dans les cas d’apnée obstructive du sommeil
De nouveaux résultats obtenus sur des rats soulignent le potentiel thérapeutique du THC pour le traitement de l’apnée obstructive du sommeil et l’implication des récepteurs cannabinoïdes CB1 et CB2 dans l’effet de suppression de l’apnée dû au THC.
Center for Narcolepsy, Sleep and Health Research, University of Illinois at Chicago, USA.
Calik MW, et al. PLoS One 2014;9(10):e111412.

Science/Homme: l’acide oléique influe sur la teneur en cannabinoïdes et l’apport énergétique de l’homme
Il a été donné à 15 volontaires, en trois occasions, un repas qui contenait 30g de pain et 30ml de l’une de ces trois huiles : tournesol, tournesol à haute teneur en acide oléique, et huile d’olive vierge. Les résultats ont montré qu’à la suite de la consommation d’acide oléique, le taux
d’oléoyléthanolamide était supérieur à celui noté après la consommation d’huile de tournesol. Une réduction significative concomitante de l’apport énergétique a été observée après la consommation d’acide oléique.
Department of Agricultural and Food Science, University of Naples Federico II, Italy.
Calik MW, et al. PLoS One 2014;9(10):e111412.

Science/Animal: les effets du paracétamol similaires aux antidépresseurs proviennent du système endocannabinoïde
Il semblerait que les effets antidépresseurs induits et anti-compulsifs du paracétamol pourraient, au moins partiellement, impliquer les systèmes sérotonergique et endocannabinoïde. De plus, la co administration du paracétamol et du fluoxcétine à des doses minima produit des effets synergistiques, qui indiqueraient que les doses sub-minima de fluoxétine et de paracétamol pourraient permettre une meilleure gestion de la dépression et du trouble obsessif convulsif des patients présentant de la comorbidité.
Rashtrasant Tukadoji Maharaj Nagpur University, India.
Manna SS, et al. Behav Pharmacol. 21 octobre 2014. [in press]

Science/Animal: l’anandamide réduit le transit intestinal 
Une activation aigue des récepteurs cannabinoïdes par l’anandamide réduit le transit intestinal et améliore les fortes concentrations de glucose dans le sang chez des souris à la suite d’un repas.
INSERM, Dijon, France.
Troy-Fioramonti S, et al. Diabetes. 3 octobre 2014. [in press]

Un coup d’œil sur le passé 

Il y a un an

  • Etats-Unis: La Cour Suprême a indiqué que les administrés peuvent évoquer la nécessité d’utiliser du cannabis pour raison médicale

Il y a deux ans

Science/Homme: une étude clinique indique que le cannabis améliore les symptômes de la sclérose en plaques
Science/Homme: selon une étude, le Sativex améliore un ensemble de symptômes de la sclérose en plaques
Science/Homme: selon une étude expérimentale, le THC pourrait améliorer la disparition de la peur dans les cas de trouble de l’anxiété
Science/Homme: le cannabis réduit les symptômes d’un patient atteint d’un trouble de stress post-traumatique

 

IACM-Bulletin du 24 Novembre 2014

 

Science/Animal: Le THC et le CBD combinés avec de la radiothérapie pourraient se révéler efficaces en cas de tumeur du cerveau

Lors de l’utilisation simultanée des cannabinoïdes naturels THC (delta-9-tetrahydrocannabinol) et CBD (cannabidiol), et de la radiothérapie afin de traiter le cancer, les croissances tumorales peuvent pratiquement disparaitre. Une nouvelle étude menée à St George’s University à Londres, s’est intéressée au traitement des tumeurs du cerveau cancéreuses sur un modèle animal (souris). Les résultats indiquent que le traitement le plus efficace est la combinaison du THC et du CBD avec la radiothérapie.

Les résultats ont montré une réduction de la viabilité des cellules cancéreuses avec chacun des deux cannabinoïdes, en fonction de la durée et de la dose. La combinaison des deux cannabinoïdes s’est avérée synergique. De manière identique, le pré-traitement des cellules avec la combinaison de CBD et de THC, pendant les quatre heures précédant l’irradiation, a augmenté la sensibilité à la radiothérapie. Cette augmentation de sensibilité est supérieure en comparaison des traitements par un seul des cannabinoïdes. Ces résultats sur les cellules cancéreuses ont été confirmés sur des souris présentant des gliomes, tumeur cérébrale agressive. La réduction du volume des tumeurs quand les deux cannabinoïdes ont été utilisés en combinaison avec la radiothérapie, est importante. Dans le groupe des souris traitées, la réduction moyenne du volume des tumeurs, en vingt et un jours, a étéde 90%, passant à 5.5 millimètres cube contre 48.7 millimètres cube pour le groupe non traité. Les chercheurs ont écrit que « ces données introduisent la possibilité que ces cannabinoïdes amènent les cellules du gliome à mieux répondre aux rayonnements ionisants ; ils suggèrent un avantage clinique potentiel pour les patients présentant cette pathologie quand les deux traitements sont combinés. »

Scott KA, Dalgleish AG, Liu WM. The combination of cannabidiol and delta-9-tetrahydrocannabinol enhances the anticancer effects of radiation in an orthotopic murine glioma model. Mol Cancer Ther. 14 novembre 2014. [in press]

Cannabis extract can have dramatic effect on brain cancer, says new research

Etats-Unis: Les deux Etats de l’Oregon et de l’Alaska, tout comme la capitale Washington ont voté pour la légalisation du cannabis

Les citoyens des deux Etats de l’Oregon et de l’Alaska, tout comme la capitale ont voté la légalisation du cannabis, le 4 novembre. Les nouvelles dispositions adoptées en Oregon et en Alaska légalisent l’usage récréatif du cannabis qui sera commercialisé grâce à un réseau de boutiques, comme celles existant dans les Etats de Washington et du Colorado, qui on été les premiers à voter l’autorisation de l’usage récréatif du cannabis, en 2012. La proposition d’une portée moindre du District de Columbia (Washington D.C.)permet la possession de cannabis, mais pas la vente au détail, a emporté presque 65% des votes. Les partisans de cette mesure ont présenté la disposition du District de Columbia comme une question de droits civils, en indiquant que les études avaient montré que les Africains Américains sont plus à même d’être arrêtés et accusés pour des délits relatifs au cannabis que ne le sont les citoyens d’autres couleurs.

La disposition envisagée par le District de Columbia a toutes les chances de passer, mais pourrait toujours être levée pendant l’examen du Congress, qui a un contrôle constitutionnel sur la capitale. La mesure permettrait aux adultes de plus de 21 ans de posséder plus de 57 grammes de cannabis et de cultiver jusqu’à 6 plans.

Reuters du 5 novembre 2014

Science/Homme: Les premiers patients chez qui on a diagnostiqué le VIH et qui consomment du cannabis présentent une charge virale moindre

La consommation quotidienne de cannabis a été associée à une charge virale du VIH significativement plus faible dans le plasma des maladesqui ont été en premier diagnostiqués. Ce résultat provient d’une étude conduite par des chercheurs de St. Paul’s Hospital et de l’ University of British Columbia à Vancouver, Canada. Les scientifiques ont étudié les effets possibles de la consommation de cannabis sur le plasma des personnes diagnostiquées positifs au VIH parmi les consommateurs de drogues illégales devenus séropositifs récemment. La relation entre les charges virales et une consommation très forte de cannabis parmi les 88 participants après le recrutement dans l’étude entre mai 1996 et mars 2012, a été analysée.

Les chercheurs ont écrit que « parallèlement aux résultats obtenus à partir d’études récentes invitro et invivo, ainsi qu’une étude conduite parmi les primates infectés par des lentiviraux, il a été observé parmi les participants consommateurs de drogues illicites, une association forte entre la consommation de cannabis et un pLV plus faible suite à la séroconversion. Nos résultats appellent d’autres investigations sur les effets antiviraux ou immuno-modulatoires des cannabinoïdes parmi les personnes qui vivent avec le VIH. »

Milloy MJ, Marshall B, Kerr T, Richardson L, Hogg R, Guillemi S, Montaner JS, Wood E. High-intensity cannabis use associated with lower plasma human immunodeficiency virus-1 RNA viral load among recently infected people who use injection drugs. Drug Alcohol Rev. 11 novembre 2014. [in press]

Science/Homme: La consommation de cannabis pourrait aider les patients épileptiques résistants aux traitements conventionnels

La consommation de cannabis pourrait aider en cas d’épilepsie. Cette conclusion a été obtenue par des chercheurs du Départment de Médicine de l’Université du Saskatchewan à Saskatoon, Canada, qui se sont penchés sur 18 cas. Au sein d’une population de 800 patients épileptiques du centre d’épilepsie, il avait été prescrit à 18 d’entre eux du cannabis. Onze (61%) d’entre eux ne répondaient pas aux traitements habituels de l’épilepsie.

La dose de consommation moyenne était de 2 grammes par jour. Dix patients (56%) ont indiqué une exacerbation des crises quand ils ont arrêté de prendre du cannabis. Seulement deux (11%) ont indiqué des effets secondaires, et tous les patients ont dit que le cannabis médicinal était à même de les aider dans le contrôle des crises et l’amélioration de leur humeur. Les auteurs ont conclu que les patients épileptiques qui consomment du cannabis médicinal présentaient un même profil. Ce sont en général des hommes jeunes, célibataires, résistants au traitement de l’épilepsie et présentant une comorbidité psychiatrique. La plupart consommait déjà du cannabis avant d’obtenir une prescription formelle et tous pensaient que ce produit était efficace pour contrôler les crises. A cause de l’usage concurrent des médicaments anti-crise, il est difficile d’estimer l’effet véritable de la marijuana. »

Ladino LD, Hernández-Ronquillo L, Téllez-Zenteno JF. Medicinal Marijuana for Epilepsy: A Case Series Study. Can J Neurol Sci. 2014 Nov 4:1-6. [in press

En bref

Science/Homme: La consommation de cannabis réduit la matière grise d’une petite région du cerveau

L’imagerie du cerveau de 48 consommateurs de cannabis et de 62 contrôles a montré que les consommateurs de cannabis présentaient le cortex orbitofrontal du cerveau de plus faible volume, et une connectivité fonctionnelle plus importante dans le réseau du cortex orbitofrontal. Les auteurs ont écrit que « des études longitudinales sont nécessaires pour déterminer la causalité de ces effets. »

Center for BrainHealth, University of Texas, Dallas, USA.
Filbey FM, et al. Proc Natl Acad Sci U S A. 10 novembre 2014 Nov 10. [in press]

Etats-Unis: Les électeurs de Floride ont repoussé les lois proposant la légalisation du cannabis

Les électeurs de Floride ont refusé le projet de loi de légalisation du cannabis à usage médical. Cette proposition formait un amendement constitutionnel qui nécessite 60% des votes pour passer, mais qui n’a obtenu que 57% des votes.
New York Times du 4 novembre 2014

Guam: Les électeurs légalisent l’usage médical du cannabis
Le Guam est un territoire des Etats-Unis d’Amérique situé à l’ouest de l’océan pacifique. Lors de l’élection générale du 4 novembre, 56% des votants ont indiqué vouloir légaliser l’usage médical du cannabis. Le gouvernement devra donc maintenant déterminer les modalités législatives de la distribution et l’usage de la marijuana.
Guampdn.com du 4 novembre 2014

Danemark: Le gouvernement alloue des fonds à l’usage médical du cannabis
Le gouvernement a décidé de soutenir la recherche médicale relative aux bienfaits médicaux du cannabis. Y seront alloués 115 millions d’euros.
The Local du 31 octobre 2014

 

Science/Animal: Les cannabinoïdes pourraient être bénéfiques en cas d’anxiété 
L’activation du système endocannabinoïde par les cannabinoïdes dans une région du cerveau (substance grise périaquéductale) atténue les conséquences de stimuli aversifs. Les chercheurs ont conclu que ce processus pourrait être pris en compte pour le développement de traitements additionnels en cas de panique et d’autres troubles de l’anxiété. »
Department of Pharmacology, Universidade Federal de Minas Gerais, Belo Horizonte, Brazil.
Viana TG, et al. Psychopharmacology (Berl). 13 novembre 2014. [in press]

Science/Animal: Les cannabinoïdes et le diclofenac pris en combinaison font diminuer la douleur

Les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (comme le diclofenac) et les inhibiteurs de
MAGL (monoacylglycerol lipase) qui inhibent la dégradation des endocannabinoïdes, ont réduit la douleur neuropathique sur des souris. Le récepteur CB1 a transmis l’effet endocannabinoïde.
West Virginia University, Department of Psychology, Morgantown, USA.
Crowe MS, et al. Br J Pharmacol. 13 novembre 2014. [in press]

Science/Animal: Le THC produit des effets anti-inflammatoires sur l’infection au VIH du singe

Le THC a réduit l’inflammation intestinale de macaques infectés par le virus, qui est l’équivalent du VIH pour les hommes. Les chercheurs ont écrit que le THC était responsable de la « suppression de l’inflammation gastro-intestinale et maintenait l’homéostasie intestinale. »
Tulane National Primate Research Center, Covington, USA.
Chandra LC, et al. J Virol. 5 novembre 2014. [in press]

Un coup d’œil sur le passé

Il y a un an

IACM: L’assemblée générale a élu la nouvelle Présidente, Daniela Parolaro
IACM: Congrès sur les cannabinoïdes en médecine de Cologne en 2013
Canada: nouveau programme pour l’usage thérapeutique du cannabis
Science/Homme: le THC efficace pour traiter les nausées et les vomissements chez des personnes atteintes de cancers en phase terminale

Il y a deux ans

Science/Homme: Une étude clinique a montré qu’un endocannabinoïde administré par voie orale a été efficace pour le traitement de la douleur

 

IACM-Bulletin du 08 Décembre 2014

 

Hollande: toutes les activités de production liées au cannabis sont illégales

Le Sénat a accepté une proposition de loi du ministre Opstelten (Ministère de la Sécurité et de la Justice) qui rend illégale toute action liée à la culture non autorisée du cannabis, quelle soit le fait d’une personne ou d’une entreprise. La peine de prison maximum pour un délit de cette catégorie sera de trois ans. L’amendement législatif prendra effet le 1er mars 2015. Cette nouvelle loi rend la gestion des coffee-shops, dans lesquels les citoyens peuvent acheter de petites quantités de cannabis, plus difficile.

Cet amendement concerne tous les aspects de la phase préliminaire de production du cannabis. Il inclut les personnes et les entreprises qui ne cultivent pas eux-mêmes du cannabis, mais qui gagnent de l’argent en fournissant des marchandises, des services, ou financent des cultures illégales. Par exemple, entrent dans cette catégorie les magasins vendant du matériel de culture, les compagnies de transport et de distribution, les propriétaires d’abris et de granges, les électriciens installant de l’équipement, etc… destinés à cette production illégale.

Cannabis grow shops, distributors soon illegal

En bref

Science/Homme: en cas d’épilepsie, les patients sont plus favorables à l’usage du cannabis que les médecins

776 personnes ont participé à une étude sur le cannabis et l’épilepsie. 58% des patients étaient des Américains du Nord, et 22% des épileptologues et des neurologues EURopéens ou américains. Une minorité d’épileptologues et de neurologues ont indiqué que les données de sûreté (34%) et d’efficacité (28%) étaient suffisantes. 48% recommanderaient l’utilisation du cannabis pour les cas d’épilepsie sévères. Par contre, presque tous les patients et le public ont indiqué que les données de sûreté (96%) et d’efficacité (95%) étaient suffisantes, et 98% ont indiqué qu’ils recommanderaient le cannabis en cas d’épilepsie sévère.
University of California, Los Angeles, USA.
Mathern GW, et al. Epilepsia. 20 novembre 2014. [in press]

Espagne/Etats-Unis: Voices Against Brain Cancer et le Cannabinoid Research Group espagnol ont annoncé leur future collaboration

Le Cannabinoid Research Group de l’Université Complutense à Madrid, Espagne, et Voices Against Brain Cancer (fondation américaine), ont annoncé leur alliance. La collaboration est destinée à une propagation rapide d’informations scientifiques exactes basées sur les possibilités thérapeutiques des cannabinoïdes en cas de cancer du cerveau. Les deux organismes ont formé un partenariat exclusif basé aux Etats-Unis. « Nous avons choisi Voices Against Brain Cancer pour agir en notre nom en Amérique du Nord, où cette fondation nous soutiendra et annoncera nos efforts, » a indiqué le docteur Manuel Guzmán, président du Cannabinoid Research Group.

PRNewswire du 17 novembre 2014

Slovaquie: le Sativex est maintenant disponible

Suite au changement de la loi sur les narcotiques de 2011, qui permet de vendre des médicaments contenant du THC et du CBD, l’extrait de cannabis Sativex que produit la compagnie britannique GW Pharmaceuticals et distribué par Almirall, est disponible depuis novembre 2014.

Communication personnelle de Konopkar

Suisse: suggestions pour établir des clubs de cannabis

Quelques grandes villes, comme Genève, Bern, Bâle et Zurich cherchent à introduire des clubs sociaux de cannabis. L’ancien ministre de l’intérieur Ruth Dreifuss est l’un des personnages principaux de la campagne de légalisation.

Swissinfo du 21 novembre 2014

Science/Cellules: 2-AG stimule la production de plaquettes sanguines

« La recherche sur des mégakaryozytes (cellules de la moelle osseuse) humains, responsables de la production de thrombocytes (plaquettes), montre que l’endocannabinoïde 2-AG (2-arachidonoylglycérol) induit la fonction de libération des plaquettes et pourrait présenter une efficacité clinique à neutraliser les maladies liées à la réduction du nombre de plaquettes,» ont indiqué les chercheurs.

Department of Experimental Medicine & Surgery, University of Rome Tor Vergata, Italy.
Gasperi V, et al. Cell Cycle. 26 novembre 2014. [in press]

Science/Homme: l’usage problématique de l’alcool et du cannabis a été associé à un risque accru de lésion cérébrale traumatique chez les adolescents

Lors d’un sondage incluant 6383 adolescents âgés de 15 à 18 ans, originaires de l’Ontario, Canada, le risque pendant la vie durant d’une lésion cérébrale traumatique a doublé pour les participants présentant des problèmes d’alcool et de cannabis.

St. Michael’s Hospital, Toronto, Canada.
Ilie G, et al. J Head Trauma Rehabil. 2014 Nov 25. [in press]

Science/Animal: le CBD n’a pas eu d’effet sur la baisse de la température du corps causée par le THC

Dans une étude menée sur des rats, le THC a fait baisser la température du corps (hypothermie). Le CBD n’a pas inhibé cet effet. Les auteurs ont conclu que « cette étude n’amène pas de preuve qu’un taux élevé de CBD dans le cannabis fournit une protection contre les effets physiologiques du THC. »
The Scripps Research Institute, La Jolla, USA.
Taffe MA, et al. Br J Pharmacol. 26 novembre 2014 Nov 26. [in press]

Science/Animal: la suractivation des récepteurs CB1 de certaines cellules du foie accélère les lésions des diabètes de type 2

Une recherche menée sur des rats diabétiques a montré que l’activation accrue des récepteurs CB1 de certaines cellules du foie (podocytes) contribue au développement de lésions des foies diabétiques, « ce qui met en lumière le potentiel thérapeutique de l’inhibition périphérique des récepteurs CB1. »
National Institutes of Health, Bethesda, USA.
Jourdan T, et al. Proc Natl Acad Sci U S A. 24 novembre 2014. [in press]

Science/Homme: la consommation de cannabis est associée à un risque accru d’acné

Dans une étude menée sur des sujets âgés de 15 à 24 ans, la consommation quotidienne de chocolats et de sucreries ainsi que la consommation régulière de cannabis ont été associées à un risque accru de développer de l’acné.

Université Paris-Est Créteil Val de Marne, Créteil, France.
Wolkenstein P, et al. Dermatology. 19 novembre 2014. [in press]

Science/Animal: l’activation des récepteurs CB2 réduit la douleur de l’inflammation du pancréas

Un cannabinoïde synthétique (LY3038404 HCl), qui n’active que les récepteurs CB2, a réduit la douleur causée par l’inflammation chronique du pancréas, induite chez des rats par un régime à base d’alcool et de matière grasse.
Department of Physiology, University of Kentucky, Lexington, USA.
Zhang L, et al. Mol Pain 2014;10:66

Science/Animal: le THC réduit les mécanismes de récompense du cerveau produits par la stimulation électrique d’une certaine région du cerveau
L’autostimulation intracrânienne du cerveau antérieur est une méthode d’obtention d’un bien-être (récompense du cerveau). Le THC et la hausse des concentrations d’endocannabinoïdes ont remarquablement réduit l’autostimulation intracrânienne.
Virginia Commonwealth University, USA.
Wiebelhaus JM, et al. J Pharmacol Exp Ther. 2014 Nov 14. [in press]

Science/Animal: des niveaux d’endocannabinoïdes élevés réduisent la douleur causée par une cystite
Les souris sans enzyme de l’acide gras amide hydrolase (FAAH), qui dégrade l’endocannabinoïde anandamide, présentent une inflammation réduite de la vessie (cystite) et des baisses subséquentes de la perception de la douleur. Ces souris présentent des niveaux d’endocannabinoïde accrus.
Department of Surgical Sciences, University of Wisconsin, Madison, USA.
Wang ZY, et al. J Mol Neurosci. 6 novembre 2014. [in press]

Un coup d’œil sur le passé

Il y a un an

  • Science/Cellules: La recherche fondamentale montre que les cannabinoïdes non psychotropes, comme le cannabidiol, sont des médicaments anti cancéreux efficaces contre la leucémie
  • Science/Animal: Le cannabinoïde CBD peut être utile en cas de dépendance au cannabis

Il y a deux ans

  • Science/Homme: une consommation prolongée de l’extrait de cannabis Sativex entraine une baisse durable de la spasticité ches des malades souffrant de sclérose en plaque
  • Etats-Unis: en novembre, les citoyens de l’Arkansas et du Massachusetts se prononceront par vote sur la légalisation du cannabis médical

IACM-Bulletin du 22 Décembre 2014

 

IACM : Congrès sur les cannabinoïdes de 2015 – Soumission des articles

Le Conseil d’administration de l’IACM est heureux de vous inviter au Congrès sur les cannabinoïdes de 2015 vous offre l’ occasion de présenter vos travaux de recherche. Il s’agit, cette année, de la réunion de deux entités, l’IACM et le EURopean Workshop on Cannabinoids. Ce congrès aura lieu en Italie, à Sestri Levante, et se tiendra du 17 au 19 septembre 2015. Le site web du congrès contenantle programme préliminaire est déjà en ligne ; vous pouvez vous inscrire et soumettre vos propositions d’articles. La date limite pour les présentations orales est fixée au 30 avril 2015 et au 31 juillet 2015 pour les posters. En 2011, l’IACM avait déjà collaboré avec le EURopean Workshop, ce qui avait contribué à faire de cet évènement un véritable succès à l’Université de Bonn. S’il vous plaît trouverez ici sponsors de la prochaine réunion. Si vous désirez sponsoriser le congrès, veuillez contacter l’IACM en envoyant un mèl à info@cannabis-med.org.

Date: 17-19 septembre 2015
Lieu: Palazzo Negrotto Cambiaso, Sestri Levante, Italie.

Durant le congrès, l’IACM honorera quatre personnes pour les résultats obtenus pour la ré-introduction du cannabis et des cannabinoïdes en médecine. Un autre prix est prévu pour la recherche fondamentale (Prix Ester Fride), un pour la recherche clinique, un pour les jeunes chercheurs et un prix spécial. Le comité des prix déterminera les nominés. A chaque prix est associée une somme d’argent de 500 € (environ 650 dollars). Pendant la conférence, l’IACM tiendra son assemblée générale et élira les nouveaux membres du conseil d’administration, ainsi que son président.

Science/Homme: Les bénéfices du cannabidiol en cas d’épilepsie de l’enfant discutés lors du meeting annuel de l’American Epilepsy Society

Deux études cliniques portant sur l’efficacité et la sûreté du développement d’un extrait de cannabis (Epidiolex) riche en CBD (cannabidiol) de la compagnie anglaise GW Pharmaceuticals ont été présentées lors du 68ème meeting annuel de l’association American Epilepsy Society. Ces études sont préliminaires aux essais cliniques contrôlés. La première étude a inclus 23 patients d’environ 10 ans, résistants au traitement de l’épilepsie, er spécialement le symptôme de Dravet. Ces jeunes patients ont été intégrés dans deux centres d’épilepsie, l’un à L’Université de New York et l’autre à l’ Université de Californie, San Francisco. Ils ont reçu, en plus de leur traitement habituel, du CBD à raison de 5mg par kilogramme du poids du corps. La dose a été progressivement augmentée jusqu’au seuil d’intolérence (25 mg par kg du poids du corps). Après trois mois de traitement, 39% des patients ont indiqué une réduction des crises de l’ordre de 50%. Une période sans crise s’est produite pour 3 des 9 patients Dravet, et pour un des 14 patients présentant une autre forme d’épilepsie. Les effets secondaires faibles ou modérés ont inclus de la somnolence, de la fatigue, un appétit diminué, une prise de poids, de la diarrhée, un appétit renforcé et une perte de poids.

L’autre partie de l’intervention relative à l’Epidiolex a examiné les interactions entre les médications de l’épilepsie déjà existantes et l’Epidiolex. Dans cette étude, il était administré à 33 enfants une moyenne de trois médicaments, y compris du clobazam (54.5% des patients), valproate (36.4%) et du levetiracetam (30.3%), du felbamate (21.2%), de la lamotrigine (18.2%) et du zonisamide (18.2%). Il a été administré, en plus ces traitements, une dose de 5mg/kg augmentée de 5mg/kg chaque semaine jusqu`à atteindre la dose maximale de 25mg/kg en plus des médicaments prescrits. Il a été remarqué pendant l’étude que, pour les patients qui prenaient différentes médications, l’addition de CBD pouvait entrainer des modifications des concentrations sanguines de certaines médications de l’épilepsie. Il a été observé pour un sous groupe de patients une augmentation des concentrations de clobazam, causant possiblement la sédation, et qui a donc requis un ajustement de la dose. Ceci suggère que le CBD pourrait avoir des effets sur les principales voies métaboliques du clobazam.

Science Daily du 8 décembre 2014

En bref

Science/Homme: La consommation d’alcool, contrairement à celle du cannabis, augmente les risques de chute

Une étude incluant 690 adultes (de 20 à 64 ans) qui consommaient de l’alcool, et pas de cannabis, ont présenté un risque plus élevé de chute.
Section of Epidemiology and Biostatistics, The University of Auckland, Nouvelle-Zélande.
Thornley S, et al. N Z Med J 2014;127(1406):32-8.

Science: Les truffes contiennent de l’anandamide
Les truffes contiennent de l’anandamide. Les chercheurs ont indiqué que l’anandamide est apparu avant les récepteurs endocannabinoïde, et que l’anandamide pourrait expliquer l’attirance pour les mangeurs de truffes.
Department of Life, Health and Environmental Sciences, University of L’Aquila, Italie.
Pacioni G, et al. Phytochemistry. 2014 Nov 26. [in press]

Etats-Unis: Les Indiens américains peuvent continuer à cultiver et vendre du cannabis sur leurs terres
Le 11 décembre, le ministère de la Justice a indiqué aux procureurs généraux de ne pas empêcher les tribus vivant dans les réserves de cultiver et vendre du cannabis, même dans les Etats où cette pratique est interdite. Cette nouvelle directive sera mise en œuvre au cas par cas. Il reste maintenant à voir comment les réserves vont tirer profit de cette nouvelle règle. De nombreuses tribus sont opposées à la légalisation du cannabis sur leurs territoires, et les officiers fédéraux continueront à appliquer la loi, si on le leur demande.
Los Angeles Times du 11 décembre 2014

Etats-Unis: Des chercheurs obtiennent deux millions de dollars pour étudier les effets du cannabis en cas de trouble du stress post traumatique 
Le Colorado a honoré le docteur Sue Sisley (qui a perdu son emploi de professeur à l’University of Arizona,) en juillet, en lui allouant une subvention de 2 millions de dollars pour qu’elle continue ses recherches sur les effets du cannabis chez les vétérans qui souffrent de désordre du stress post traumatique. Elle a dit qu’elle suspectait qu’un motif politique soit à l’origine de son licenciement. Sue Sisley a indiqué que ses recherches l’amèneraient à se concentrer sur 76 vétérans souffrant du désordre de stress post traumatique. La moitié de ces personnes est domiciliée en Arizona où un donateur privé a offert les services d’un laboratoire de recherche, l’autre moitié sera à Johns Hopkins University, Baltimore.
New York Daily News du 27 novembre 2014

Uruguay: Le programme relatif au cannabis sera poursuivi après l’élection du nouveau Président
Depuis l’élection du 30 novembre 2014, Tabare Vazquez est le nouveau Président de l’Uruguay. La législation modifiée par la coalition de gauche, datant de 10 ans, qui permet la mise en œuvre de la loi qui légalise la production et la vente de cannabis, sera maintenue. Vazquez est le successeur du très populaire Président Jose Mujica.
Reuters du 1er décembre 2014

Etats-Unis: Selon l’administration américaine NHTSA, les rapports scientifiques ne démontrent pas les limites du THC dans le sang
Selon les conclusions d’une publication du United States Department of Transportation, la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) indique que les seuils des effets du cannabis au volant ne sont pas analysés de la même manière que pour les seuils de limite déjà mis en place pour l’alcool. C’est ainsi que les conducteurs sont estimés inaptes à la conduite, même en l’absence de preuve indiquant que le sujet était déficient.
Rapport de la NHTSA de novembre 2014

Science/Homme: La consommation de tabac et de cannabis chez les adolescents est associée à des résultats éducatifs moindres, mais cette association ne serait pas causale
Dans une étude incluant 1155 enfants, la consommation de cannabis et de tabac dès l’âge de 15 ans a été associée à des résultats scolaires moindres à l’âge de 16 ans. L’effet du tabac est plus fort que celui du cannabis. Les chercheurs ont écrit « qu’il est possible que ces effets soient issus de mécanismes non causals, bien qu’une explication causale ne puisse pas être exclue. »
School of Social and Community Medicine, University of Bristol, Royaume-Uni.
Stiby AI, et al. Addiction. 2014 Dec 9. [in press]

Science/Animal: Des niveaux sanguins élevés de 2-AG sont un atout en cas de lésion cérébrale traumatique
Chez des souris, l’inhibition de l’enzyme responsable de la dégradation de l’endocannabinoïde 2-AG (2-arachidonoylglycerol), qui dégrade 2-AG, réduit les conséquences négatives de lésions cérébrales traumatiques.
Neuroscience Center of Excellence, School of Medicine, Louisiana State University, New Orleans, Etats-Unis.
Zhang J, et al. J Cereb Blood Flow Metab. 10 décembre 2014. [in press]

Science/Animal: Les effets analgésiques du CBD dépendent du type de douleur
Une étude menée sur des souris indique que le CBD ne réduit que certains types de douleur. Combiné avec la morphine, le CBD a agi de manière synergique seulement sur un type de douleur.
Temple University, Philadelphia, Etats-Unis.
Neelakantan H, et al. Behav Pharmacol. 5 décembre 2014. [in press]

Science/Animal: Les endocannabinoïdes réduisent les symptômes de sevrage liés à la morphine
Une recherche portant sur le modèle animal suggère que l’inhibition de la dégradation des l endocannabinoïdes réduit les symptômes de sevrage de la morphine
Department of Pharmacology and Toxicology, Medical College of Virginia Campus, Virginia Commonwealth University, Etats-Unis.
Gamage TF, et al. Drug Alcohol Depend. 26 novembre 2014. [in press]

Science/Animal: Le palmitoylethanolamide améliore les symptômes de l’inflammation de la vessie (cystite)
Après avoir provoqué chimiquement une cystite chez des souris, les investigations ont fourni une preuve du rôle protecteur de l’endocannabinoïde palmitoylethanolamide.
Department of Molecular and Developmental Medicine, University of Siena, Italie.
Pessina F, et al. J Urol. 18 novembre 2014. [in press]

Science/Animal: Un cannabinoïde synthétique pourrait amplifier les effets anti-épileptiques du clobazam
Un cannabinoïde synthétique (WIN 55,212-2), qui agit comme le THC, a amplifié l’effet du clobazam quant à la réduction du nombre de crises d’épilepsie sur le modèle animal (souris).
Department of Public Health, Institute of Rural Health, Pologne.
Florek-Luszczki M, et al. Epilepsy Res 2014;108(10):1728-33.

Science/Homme: Une très importante consommation de cannabis est associée à des modifications cérébrales
Des investigations menées sur le cerveau de très gros consommateurs de cannabis ont montré des volumes de deux régions du cerveau (hippocampus et amygdale) étaient plus petits.
Royal College of Psychiatrists, Australie.
Lorenzetti V, et al. Br J Psychiatry. 2014 Nov 27. [in press]

Science/Animal: Le THC a réduit l’inflammation du poumon causée par la bactérie Staphylococcus aureus
Les résultats d’une nouvelle étude suggèrent que le THC constitue un puissant composé anti-inflammatoire et pourrait être utilisé comme une nouvel agent thérapeutique pour le traitement de l’inflammation pulmonaire causée par une toxine de la bactérie Staphylococcus aureus (enterotoxin B).
University of South Carolina School of Medicine, Columbia, Etats-Unis.
Rao R, et al. Br J Pharmacol. 26 novembre 2014. [in press]

Un coup d’œil sur le passé

Il y a un an

République tchèque: la plupart des patients n’ont pas les moyens financiers d’acheter le cannabis en pharmacie

Etats-Unis/Grande-Bretagne : Plus d’une centaine d’enfants épileptiques sont traités avec un nouvel extrait de cannabis riche en CBD

Science/Homme: Le THC administré par voie orale a les mêmes effets psychoactifs que le cannabis fumé

Il y a deux ans

Science/Homme: le Nabilone est efficace pour le traitement des douleurs neuropathiques du diabète

Science/Homme: la consommation de cannabis ne réduit pas l’intelligence des adultes

Etats-Unis: une tentative de fermeture de dispensaires de cannabis à Los Angeles a été stoppée par les citoyens de la ville

SOURCE : IACM


Auteur: Philippe Sérié

Partager cet article :