Israël : le cannabis bientôt vendu en pharmacie ?

Alors que la polémique sur une éventuelle libéralisation du cannabis fait rage en France, Israël semble avoir choisi une toute autre politique.
Tandis que l’Etat hébreu se félicite des importantes recherches dans le secteur, l’industrie médicale autour du cannabis étant des plus florissantes, le ministre israélien de la Santé vient de franchir un nouveau pas.
Il envisage en effet de commercialiser le cannabis en pharmacie en vue de répondre à des besoins médicaux, et ce, d’ici l’année prochaine. Visiblement en Israël, il n’est pas de mauvais goût de dire que le cannabis çà rapporte … et même que cela rapporte gros …

“Quand (…) la population verra combien combien les personnes souffrantes en bénéficient, je suis sûr que tout le monde le soutiendra”, a même déclaré Yuli Edelstein, le ministre de la Diplomatie publique, visitant la ferme de culture de cannabis la plus grande du pays, Tikun Olam.
Louant par ailleurs les qualités innovatrices du site, jugeant que ce dernier était un exemple concret des avancées médicales et technologiques en Israël .
Huit centres ont d’ores et déjà été choisis par le gouvernement israélien en vue de développer les opérations liées à l’administration de cannabis pour des raisons médicales.
Chaque centre distribue du cannabis à environ 2.000 patients sous réserve que ces derniers bénéficient d’une ordonnance médicale.
Est également développé un prototype de marijuana sans THC, le composant provoquant les effets psychotiques. Ce dernier est censé donner aux patients tous les bénéfices du cannabis.
Parallèlement, le cannabis est élaboré avec des grandes quantités de CBD (cannabidiol), une substance anti-inflammatoire, permettant de soulager les symptômes liés aux diabètes et à des troubles psychiatriques.
« Nous avons réussi à isoler les molécules de TFC et CBD« , assure ainsi Mor Cohen, le responsable de Tikun Olam. La ferme est parvenue à développer une variété qui contient 99% de CBD, puis à la croiser avec d’autres variétés, ce qui donne des plants avec diverses composantes capables d’aider des patients atteints de différents types de pathologies.
Rappelons que si la marijuana est illégale en Israël, son utilisation médicale est toutefois autorisée depuis le début des années 1990 pour les patients atteints du cancer, ainsi que ceux souffrant de maladies de Parkinson, les scléroses en plaques ou les désordres de stress post-traumatiques.
A l’heure actuelle, 10.000 patients sont autorisés à utiliser du cannabis pour des raisons médicales, sur une population totale de 8 millions de personnes.
Sources : Presse israélienne, Reuters
Elisabeth STUDER – 04 novembre 2012 – www.leblogfinance.com

Auteur: netprauxprin

Partager cet article :