Journée de présentation de l’Observatoire Espagnol du Cannabis Médical à Madrid

Ce mardi 20 septembre 2016, une partie de l’équipe d’Alchimia a pu se rendre à Madrid afin d’assister aux conférences de la journée de présentation de l’Observatoire Espagnol du Cannabis Médical (OECM).

L’événement fut un véritable succès, avec environ 300 professionnels de la santé, chercheurs, patients et acteurs du monde cannabique qui se sont réunis au Caixaforum pour débattre autour de l’utilisation thérapeutique des cannabinoïdes. Parmi les différents sponsors se trouvaient notamment la Fondation Canna, la banque de graines Dinafem, l’entreprise Endoca, et la Fondation Alchimia Solidaria.

14352237_10154571678646602_6042303697594183368_o

Conférenciers de cette superbe journée (source : OECM)

Présentation du Cannabis médicinal

 

 

Pour commencer la journée, la Présidente de l’OECM Carola Pérez a d’abord rapidement présenté les objectifs et les différents membres de l’observatoire. Créé en Octobre 2015, celui-ci réunit les meilleurs experts du cannabis médicinal en Espagne, parmi les médecins, chercheurs et associations de patients, afin d’obtenir :

la traçabilité et la standardisation des produits dérivés du cannabis utilisés à des fins thérapeutiques
des études et recherches scientifiques complètes sur le cannabis et les médicaments qui en sont dérivés
des informations véridiques et contrastées sur le cannabis médicinal
la régulation législative de l’usage médical du cannabis
La première conférence fut celle du Professeur Manuel Guzmán de l’Université Complutense (Madrid), reconnu pour être à la pointe de la recherche concernant l’utilisation des cannabinoïdes contre le cancer. Le Pr Guzmán a résumé le potentiel thérapeutique du cannabis, en expliquant notamment le rôle du système endocannabinoïde et l’action des principaux cannabinoïdes tels que le THC et le CBD sur les différents récepteurs du corps humain.

Après avoir présenté les principales propriétés médicales des cannabinoïdes, le Pr Guzmán est revenu sur leurs effets secondairesqu’il estime « parfaitement tolérables », avant de s’exprimer plus en détail sur les relations entre ces molécules et les médicamentsactuellement utilisés, rappelant au passage que le cannabis n’est bien sûr pas non plus la panacée. Il a ensuite répondu aux questions du public, qui se portaient notamment sur les cannabinoïdes de synthèse, et sur la décarboxylation du THC et du CBD sous leur forme active.

 

Lire la suite de l’article sur les blog d’Alchimiaweb

 

 

Auteur: Philippe Sérié

Partager cet article :