L’Uruguay autorise l’usage médical du cannabis

 

AFP

En autorisant la consommation de cannabis à la fois pour l'usage récréatif et médical, l'Uruguay est précurseur dans la légalisation de la fumette.
En autorisant la consommation de cannabis à la fois pour l’usage récréatif et médical, l’Uruguay est précurseur dans la légalisation de la fumette. (Désirée Martin. AFP)

L’usage récréatif de marijuana était déjà légal. Les patients pourront acheter de l’herbe ou demander l’autorisation de la cultiver eux-mêmes.

Après le cannabis récréatif, l’Uruguay vient de réglementer l’usage médical et scientifique de la marihuana, placé sous l’autorité du ministère de la Santé publique. Sont désormais autorisés «la plantation, la culture, la récolte, le stockage et la commercialisation de cannabis psychoactif et non psychoactif à destination exclusive de la recherche scientifique ou de l’élaboration de produits pharmaceutiques à usage médical», prévoit un décret d’application publié mercredi soir par la présidence.

Les chercheurs pourront se fournir auprès des producteurs habilités par l’Institut de régulation et du contrôle du cannabis (Ircca), créé après la vote de la loi légalisant la marihuana fin 2013 dans ce petit pays de 3,3 millions d’habitants, ou bien demander le droit de cultiver eux-mêmes la plante. Le cannabis médical sera délivré sur ordonnance à des patients de plus de 18 ans et son utilisateur ne pourra pas acquérir de marihuana à usage récréatif durant 30 jours.

La loi adoptée fin 2013 et dont les décrets d’application ont commencé à paraître en mai 2014 prévoit trois types d’accès au cannabis récréatif (achat en pharmacie, auto-culture ou clubs de cultivateurs) mais impose de s’inscrire à un registre national. A ce jour, toutefois, les cultures destinées à alimenter la vente en pharmacie n’ont pas débuté et, après de nombreux reports, ne sont pas attendues avant le deuxième semestre 2015.

Source : Libération

 

Auteur: netprauxprin

Partager cet article :