L’Etat de New York autorise le cannabis à usage médical

 

Des produits à base de cannabis
Des produits à base de cannabis (Photo Theo Stroomer. AFP)

C’est le 21ème Etat américain à assouplir sa législation sur la marijuana. Un programme pilote doit être mis en place dans une vingtaine d’hôpitaux.

Le gouverneur de l’Etat de New York a annoncé mercredi qu’il allait autoriser la marijuana à des fins médicales, New York devenant le 21e Etat américain à assouplir sa législation en la matière. Andrew Cuomo, un démocrate longtemps opposé à un telle mesure, a annoncé un programme pilote limité, dans 20 hôpitaux de l’Etat qui compte 19,5 millions d’habitants.

«La marijuana médicale peut aider à gérer la douleur et le traitement du cancer et d’autres maladies graves, et 20 Etats l’ont déjà autorisée. Nous allons établir un programme permettant à 20 hôpitaux de la prescrire», a-t-il déclaré lors de son discours annuel sur l’état de l’Etat de New York, à Albany. «Nous surveillerons le programme pour évaluer son efficacité», a-t-il ajouté.

Andrew Cuomo, 56 ans, qui s’était déjà prononcé l’an dernier pour décriminaliser la possession de 15 grammes ou moins de cannabis, devrait procéder par décret, la mesure ayant déjà été proposée à quatre reprises ces dernières années aux élus de l’Etat, sans résultats.

58% D’AMÉRICAINS FAVORABLES

Cette annonce s’inscrit dans un mouvement croissant d’assouplissement des législations sur la marijuana aux Etats-Unis. Avec l’Etat de New York, elle sera ainsi autorisée, à des degrés divers, pour des raisons médicales, dans 21 des 50 Etats américains, et dans la capitale Washington DC, entité territoriale qui ne fait partie d’aucun Etat. Le premier Etat à l’autoriser avait été la Californie en 1996.

Le Colorado (ouest) est allé encore plus loin. Depuis le 1er janvier, les consommateurs âgés de plus de 21 ans peuvent y acheter légalement jusqu’à 28 grammes de cannabis. L’Etat de Washington (nord-ouest) a voté une mesure similaire, qui prendra effet au printemps.

58% des Américains sont désormais pour une légalisation de la marijuana (Gallup, Oct 2013) et 14 Etats ont également ces dernières années décriminalisé la possession de cannabis en petite quantité.

L’annonce d’Andrew Cuomo intervient à un moment politique intéressant, avec l’arrivée à New York du maire Bill de Blasio, plus à gauche qu’Andrew Cuomo. Andrew Cuomo est cité comme un possible candidat à la présidentielle 2016, tout comme le gouverneur de l’Etat voisin du New Jersey, le républicain modéré Chris Christie. Le New Jersey autorise déjà la marijuana à usage thérapeutique, dans un cadre strict.

Source : AFP

Auteur: netprauxprin

Partager cet article :