Communiqué de presse sur l’initiative de la sénatrice EELV Mme Esther Benbassa

COMMUNIQUÉ DE PRESSE


 

Les associations ASUD (Auto-support des usagers et ex-usagers des drogues), les Cannabis social club français (CSCF), la Fédération des Collectifs d’information et de recherche cannabiques (FCIRC) et Principes Actifs se félicitent de l’initiative de la sénatrice EELV Mme Esther Benbassa de déposer une proposition de loi dans l’espoir de corriger les méfaits de la loi de 1970 sur le cannabis, à tout le moins d’enclencher ce débat nécessaire.

 

Il s’avère trop tôt pour critiquer le détail de cette proposition, bien que nous ayons de nombreuses remarques à faire sur le texte tel que déposé, mais nous avons pris acte avec joie des évolutions de ses positions intervenues depuis, touchant entre autres l’autoproduction ou les Cannabis social clubs, preuve s’il en était besoin de son ouverture au dialogue constructif pour amender son texte. Nous ne doutons donc pas qu’un dialogue avec nos associations puisse aboutir à un texte consensuel pour une régulation de l’usage, de la vente, de la production et de la réduction des risques (RdR) liés à l’usage.

 

Nous regrettons par ailleurs les positions dogmatiques et irréalistes du gouvernement, telle la convergence de vues entre notre ministre de la Santé Mme Marisol Touraine et le député UMP M. Bernard Debré à l’Assemblée nationale, ou encore les déclarations de M. Manuel Valls faisant de l’interdit pénal l’alpha et l’oméga de la politique concernant le cannabis, sans même en évaluer les résultats et les désastres sociaux, ainsi que son coût financier exorbitant alors que notre pays subit une grave crise économique.

Auteur: netprauxprin

Partager cet article :