Israel Cannabis thérapeutique 01/04/12

Entre 6.000 et 7.000 malades israéliens fument de la marijuana à usage médical.

Alors que de plus en plus de français demandent au gouvernement de légaliser la marijuana à usage médical, l’Etat Juif permet déjà à des milliers d’israéliens malades de s’inscrire dans un programme pour obtenir de la marijuana à usage médical. Selon les médecins du monde entier, Israël est « l’un des pays les plus progressistes du monde dans ce domaine, dans cette lutte contre la souffrance des malades. »

Israël a, il y a presque 20 ans, et de manière discrète, autorité la production et la vente de marijuana pour soulager la douleur et permettre à certain malade en phase terminale de partir plus simplement.

Professeur Raphael Mechoulam de l’Université hébraïque de Jérusalem dans le Centre de recherche sur la douleur.En 1964, travaillant à partir de sacs de drogue saisis par la police de Jérusalem, le professeur Raphael Mechoulam a isolé le le composé actif du cannabis, le THC. Avec cette découverte, Mechoulam a inspiré des générations d’équipes de recherche partout dans le monde. Tous se tournent aujourd’hui vers la marijuana pour soulager les chimio-thérapies et douleurs chroniques de nombreux patient atteint du cancer  ou de la sclérose en plaque.

Mechoulam a récemment reçu le Prix Rothschild en sciences physiques et chimiques en reconnaissance de ses contributions. Avec l’aide de ses efforts, Israël a commencé à élaborer des politiques afin que la marijuana médicale puisse être fumée par ceux qui ont le plus besoin.

Mechoulam reconnaît que l’approche d’Israël est probablement la plus avancé au monde, compte tenu du nombre de patients prenant de la marijuana médicale d’une manière supervisée. «À l’heure actuelle, environ six ou sept mille personnes peuvent l’obtenir pour des raisons diverses – douleur [chronique], cancer, autres maladies graves. Ce nombre devrait augmenter à environ 40.000 en 2016.

« Les gens qui sont dans une grande douleur et qui prennent des anti-doulours se plaignent tous, petit à petit, de la non-fonctionnalité de leurs médicament. En prenant le THC de marijuana médicale, ou dans sa forme pure, on peut faire baisser la douleur et offrir une meilleure qualité de vie à un malade » explique le docteur.

Le ministère de la Santé a commencé le programme en 1994, mais il a vraiment décollé en 2002 sous la direction du Dr Yehuda Baruch, de l’hôpital psychiatrique Abarbanel de Bat Yam.

Les patients de tous âges peuvent demander l’approbation de leur propre médecin et doivent passer un processus de sélection rigoureux. Les personnes admissibles comprennent les patients cancéreux sous chimiothérapie, les patients cancéreux en phase finale, les patients inscrits dans un centre israélien VIH, et les gens sous traitement pour la douleur chronique, la maladie de Crohn ou la colite ulcéreuse, sclérose en plaques et le syndrome de stress post-traumatique.

Aujourd’hui, 8 sociétés ont reçus des licences pour produire de la marijuana. La police israélienne visite les installations régulièrement et applique un comptage des plans de manière mensuelle.

Déborah Coen – JSSNews – Publié le : 1 avril 2012

Source : JSSNews

Auteur: netprauxprin

Partager cet article :