Lors d’une vaste étude transversale, l’initiation d’une thérapie au cannabis a réduit la consommation d’alcool – IACM

Selon une analyse de 2102 personnes inscrites au programme canadien du cannabis médical, dont 973 ont déclaré consommer de l’alcool, une diminution de la consommation d’alcool ou de son abandon a été observée chez près de la moitié des consommateurs d’alcool. L’étude a été menée par plusieurs institutions scientifiques en Colombie-Britannique, au Canada, et par la société Tilray. Les consommateurs d’alcool ont été définis comme des personnes consommant de l’alcool lorsqu’ils en avaient consommé à au moins 10 reprises sur une période de 12 mois avant de commencer leur utilisation du cannabis médical.

Dans l’ensemble, 419 (44%) participants ont signalé une diminution de la fréquence de consommation d’alcool sur 30 jours, 323 (34%) ont diminué le nombre de verres qu’ils buvaient par semaine et 76 (8%) ont déclaré ne pas consommer d’alcool du tout au cours des 30 jours après le début de l’enquête. Le fait d’avoir moins de 55 ans et de déclarer des taux de consommation d’alcool plus élevés au cours de la période antérieure étaient tous deux associés à une plus grande probabilité de réduire la consommation d’alcool. Les auteurs ont conclu que puisque “l’alcool est la substance récréative la plus répandue en Amérique du Nord et que son utilisation entraîne des taux significatifs de criminalité, de morbidité et de mortalité, ces résultats peuvent entraîner une amélioration de l’état de santé des patients utilisant du cannabis médical, ainsi que des améliorations globales de santé et de sécurité publique.”

Lucas P, Boyd S, Milloy MJ, Walsh Z. Reductions in alcohol use following medical cannabis initiation: results from a large cross-sectional survey of medical cannabis patients in Canada. Int J Drug Policy. 2020;86:102963.

Source : IACM

Auteur: Philippe Sérié

Partager cet article :