MARCHE MONDIALE POUR LE CANNABIS : THC DÉNONCE LES PROPOS D’EMMANUEL MACRON

À l’occasion de la marche mondiale pour le cannabis, les membres de l’association Tahiti Herb culture (THC) se sont mobilisés devant le Haut-commissariat ce samedi. Si l’objectif premier était la légalisation du cannabis thérapeutique, la marche avait aussi pour but de réagir aux déclarations du président de la République Emmanuel Macron. Dans une interview au Figaro, le chef de l’État avait souligné la nécessité d’« éradiquer par tous les moyens » les trafics de stupéfiants, afin de « faire reculer la délinquance ».

Une vingtaine de membres et sympathisants de THC, étaient présents devant le haut-commissariat, ce samedi 1er mai. Pour Karl Anihia, le président de l’association THC, il était urgent de se rassembler pour réagir aux propos d’Emmanuel Macron sur le cannabis. « Nous voulions marquer le coup par rapport aux déclarations du président de la République sur le cannabis ».

Dans un entretien publié le 20 avril au Figaro, le président de la République s’était opposé à la légalisation du cannabis récréatif, souhaitant consolider sa volonté de lutter contre les trafics. Ainsi, Emmanuel Macron compromet les travaux de la mission parlementaire « cannabis ».

Pourtant le 6 avril dernier, Édouard Fritch a envoyé un courrier au Président de la République pour l’informer de « l’intention de la Polynésie française d’ouvrir la possibilité de la culture du cannabis à usage thérapeutique sur son territoire. La délibération relative aux substances vénéneuses en Polynésie française est en cours de révision pour permettre l’usage du cannabis thérapeutique en Polynésie française ».

« Nous voulons un cadre légal exclusif pour la Polynésie »

« À travers ce courrier, on voudrait lui démontrer que l’usage en France se fait. Nous demandons un cadre légal exclusif en raison de la situation géographique de la Polynésie », explique Karl.

À noter que le cannabis thérapeutique devient progressivement un sujet pris au sérieux par le Pays puisqu’une plantation expérimentale serait envisagée à Papara.

Source : radio1.pf

Ps : Nous n’avons pas pu reproduire les courts passages sonores que vous pouvez écouter sur l’article source.

Auteur: Philippe Sérié

Partager cet article :