Cannabis fumé et douleurs neuropathiques 2010

Cannabis fumé et douleurs neuropathiques chroniques : un essai aléatoire contrôlé (traduction perso).

 

Contexte : Les douleurs chroniques neuropathiques affectent 1% à 2% de la population adulte et sont souvent réfractaires aux traitements pharmacologiques standards. Des patients atteints de douleurs chroniques ont rapporté avoir fumé du cannabis pour les atténuer, et pour améliorer leur sommeil et leur humeur.

 

Méthodes : Des adultes affectés de douleurs neuropathiques post-traumatiques ou post-chirurgicales ont reçu aléatoirement du cannabis à 4 taux différents de THC (0%, 2,5%, 6% et 9,4%) pendant quatre périodes de 14 jours dans un essai croisé. Les participants ont inhalé une dose unique de 25 mg, avec une pipe, trois fois par jour pendant les cinq premiers jours de chaque cycle, suivi d’une période de 9 jours de sevrage. L’intensité moyenne quotidienne de la douleur a été mesurée sur une échelle d’évaluation de 0 à 10. Nous avons enregistré les effets sur l’humeur, le sommeil et la qualité de vie, ainsi que les effets non désirés.

 

Résultats : Nous avons recruté 23 participants (âge moyen 45,4 ans) dont 12 femmes, 21 ayant achevé l’essai. (Š) Les participants qui ont reçu 9,4% de tétrahydrocannabinol ont signalé une meilleure capacité à s’endormir et une amélioration de la qualité de sommeil par rapport à 0% de THC. Nous n’avons trouvé aucune différence dans l’humeur et la qualité des de la vie. Les effets indésirables les plus courants rencontrés sur la période pendant laquelle les participants ont reçu 9,4% de THC ont été des maux de tête, les yeux secs, des sensations de brûlures dans les zones de douleur neuropathique, des engourdissements et de la toux.

 

Conclusion : une simple inhalation de 25 mg d’herbe de cannabis avec un THC à 9,4%, trois fois par jour pendant cinq jours a réduit l’intensité de la douleur, a amélioré le sommeil et a été bien toléré. Des études sûres et efficaces sur le long-terme sont recommandées.

 

Source: Canadian Medical Association Journal (Canada), 5 octobre 2010

 

Article intégral original : Webpage : http://www.cmaj.ca/cgi/content/abstract/182/14/E694

 

Auteur: netprauxprin

Partager cet article :